Forum Thalie

Blog de l'association Forum Thalie

Forum Thalie - Blog de l'association Forum Thalie

À la découverte de l’animation japonaise indépendante

Cet article se veut un complément à la conférence du même nom organisé par l’association lors de l’édition 2016 de la convention Japanantes.

En effet, cette conférence ne bénéficiant que d’un peu moins d’une heure pour dresser un bref panorama de l’animation japonaise indépendante, il nous a fallu faire des choix : rester dans les grandes lignes et n’aborder qu’un petit nombre de réalisateurs au travers de très courts extraits.

Afin de prolonger la conférence, nous avons donc décidé de proposer ce retour, point par point, sur les différentes périodes de l’histoire de cette animation, avec une liste plus conséquente de réalisateurs, accompagnée, pour chacun d’entre eux d’un court texte et, autant que possible, de lien vers des articles plus approfondis (majoritairement en anglais).

Toutes les œuvres évoquées dans cette liste sont trouvables (bien que pas toujours disponibles par des voies légales) et des liens sont présents lorsqu’elles sont gratuitement mises à disposition de tous par leurs auteurs.
Cette liste ne saurait en aucun cas être exhaustive, de même que les choix d’œuvres citées ne sont pas tous purement objectifs. Elle offre cependant un panel assez large de réalisateurs, des années 1960 à aujourd’hui, et constitue, du moins l’espérons-nous, une porte d’entrée vers l’univers foisonnant des animateurs japonais indépendants.

Une histoire de l’animation japonaise indépendante

1.     Les vieux de la vieille (1920 – 1956)

Aucun des animateurs suivants ne peut être vraiment considéré comme indépendant, car, si les films sont créés dans des conditions assez similaires, « l’indépendance » (plutôt relative, quand ils sont forcés de produire des œuvres de propagande) des réalisateurs est avant tout liée au fait que l’industrie n’existe pas encore (on considère que sa naissance remonte à l’achat du studio Nihon Dôga, en 1956, par la compagnie Toei, qui donne lieu à la naissance du célèbre studio Toei Dôga qui cherche alors à concurrencer Disney sur le sol japonais).

Kenzou Masaoka (1898 – 1988) : parfois surnommé le « Méliès » ou le « Walt Disney japonais », il a été le premier animateur du Japon à réaliser ses films sur celluloïd et non pas sur papier. Il a réalisé une partie des films animés japonais les plus emblématiques des années 1940. En 1949, il quitte l’animation pour des raisons de santé.

  • L’Araignée et la tulipe, 1943 (un des rares films animés sortis pendant la guerre qui ne soit pas une œuvre de propagande)
  • Sakura – Fééries du printemps, 1946

Mitsuyo Seo (1911 – 2010) : animateur politiquement très à gauche, il sera arrêté dans les années 30 et va surtout être connu pour deux films de propagande qu’il réalise dans les années 40 pour le compte du ministère japonais de la Marine. En 1949, face aux difficultés qu’il rencontre pour faire produire ses films, il quitte l’animation et devient illustrateur de livres pour enfants.

  • Momotarô, l’aigle des mers, 1943
  • Momotaro, le divin soldat de la mer, 1945

Noburô Ôfuji (1900 – 1961) : l‘un des premiers animateurs japonais reconnus en Occident. Il a révolutionné l’animation par ses techniques avant-gardistes et fut le premier à créer des films animés destinés à un public adulte. L’un des plus grands prix annuels japonais récompensant les œuvres d’animation porte son nom.

  • La Baleine, 1927 / 1952 (pour la version en couleur)
  • Le Vaisseau fantôme, 1956

Pour la culture générale : les trois pères et pionniers de l’animation japonaise sont Ôten Shimokawa (1892 – 1973), Seitaro Kitayama (1888 – 1945) et Junichi Kôchi (1886 – 1970) qui ont respectivement réalisé, en 1917, les trois premiers films d’animation du Japon. Plus d’informations (en anglais).

2.     Animation Sannin no Kai (1960 – 1963)

Rassemblement de 3 illustrateurs qui, appuyés par les artistes avant-gardistes et engagés qu’ils fréquentent, vont créer un festival destiné à présenter leurs films. Il y aura 3 éditions (en 1960, 1962 et 1963). Animation Sannin no Kai (« le groupe des 3 animateurs ») est à la fois le nom de leur trio et celui du festival. Les 3 cherchent à proposer une animation « adulte » abordant des thèmes jusque là ignorés par la profession.

Yôji Kuri (1928 – ) : le plus connu des membres du groupe. Il fut en effet le plus productif et le plus influent, formant un certain nombre de jeunes animateurs tout au long des années 60. Il aurait à son actif plusieurs centaines de films, la plupart dans son style caractéristique mêlant dessins très simples et humour grinçant. Plus d’informations (en anglais).

  • Fashion, 1960 (son premier court métrage animé)
  • Kitte no Gensou, 1960 (animation intéressante à base de découpage et de collage)
  • Ningen Doubutsuen, 1962 (assemblage de très courts métrages)
  • Au fou !, 1967 (idem)

Hiroshi Manabe (1932 – 2000) : malgré son statut de membre fondateur de l’Animation Sannin no Kai, il a vite délaissé l’animation et s’est consacré à l’illustration de livres : c’est d’ailleurs plutôt pour cette partie de son œuvre qu’il est connu (pour des exemples d’illustrations, voir ici ou ici, ou encore ici).

  • Tsuiseki, 1966

Ryohei Yanagihara (1931 – 2015) : comme Manabe, il est surtout connu pour ses illustrations : des couvertures de livres et beaucoup d’images en partenariat avec la compagnie maritime japonaise Mitsui O.S.K. Lines. Un musée consacré à ses œuvres a d’ailleurs été fondé en 2003 par ladite compagnie.

Plus d’informations sur les membres de l’Animation Sannin no Kai (en anglais).

3.     Animation Festival (1964 – 1971)

Le succès de l’Animation Sannin no Kai attire dans le sillage du groupe d’autres animateurs, jeunes ou moins jeunes, néophytes ou membres de l’industrie, si bien que dès 1964 le festival va s’ouvrir à d’autres réalisateurs. Une cinquantaine de films seront présentés lors de la dernière édition en 1971.

Osamu Tezuka (1928 – 1989) : il serait difficile de résumer la carrière de ce grand homme en quelques lignes. Il est toutefois intéressant de constater que tout en mettant sur les rails les premières séries animées télévisées japonaises, le futur pilier de l’industrie, il produisait déjà en parallèle de façon indépendante des films expérimentaux. Une activité qu’il poursuivra tout au long de sa carrière.

  • La Sirène, 1964 (le premier de ses films projetés à l’Animation Festival)
  • Le Saut, 1985 (le plus emblématique de ses films expérimentaux, œuvre majeure de l’animation indépendante)
  • Le Film cassé, 1985

Nobuhiro Aihara (1944 – 2011) : il a longtemps travaillé pour l’industrie, entre autres sur des classiques comme Gauche le violoncelliste (1981) ou Train de nuit dans la Voie lactée (1985), pour financer ses propres productions. Dans les années 2000, il a travaillé en duo avec Keiichi Tanaami (cf. plus bas). Malheureusement, peu de ses films les plus anciens sont trouvables. Plus d’infos par ici (en anglais).

  • Stone, 1975
  • Karma, 1977
  • Memory of red, 2004

Taku Furukawa (1941 – ) : le plus connu des disciples de Yôji Kuri et sûrement le plus productif. Aujourd’hui encore, tout en présidant la Japanese Animation Association, il continu de réaliser des courts métrages. Nombre de ses œuvres se trouvent assez facilement et son style, assez comique, est facilement abordable. Plus d’informations (en anglais).

  • Odoroki Ban, 1975
  • Coffee Break, 1977
  • Calligraffiti, 1982
  • Kuripuri-Kuripura, 2008
  • Taku Boda, 2009

Seiichi Hayashi (1945 – ) : à côté de l’animation (il travaille dans les années 1960 pour la Toei en plus de créer ses propres courts-métrage), il est dessinateur et mangaka. Il acquiert une certaine renommée en 1971 avec son manga Élégie en rouge, un des mangas les plus importants de sa décennie (édité en France chez Cornélius). Plus d’informations (en anglais).

  • Ki Renka, 1971 (participation à l’Animation Festival)

Tatsuo Shimamura (1934 – ) : animateur chez Toei et Mushi Pro, célèbre pour sa participation au film d’animation Cléopâtre (Mushi Pro, 1970). En 1974, il fonde son studio, Shirogumi, encore en activité aujourd’hui, qui a produit un grand nombre de publicités, clips… Plus d’informations (en anglais)

  • Toumei Ningen, 1969 (participation à l’Animation Festival)

Shiniichi Suzuki (1933 – ) : il a travaillé sur certaines des premières séries télévisées (Rainbow Sentai Robin ou Osomatsu-kun en 1966) et a produit un film pour la dernière édition de l’Animation Festival, puis a un peu continué l’animation indépendante avant de se concentrer sur des films éducatifs. Il a vécu au Tokiwa-so, la résidence de nombreux mangakas dans les années 1950 – 1960, et c’est dans cet environnement qu’il s’est lancé dans l’animation.

  • Ten, 1971
  • Hyoutan, 1976

Keiichi Tanaami (1936 – ) : animateur, designer, dessinateur, figure de proue du pop-art japonais. Outre le pop-art américain et particulièrement Warhol, une de ses sources d’inspiration est la culture psychédélique, dont il est aujourd’hui encore un illustre représentant. Il a illustré les pochettes d’albums de groupe comme Jefferson Airplane. La chaîne Arte lui a consacré un épisode de son émission Tracks et son site est accessible en anglais.
⚠ Une partie non négligeable de son œuvre contient de la nudité et des images crues. À ne pas montrer à tout le monde.

  • Commercial War, 1971
  • Chirico, 2008

Renzo Kinoshita (1936 – 1997) : un des premiers animateurs indépendants (avec Kuri) à avoir gagné de la reconnaissance en dehors du Japon, entre autres pour son film sur le bombardement atomique d’Hiroshima, Pika Don. Sa femme, Sayoko Kinoshita, a été sa collaboratrice sur tous leurs films. Plus d’informations (en anglais).

  • Pika Don, 1978

Makoto Wada (1936 – ) : comme les deux compères de Yôji Kuri au sein de l’Animation Sannin no Kai, Makoto Wada s’est surtout illustré en tant qu’illustrateur, justement. Sa carrière d’animateur se limite à deux courts métrages. Il fut cependant, dès 1964, un des premiers participant à l’Animation Festival. Il a réalisé plusieurs films (live). Plus d’informations (en anglais).

  • Murder, 1964

Tadanori Yokoo (1936 – ) : dessinateur et plasticien représentant du pop-art, il a été, tout comme Wada, un des premiers participant à l’Animation Festival, mais n’a produit que trois films durant sa carrière d’animateur. Il est donc, paradoxalement, un des seuls participants du festival dont tous les films de l’époque sont disponibles.

  • Kiss Kiss Kiss, 1964
  • Anthology No. 1, 1964
  • Kachi Kachi Yama, 1965

4.     Les premiers représentants du stop motion (années 1971 – 1980)

Kihachirô Kawamoto (1925 – 2010) : l’un des grands noms de l’animation indépendante. Il s’est beaucoup inspiré des mythes bouddhiques et shintoïstes ainsi que de poèmes (anciens comme contemporains). À la mort de Tezuka en 1989, il prend la tête de la Japan Animation Association ; à sa mort en 2010, il sera remplacé par Taku Furukawa. Plus d’informations (en anglais).

  • Travel, 1973
  • A Poet’s Life, 1974
  • House of Flame, 1979
  • Jours d’hiver, 2003 (l’un des plus grands projets collaboratifs de l’animation indépendante : 35 animateurs, dont une poignée d’Européens, se sont joints à Kawamoto pour animer l’un des 36 segments, chacun avec son propre style, parmi lesquels Isao Takahata, le russe Iouri Norstein et une partie des réalisateurs évoqués dans cet article)

Tadanari Okamoto (1932 – 1990) : l’animateur qui a reçu le plus souvent le prix Noburô Ôfuji (pour 8 de ses films). Il a produit 37 films en 25 ans de carrière, en variant souvent les techniques utilisées. Plus d’informations (en anglais).

  • The Mochimochi Tree, 1972 (la plus emblématique de ses œuvres de jeunesse)
  • Are wa Dare?, 1976 (animation à base de laine)
  • Wasurerareta Ningyou, 1988 (mélange entre prises de vue, stop motion et dessin animé)
  • A restaurant of many orders, 1991 (son dernier film, achevé par Kihachirô Kawamoto)

Takashi Ito (1956 – ) : en tant qu’animateur, il s’affaire à déconstruire l’espace dans ses films réalisés en stop motion à partir de photos. Par la suite, il s’est surtout consacré à la réalisation de films (live) expérimentaux. Plus d’informations (en anglais).

  • Spacy, 1981 ⚠ Épilepsie
  • Thunder, 1982 ⚠ Épilepsie

Pour la culture générale : le « père » de l’animation en volume japonaise (stop motion) est Tadahito Mochinaga (1919 – 1999). Il a travaillé aussi bien au Japon qu’en Chine et a formé Kawamoto et Okamoto. Plus d’informations (en anglais).

5.     Eroguro et plus, si affinité (années 1980 – 1990)

⚠ Public averti

Avec le gain de puissance de l’industrie dans les années 1970, l’animation japonaise indépendante n’attire plus autant que pendant la décennie précédente (son âge d’or). Peu de figures importantes émergent jusqu’à la fin des années 90. En revanche, la liberté de ton qu’elle offre contribue à faire de l’indépendance un refuge pour des artistes plus « hardcore ».

Hiroshi Harada (1962 – ) : il travaille un temps pour l’industrie, qu’il a rejoint très jeune, avant de la quitter, lassé par son fonctionnement. Son film Midori, qu’il a intégralement réalisé seul, et les conditions dans lesquelles il est projeté, va entraîner des controverses et finira même par être interdit.

  • Midori, 1992 (grand film de la scène underground japonaise, adapté du manga La Jeune Fille aux camélias [édité en France par Imho] de Maruo Suehiro, le maître japonais du manga eroguro).

Keita Kurosaka (1956 – ) : il est connu pour son style très pictural, plutôt grotesque et flirtant avec le surréalisme. S’il fait des films souvent dérangeants, il serait cependant dommage de le considérer comme un simple représentant du courant eroguro : c’est un artiste qui opère dans un registre bien plus large. C’est accessoirement un des deux plus grands animateurs indépendants révélés durant la période 1980 – 1980. Plus d’informations (en anglais) ici et ici.

  • Henkei Sakuhin Dai 1 Ban, 1984
  • Kojin Toshi, 1990
  • Midori-ko, 2010 (un travail de titan qui lui a demandé 13 ans de travail pour dessiner seul les quelque 30 000 images de ce film de près d’une heure)

6.     Koji Yamamura (depuis 1985) et les animateurs de la Geidai (depuis 2008)

Koji Yamamura (1964 – ) : l’un des deux grands animateurs apparus durant la période 1980 – 1990, il produit des films souvent salués par la critique et dans des styles très variés. Mais surtout, en 2008, lorsque l’université d’arts de Tokyo (la Geidai) créé son département d’animation, il rejoint l’équipe enseignante, contribuant ainsi à former une partie non négligeable de la jeune génération d’animateurs indépendants. Aujourd’hui, il est l’un des animateurs qui pèsent le plus dans le milieu.

  • Aquatic, 1987
  • Kipling Jr., 1995 (un de ses courts métrages en stop motion)
  • Le Mont Chef, 2002
  • A Country Doctor, 2007 (adapté d’Ein Landarzt, une nouvelle fantastique de Franz Kafka)

Ryu Kato : élève à la Geidai avant l’arrivée de Yamamura. Certains le considèrent tout de même comme un de ses « disciples ». Plus d’informations (en anglais).

Saori Shiroki (1984 – ) : elle se caractérise surtout par son univers assez sombre. Divers articles (en anglais).

Yutaro Kubo (1990 – ) : il pratique le dessin animé sur papier (crayon et / ou aquarelle) dans un style qui rappelle parfois les flipbooks.

Masaki Okuda (1985 – ) : ses films lient habilement animation et ambiances sonores. Plus d’informations (en anglais) ici et ici.

Masanori Okamoto (1985 – ) : il réalise des courts métrages animés en stop motion, entre autres à base de personnages constitués de plusieurs morceaux de papier (un peu comme les pantins en papier, articulés avec des attaches parisiennes). Plus d’informations (en français).

La page viméo du département animation et la présentation (en anglais) de la promotion 2014, avec des liens vers les viméo / youtube / tumblr / sites des animateurs.

7.     CALF Studio (depuis 2010)

On observe une certaine perméabilité entre cette catégorie et la précédente. En effet, une partie des animateurs qui travaillent pour ou avec le studio CALF sont issus du cursus d’animation de la Geidai.

Mirai Mizue (1981 – ) : grand représentant de l’animation abstraite actuelle, c’est un des 3 fondateurs du studio CALF. Il est connu pour ses vidéos musicales. S’il utilise diverses formes dans ses films, les plus régulières sont ses « cellules » caractéristiques de son style. Son animation est d’une fluidité impressionnante. Divers articles (en anglais).

  • Modern No.2, 2011
  • Tatamp, 2011
  • Picotopia, 2013
  • WONDER, 2014

Kei Oyama (1978 – ) : le mal-être, le malaise social semblent faire partie des thèmes récurrents d’Oyama. En résultent des films perturbants… un sentiment accentué par le fait que l’animateur ne dessine pas sur des fonds blancs, mais sur des surfaces texturées, souvent des scans de sa propre peau. Plus d’informations (en anglais).

Atsushi Wada (1980 – ) : cofondateur du studio avec Mizue et Oyama, il l’a depuis quitté pour se consacrer à sa carrière solo, mais continue de collaborer avec de temps en temps. Il se caractérise par son trait rond, ses personnages au design simple et ses films minimalistes où répétitions, automatismes et rituels semblent être les maîtres mots. Plus d’informations (en anglais).

  • The Great Rabbit, 2012

Shin Hashimoto (1979 – ) : sorti de la Tama Art University, Hashimoto s’est surtout distingué pour ses détournements cauchemardesques de contes de fées. Divers articles (en anglais).

  • The Undertaker & the Dog, 2010
  • Beluga, 2012

Ryo Okawara (1986 – ) : comme beaucoup d’autres animateurs indépendants, il est passé par la Tama Art University, mais lui a également ajouté à son parcours universitaire un passage par la Geidai. Si ses premières œuvres étaient plus conceptuelles, certains trouvent une ressemblance entre son style récent et celui de Koji Yamamura (lien en anglais).

Yoriko Mizushiri (1984 – ) : alors qu’elles se faisaient extrêmement rares dans les années 1960 – 1970, on trouve de plus en plus de femmes dans la nouvelle génération d’animateurs indépendants. Mizushiri est l’une d’entre elles. Son film Futon a été récompensé dans plusieurs festivals. Plus d’informations (en anglais).

  • Futon, 2012

TOCHKA : duo (Takeshi Nagata et Kazue Monno, de leurs vrais noms) dont la technique mèle stop motion et light painting. Plus d’informations (en anglais).

  • PiKA PiKA, depuis 2006 (une série de vidéos enregistrées dans le style caractéristique de Tochka)
  • Maze, 2012

8.     Les inclassables récents (des années 1990 à aujourd’hui)

Isamu Hirabayashi (1973 – ) : sorti de l’université d’art de Musashino, il réalise des films (live) dans un style assez minimaliste. On retrouve ce minimalisme dans ses courts métrages animés récents, souvent engagés. Son film 663114, post-Fukushima, a été salué par la critique et récompensé à plusieurs reprises.

Toshio Iwai (1962 – ) : l’artiste plasticien multimédia ne se considère pas comme un animateur. Et pourtant… Plus d’informations (en anglais).

  • 12 O’clock, 2006

Kunio Katô (1977 – ) : sorti de la Tama Art University, il a débuté dans l’animation en 2001 et s’est imposé en 2008 comme un des réalisateurs marquants de la jeune génération d’indépendants. Il est par contre assez difficile de le ranger dans une « case ». Il pratique l’animation traditionnelle en 2D dans un style qui pourrait sembler « européen ». Plus d’informations (en anglais).

  • Le journal de Tortov Roddle, 2003
  • La Maison en petits cubes, 2008

Tomoyasu Murata (1974 – ) : diplômé de l’université d’arts de Tokyo, Murata est à la fois un animateur, un dessinateur et un artiste plasticien très productif. Plus d’informations (en anglais).

  • Nuance, 2006 (usage intéressant de la rotoscopie)

Shigeru Tamura (1949 – ) : principalement illustrateur, il a aussi réalisé une poignée de films aux univers assez oniriques. Plus d’informations (en anglais).

  • Ginga no Uo URSA minor BLUE, 1993
  • Glassy Ocean, 1998

9.     Les animateurs de la « génération web » (depuis les années 2000)

Parmi eux, on compte aussi bien les autodidactes que les étudiants et ex-étudiants en animation. Les animateurs de la Geidai ou du studio CALF rentrent aussi dans cette catégorie « fourre-tout », tout comme la plupart des animateurs indépendants qui ont entamé leur carrière ces dernières années.

Makoto Shinkai (1973 – ) : s’il n’est pas à proprement parler un animateur de la « génération web », Shinkai partage avec certains d’entre eux le fait de s’être fait connaître en réalisant seul ses premiers courts métrages animés de façon autodidacte. Et s’il n’est certes plus indépendant depuis plus de dix ans, ses films sont quand même recommandés…

  • She and her Cat, 1999 (2002 pour l’édition officielle)
  • The Voices of a Distant Star, 2002 (pas réellement indépendant, mais réalisé presque entièrement en solo)

Hiroyasu Ishida (1988 – ) : encore étudiant en animation, il se fait remarquer en 2009 pour son court métrage Fumiko’s Confession, qui remporte un grand succès sur Internet. Son dernier projet étudiant, Rain Town, va également rencontrer un certain succès. Une fois diplômé, il va commencer à réaliser publicités et films courts au sein du jeune studio Colorido (qui n’est pas indépendant à proprement parler, mais dont les courts métrages gagnent à être vu, entre autres Shashinkan, de Takashi Nakamura).

Kojiro Shishido (1983 – ) : actif entre 2004 et 2009, il quitte le monde de l’animation indépendante aux environs de 2010, pour devenir animateur 3D (puis responsable 3D) au sein du studio ufotable. Plus d’informations (en anglais).

Yôko Kuno (1990 – ) : diplômée du département Graphic design de la Tama Art University, elle a surtout œuvré comme illustratrice, mais a tout de même livré un clip animé saisissant.

Masanobu Hiraoka : animateur autodidacte, il réalise ses « métamorphoses » en une animation 2D numérique d’une impressionnante fluidité et qualité. Il développe son univers aussi bien dans ses projets personnels que dans les publicités et clips qu’il produit en tant qu’animateur free-lance. Plus d’informations (en français \o/).

  • Land, 2013
  • L’Œil du cyclone, 2015 (clip réalisé pour le groupe français EZ3kiel, qui lui a laissé une totale liberté)

Takashi Ohashi (1986 – ) : réalise des clips et des habillages de concerts en animation numérique. L’esthétique de ses œuvres rappelle le pop-art japonais / le superflat. Il est lui aussi issu de la Tama Art University. Nombre de ses dessins et certaines vidéos non présentes sur Viméo sont visibles sur son site.

  • Sentimental Love, 2013 (clip de la chanson éponyme de mimimemeMIMI)
  • Overlap 2014, 2014 (un aperçu de son travail, pour avoir une idée de son style)

Et de nombreux autres, parmi lesquels :

Hirotoshi Iwasaki, Ryo Hirano (plus d’informations en anglais), Satoshi Murai, Ryoji Yamada, Shishi Yamazaki, Moe Koyano, Saho Nanjo, et on pourrait continuer encore longtemps

10.  Et les autres ?

Comme il a été signalé en début d’article, cette liste ne saurait être exhaustive. Déjà parce que les animateurs récents sont sûrement trop nombreux pour être tous recensés, mais aussi parce que tous les plus anciens n’ont pas nécessairement laissé de trace.

De plus, certains, dont on connaît le nom, n’ont vu que peu de leurs œuvres édités ou mise en ligne, si bien que, tout en connaissant leur existence, il est impossible d’y accéder. C’est par exemple le cas d’animateurs comme Maya Yonesho (peinture abstraite) et Reiko Yokosuka (dessin à l’encre de Chine et au pinceau) ou Azuru Ishiiki, trois artistes qui ont animé de magnifiques segments dans le film Jours d’hiver, mais dont les autres films sont inaccessibles. Il en va de même pour la très discrète Mika Seike.

Sources

Thalie à Japanantes 2016

Cinquième édition de Japanantes et, comme les éditions précédentes, nous y serons:

japanantes-5-web-724x1024

 

Nous aurons encore une fois un programme bien chargé lors de cet événement: jeux en amphithéâtre mais aussi projections d’AMV, d’épisodes en partenariat avec Crunchyroll et deux conférences ! Suivez donc le guide:

 

Samedi

Programme en amphithéâtre jeux, partagé avec Japan Spirit Event:

11h – Traproulette

3500 questions, un bonbon si vous répondez bon !

11h30 – Blind-test QCM

Un extrait de générique d’anime, quatre propositions, laquelle va correspondre ?

12h – C’est quoi la suite ?

On vous montre une scène d’animé et il faudra répondre à la question: c’est quoi la suite ?

12h15 – Le T9

On a tenté de vous envoyer un titre d’animé par SMS. Vous ne devinerez jamais ce que l’autocorrecteur en a fait…

12h30 – Triathlon Shonen Jump

Une compilation de trois minis-jeux autour du Shonen Jump, le magazine qui a vu naître Dragon Ball, Naruto ou My Hero Academia

 

15h – Jeu One Piece

Montez sur le Vogue Merry pour une série de plusieurs jeux sur le thème de One Piece !

15h45 – L’Appel de la Mode

Saurez-vous reconnaître des séries animées juste avec le costume de leurs héros ?

16h – Le Chouchou du Public

On vous pose les questions et vous créez les réponses: c’est pas la plus juste mais la plus drôle qui gagne !

16h30 – Triathlon Shojo

Passionnés de manga shojo ? Cette compilation de trois minis jeux va permettre de tester votre culture sur le sujet !

 

En amphithéâtre projections et conférences:

13h – Shonen Jump: l’usine aux héros

Dans cette conférence d’une heure, Amo va vous présenter le magazine Shonen Jump (Dragon Ball, Naruto, Death Note, My Hero Academia) et son fonctionnement interne. Comment sont crées vos héros préférés ? Venez le découvrir !

14h – Projection – Yamada-kun & The 7 Witches (épisode 1)

Que se passe t-il quand le pire des délinquants échange son corps avec une fille modèle ? Remplie d’humour et de romance, découvrez le premier épisode de l’adaptation animée de Yamada-kun & The 7 Witches !

14h30 – Projection – Ping Pong the Animation (épisode 1)

Quand le réalisateur cinglé Masaaki Yuasa (Mind Game) s’empare de l’adaptation d’un manga de sport, ça fait des étincelles ! Venez découvrir le premier épisode de ce shonen sportif unique, loin de tous les clichés.

17h – AMV Enfer 3

1h30, 280 sketchs, voici le tout dernier épisode de l’AMV Enfer alors vas-y DJ, fais péter le son.

 

Dimanche

En amphithéâtre jeux, partagé avec Japan Spirit Event:

13h – Ils sont bons les bonbons

Bienvenue dans un jeu qui est comme Money Drop, mais avec des bonbons (et des questions manga/anime)

13h30 – Triathlon Otaku

Une compilation de trois minis-jeux sur le thème du manga et de l’animation japonaise

14h – Inversotron

On prend 18 génériques d’anime, on mélange images et son, et c’est à vous de tout remettre dans l’ordre !

 

16h – Morpion JV

Remplir une grille de morpion à l’aide de questions sur le petit monde du jeu vidéo !

16h30 – Les Reines du Photoshopping

On prend un animé, on utilise nos plus beaux filtres Photoshop dessus et il faut essayer de retrouver la source d’origine

16h45 – Le jeu du slogan

A Thalie on aime bien s’imaginer publicitaires d’un jour, du coup on a trouvé plein de slogans pour vos animés préférés. Faut juste essayer de retrouver les séries maintenant…

17h – Blind-test Alphabétique JV

26 extraits de musique de jeu vidéo, il va falloir les identifier… de A à Z !

17h30 – Thalie contre le reste du monde

A votre tour d’essayer de nous coller !

 

En amphithéâtre projections & conférences:

11h – Projection – Sound!Euphonium (épisode 1)

Produite par le studio Kyoto Animation (Haruhi, Free, le futur film A Silent Voice), venez découvrir le premier épisode de cette série musicale visuellement époustouflante !

11h30 – Projection – Seto no Hanayome (épisode 1)

Que se passe t-il quand un humain normal se retrouve marié à une sirène… issue d’une famille yakuza ? Une série hilarante !

12h – AMV Pas Convaincu

Une compilation de 50min des meilleurs skits refusés des AMV Enfer

13h – Découvrir l’animation japonaise indépendante

Plongez avec Nock dans l’univers déjanté et foisonnant de la face cachée de l’animation japonaise.

 

En espérant vous y retrouver !

Conférence “Réalités virtuelles et Animation Japonaise” aux Utopiales

Hello hello ♪.

Le salon des Utopiales s’est ouvert aujourd’hui à Nantes et nous sommes heureux de vous annoncer que nous y serons, comme l’an dernier, afin de vous présenter une conférence.

Le thème de celle-ci sera Réalités virtuelles et animation japonaise.

Provenant d’un pays qu’on dit technophile, de quelle façon l’animation japonaise utilise-t-elle dans ses récits les technologies de réalités virtuelles et augmentées ? De Ghost in the Shell à Sword Art Online, des contes cyberpunk aux récits d’une vie quotidienne transfigurée, qu’est-ce que les animés ont à dire sur le sujet ?

Nemo, Tsuchi, Amo et Yoka discuteront donc ensemble de la réalité virtuelle dans l’animation japonaise, de quelle manière depuis vingt ans les écrivains s’en servent-elles et qu’est-ce que les créateurs ont à dire sur le sujet.

Cela aura donc lieu dimanche 15h30 en scène Shayol, juste avant le défilé de cosplay !

Au plaisir de vous y retrouver !

astroboy

Japan Expo 16e Impact – Le planning Thalie

JE16_Affiche-simple_visuel

Comme (presque) chaque année depuis 2010, nous serons à nouveau présents lors de l’édition annuelle de Japan Expo, et comme (presque) chaque année depuis 2011 nous serons présents sur un stand partagé avec la Brigade SOS Francophone.

Mais nous serons aussi très présents en salle activité, plus précisement en salle Sora 2, pour presque une dizaine de créneaux sur l’ensemble du week-end.

Au programme donc de cette Japan Expo: des quizzs thématiques (Ken Akamatsu, animes & mangas sportifs, les Nintendo DS), deux conférences (l’une sur le Shonen Jump, l’autre sur Fate/), des projections (avec le tout nouveau “AMV Pas Convaincu”) et évidemment une multitude de petits jeux légers et de blindtests succulents.

Notre stand est le numéro Q46 et est listé comme Forum Thalie – Brigade SOS. 

En espérant vous y croiser, voici donc le planning tant attendu:

 

Jeudi

Programme du stand
14h30 – AMV Déjà Vu
Spin-off non officiel de l’AMV Enfer, voici 30 min de sketchs qui savent faire les meilleures soupes dans les vieux pots.
15h00 – Inversotron Animes Récents
18 génériques d’animes sortis très récemment dont on a mélangé son et vidéo. À vous de tout retrouver !
15h30 – Triathlon Animes & Mangas Sportifs
3 minis-jeux par équipe sur le thème des animes et des mangas sportifs. Football, basketball, volleyball, saut à ski, danse de salon…
16h00 – Québec Attack
Il paraît que le Québec francise tous les noms de manière barbare mais nous aussi on peut le faire ! Parviendrez-vous à retrouver les animes dont on massacre le nom ?
16h15 – Les Colocataires
Si les personnages les plus emblématiques de l’animation japonaise étaient vos colocataires, à quoi ça ressemblerait ?
16h30 – Blindtest Anime
Une trentaine de chansons mythiques de l’animation japonaise, à vous d’essayer de retrouver leurs origines !
17h00 – AMV Pas Convaincu
Une compilation de 50mn des meilleurs skits refusés des AMV Enfer.

 

 

Salle Activités 2: 14h15/15h15 – Grand Quizz Hardcore Sa Mère Je Pleure des Larmes de Sang
Le jeu phare de Thalie qui revient après un an d’absence ! Avec toujours ses questions sadiques, ses règles tordues et ses indispensables cartes bonus ! 6 candidats, 6 lots, qui aura quoi ?
Salle Activités 2: 16h45/17h00 – Traproulette
3500 questions tirées au sort, des bonbons à gagner pour ceux qui sauront y répondre.
Salle Activités 2: 17h00/17h30 – Triathlon JRPG
3 minis-jeux par équipe sur le thème des JRPG, de Final Fantasy à Dragon Quest en passant par Persona et Tales Of.

 

 

Vendredi

Programme du stand
11h00 – Les Reines du Photoshopping (Anime)
On aime beaucoup abuser des filtres Photoshop sur des screenshots d’anime. Du coup il faut essayer de voir quel anime on a massacré.
11h15 – L’Appel de la Mode
Saurez-vous reconnaître des animes juste aux costumes des personnages ?
11h30 – QCM-Blindtest (Anime)
Un blindtest anime sous forme de QCM. Une chanson, quatre propositions. En toute simplicité.
12h00 – Morpion Otaku
Des questions sur l’univers du manga et de l’anime avec un seul objectif : remplir sa grille de morpion avant ses adversaires.
12h30 – Triathlon DS
Que ce soit DS et 3DS, retour en trois minis-jeux sur les dernières consoles portables de Nintendo en date et leurs très nombreux jeux.
13h00 – Inversotron
18 génériques d’animes dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?
13h30 – AMV Pas Convaincu
Une compilation de 50mn des meilleurs skits refusés des AMV Enfer.

 

Salle Activités 2: 10h/10h30 – Triathlon Otaku
3 minis-jeux par équipe sur le thème de l’animation japonaise et du manga en général
Salle Activités 2: 10h30/11h – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?
Salle Activités 2: 12h30/13h15 – Conférence: “A quoi ressemble le Shonen Jump en 2015 ?”
Avec la fin de Naruto on pourrait se demander ce qui existe dans le Shonen Jump à l’heure actuelle. Amo et Yoka reviendront donc avec vous sur les titres qui composent le mythique magazine japonais à l’heure actuelle. Seront ainsi évoqués entre autres One Piece, Bleach, Haikyuu!, Food Wars et Nisekoi mais aussi ces titres que vous ne connaissez sans doute pas !

 

 

Samedi

Programme du stand

10h30 – AMV Pas Convaincu
Une compilation de 50mn des meilleurs skits refusés des AMV Enfer.
11h30 – Le Comité de Production
Avez-vous le nez pour dénicher les animes de talent ? Ceux qui vous apporteront succès critique et rentrée d’argent ? C’est ce qu’on va voir…
12h00 – Quizz JV
Comme son nom l’indique, un quizz sur le thème du jeu vidéo !
12h30 – Les Reines du Photoshopping spécial Animaux
On a pris les plus beaux screenshots d’animes avec des animaux dessus… puis on est passé sur Photoshop… Du coup vous allez nous aider à retrouver quels animes on a détruit.
12h45 – Traproulette
3500 questions tirées au sort, des bonbons à gagner pour ceux qui sauront y répondre.
13h00 – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?
13h30 – Le Mur
Une vingtaine de questions dont la réponse est sur le Mur en face de vous… Mais saurez-vous seulement la retrouver ?
13h45 – Flashouille
Il va falloir être agile d’esprit pour ce jeu qui va vous demander de reconstituer un générique coincé dans un paradoxe temporel…
14h00 – Triathlon Akamatsu
3 minis-jeux par équipe avec pour thème les oeuvres de l’invité d’honneur manga Ken Akamatsu. Au programme Love Hina, Negima, UQ Holder et bien plus !

 

Salle Activités 2: 12h/13h – Conférence: la saga Fate/ de ses origines à aujourd’hui
Alors que l’adaptation de l’arc Unlimited Blade Works vient de se conclure, revenons sur l’histoire de la franchise Fate/, ce visual novel qui aura donné naissance en une décennie à un univers extrêmement large et une quantité ahurissante d’oeuvres. En collaboration avec TYPE-MOON France.
Salle Activités 2: 15h45/16h – Traproulette
3500 questions tirées au sort, des bonbons à gagner pour ceux qui sauront y répondre

 

 

 

Dimanche

Programme du stand

14h30 – Inversotron Tro D4rk
18 génériques d’animes SOMBRES et MATURES dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?
15h00 – Triathlon Otaku
3 minis-jeux par équipe sur le thème de l’animation japonaise et du manga en général
15h30 – Blindtest du Vice
Un blindtest anime… particulièrement sale. Au sens glaireux du terme.
16h00 – Triathlon Shonen Récents
3 minis-jeux par équipe sur le thème des mangas shonens débutés à partir de 2010, de Haikyuu! à l’Attaque des Titans en passant par Seven Deadly Sins ou bien Yamada-kun
16h30 – AMV Enfer 3: Gearwheel Madness
1h30, 280 sketchs, voici le tout dernier épisode de l’AMV Enfer alors vas-y DJ, fais péter le son.

 

 

Salle Activités 2: 10h/10h30 – Traproulette
3500 questions tirées au sort, des bonbons à gagner pour ceux qui sauront y répondre
Salle Activités 2: 10h30/11h – BlindTest Animelphabétique
26 génériques animes à identifier et, pour vous aider, ils sont classés par ordre alphabétique. Cool !
Salle Activités 2: 15h45/16h15 – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

 

22e Convention de l’Animation d’Epitanime – Thalie y sera

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir qu’à la fin du mois c’est le retour très attendu de la convention Epitanime dans sa configuration phare, c’est à dire les deux jours et les deux nuits. Sans surprise, Thalie y sera et nous assurerons des activités pendant la totalité des deux nuits !

Piki-et-Mrion

Visuel de l’affiche Epitanime, par Piki et Marion

 

Du coup voici l’opportunité pour nous de vous dévoiler le planning provisoire de ces deux nuits en salle d’activités Thalie :

 

 

Vendredi

21h00 – Traproulette
Une base de données de 3500 questions, des bonbons et une file illimitée de candidats pour débuter la journée.

21h30 – Quizz 2014
Revenir en une demie-heure sur le plus marquant de l’année 2014 en termes d’animes, mangas et jeux vidéo.

22h00 – Seifuku Quizz
Simple : on vous montre des uniformes scolaires et vous devez retrouver la série.

22h15 – Quebec Attack
Toujours très simple : on a traduit à la québecoise les titres de vos animes et mangas favoris, et il faut essayer d’identifier de quoi on parle.

22h30 – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

23h00 – Triathlon Gamer
Trois minis-jeux par équipe sur le thème du jeu vidéo dans son ensemble.

23h30 – Ils l’ont pas vendu comme ça (JV)
Si l’on résume un jeu vidéo de manière très caricaturale, peut-on toujours le reconnaître ?

23h45 – Les Reines du Photoshopping JV
On prend des screenshots de multiples jeux vidéo, on les passe sur nos meilleurs filtres de logiciels de retouches d’images et c’est à vous de les décrypter.

00h00 – Triathlon Shin Megami Tensei
Un quizz par équipes qui revient sur la franchise Shin Megami Tensei. Des jeux éponymes en passant par les spin-off comme Persona, Digital Devil Saga ou Devil Survivor.

00h30 – Blind-test ChronoJV
Des thèmes de jeu vidéo vont vous être proposés dans l’ordre chronologique et il vous faudra les identifier.

01h00 – Pentathlon Otaku
Cinq gros minis-jeux, conçus par une équipe motivée, avec pour thèmes les mangas & animes.

02h00 – Inversotron Tokusatsu
On a pris 18 génériques de séries “tokusatsu” et on a mélangé Images & Sons. Transformation !

02h30 – Traproulette
Avant les projections, on va se repasser quelques questions tirées de notre base de données, ça vous parle ?

03h00 – AMV Enfer 3 : Gearwheel Madness
1h30, 280 sketchs, voici le tout dernier épisode de l’AMV Enfer alors vas-y DJ, fais péter le son.

04h30 – France Five, épisode 1 à 3
Débutée en 1999, la franchise France Five met en scène des sentaï made in France. Si vous ne connaissez pas Red Fromage, Yellow Baguette ou les vils Lexos, voici le moment de découvrir cette série culte !

06h00 – AMV Enfer: Troll No More
Retour en 2011 avec ce premier épisode de l’AMV Enfer car c’est un peu ça la vie d’aventurier.

 

 

Samedi

21h00 – AMV Enfer 3: Gearwhell Madnes
1h30, 280 sketchs, voici le tout dernier épisode de l’AMV Enfer alors vas-y fais péter les bureaux.

22h30 – Inversotron We Can Do It!
On a pris 18 génériques issus de séries remplies de tonnes d’héroïnes. Elles sont mignonnes et font des trucs mignons ? Hum. Pas seulement.

23h00 – Triathlon Otaku
Trois minis-jeux tournant autour du manga et de l’animation japonaise.

23h30 – Quizz Anime-franco-français
VF de fou, diffusions dans le PAF, personnages français à l’accent ou à l’allure improbables : voici un quizz dont le thème lie la France et l’animation japonaise.

00h00 – Blindtest Anime

Un blind-test anime tout à fait classique. Pas de thème, pas d’époque, juste une sélection éclectique à difficulté croissante !

00h30 – La Mauvaise Voix

On vous présente quatre personnages d’anime et il faut retrouver lequel n’a pas le même doubleur japonais que les autres…

00h45 – Traproulette

3500 questions, tout ça tout ça. 
01h00 – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

01h30 – Triathlon Animes Récents
Trois minis jeux centrés autour des animés récents, c’est à dire ceux sortis et débutés depuis le 1er janvier 2015.

02h00 – Blindtest Chronoanimé
Un blind-test ou il faut identifier les extraits musicaux, sauf que ceux-ci sont classés par ordre chronologique !

02h30 – Quizz SEGA
Société culte du jeu vidéo japonais, on va tâcher de revenir du mieux que possible sur la carrière de SEGA via ce quizz par équipes.

03h00 – Morpion JV
Des questions sur l’univers du jeu vidéo avec un seul objectif: remplir sa grille de morpion avant ses adversaires.

03h30 – Les Reines du Photoshopping Spécial Animaux Animes
On a pris les plus beau screenshots d’animes avec des animaux dessus… puis on est passé sur Photoshop… Du coup vous allez nous aider à retrouver quels animes on a détruit.

03h45 – Traproulette
Des questions, des bonbons, de la passion.

04h00 – Triathlon Gainax
Trois minis-jeux par équipe sur le thème du mythique studio Gainax: Evangelion, Gunbuster, Gurren Lagann, Panty & Stocking…

04h30 – Inversotron Mecha 80/90
Vous commencez à connaître: 18 génériques d’animes de mécha des années 80 et 90 qu’on a mélangé et que vous devez identifier.

05h00 – Penthathlon Hentaï (18+)
Cinq minis-jeux légers et détendus sur un genre de manga que tout le monde lit sans forcément oser le dire: le hentaï.

06h00 – Blind Test Alphabétique
26 génériques d’animes classés par ordre alphabétique, que vous allez devoir reconnaître à 6h du matin.

06h30 – Thalie contre Le Reste Du Monde
Pour finir c’est quartier libre et on retourne les rôles: venez nous poser des questions et essayer de nous coller ! On va moins faire les malins !

 


Des créneaux de Traproulette seront également organisés sur la scène extérieure, nous communiquerons les horaires dès que nous le pourrons.

Voilà, du coup nous espérons que ce programme vous attire et que vous viendrez passer nous dire le bonsoir !

Achetez vos préventes pour Epitanime !

Thalie à Jonetsu – 28 & 29 Mars

Thalie sera le partenaire privilégié d’une convention qui prendra place sur Paris dans deux semaines: Jonetsu !

Affiche-A31-723x1024

 

Comme l’explique le site internet de la convention “Jonetsu vient de Jōnetsu (情熱) qui signifie PASSION en japonais. C’est la passion d’une convention créée par des fans d’animation et de mangas, pour des fans d’animation et de mangas.

Jonetsu est une convention associative conçue dans l’optique d’apporter à ses visiteurs une ambiance plus calme et un regard différent sur le monde de l’animation japonaise et du manga.”

Nous serons présents l’ensemble du week-end dans un espace activité que nous partagerons, vous vous en doutez, avec la bonne vieille Brigade SOS.

Nos activités seront les suivantes:

Samedi

13h – Traproulette
Une base de données de 3 333 questions, des bonbons à gagner, tout le monde peut participer !

13h15 – Light Novelator
Si vos anime préférés étaient des light novels, quels seraient leurs titres ? Ce jeu ne peut pas être aussi amusant !

13h30 – Inversotron
18 génériques d’anime dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

14h – Triathlon Otaku
3 mini-jeux assez timbrés et par équipe sur l’univers anime/manga.

17h – Triathlon Voyage dans le Temps
On retrouve souvent le thème du voyage dans le temps dans la culture japonaise… Ce triathlon de mini-jeux sera ainsi centré sur ces anime qui aiment s’amuser à retourner vers le futur.

17h30 – Inversotron Mecha
18 génériques d’anime mecha du XXIe siècle dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

18h – Les Reines du Photoshopping
On a pris des captures d’écran d’anime, on les a passées aux plus beaux filtres Photoshop et maintenant, il faut essayer de reconnaître nos chefs-d’œuvre.

18h15 – Le Mur
Une rimbambelle de questions dont les réponses… sont affichées sur le Mur. Saurez-vous les retrouver ?

18h30 – Traproulette
Une base de données de 3 333 questions, des bonbons à gagner, tout le monde peut participer !

Dimanche

11h – Traproulette
Une base de données de 3 333 questions, des bonbons à gagner, tout le monde peut participer !

11h30 – Ta Gueule c’est Magique
Immergez-vous dans la peau des plus grands héros et des plus grandes héroïnes de l’animation japonaise qui font face à des situations inextrictables. Arriverez-vous à trouver un moyen pour eux de s’en sortir ?

12h – Inversotron Comédie Romantique
18 génériques d’anime du genre comédie romantique dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

12h30 – Ils l’ont pas vendu comme ça
Si on résume un anime de manière super caricaturale, peut-on tout de même le reconnaître ?

12h45 – Seifuku Quiz
Reconnaîtrez-vous les uniformes scolaires qu’on vous montrera ?

15h – Quiz Ghibli
Un quiz simple et efficace sur Ghibli, le studio mythique de Hayao Miyazaki et Isao Takahata.

15h30 – Morpion Blind-Test
Reconnaîtrez-vous les extraits de génériques qu’on vous diffusera ? Parviendrez-vous à remplir votre grille de morpion avant vos adversaires ?

16h – Triathlon Salles Obscures
Une étrange compilation de trois mini-jeux ayant pour thème les adaptations d’anime au cinéma. Que ce soit en animation ou en live action

16h30 – Inversotron Thaliste
18 génériques d’anime choisis par les 18 membres de l’association dont on a mélangé son et vidéo. Parviendrez-vous à les reconnaître ?

 

Vous trouverez sur cette page l’ensemble des jeux prévus à Jonetsu tout le long du week-end. Et nous vous encourageons également à consulter le planning des conférences !

Au plaisir de vous y croiser !

Japanantes 4ème édition – 17/18 janvier 2015

japanantes-4a-A4_01
Ce week-end se tiendra à Nantes la quatrième édition de Japanantes, convention à laquelle Thalie participe désormais régulièrement pour vous présenter ses quizz, triathlon et autres activités enjaillantes.
Pour cette édition, et pour revenir sur une actualité qui a chamboulé le monde de la japanimation ces derniers mois, l’association propose de revenir sur le studio Ghibli au travers d’une conférence présentée par ses membres, intitulée “Le studio Ghibli est-il mort ?”. Si le titre est volontairement provocateur, nos intervenants feront le point de manière ouverte sur le sujet.
Mais il ne faut pas négliger non plus les autres activités que l’association a à vous présenter tout au long du week-end sur son stand, en collaboration avec la Brigade SOS.

Activités

SAMEDI
13h/13h30 – Inversotron 2014
19 génériques des animes sortis durant l’année 2014 mélangés ensemble et il vous faudra les reconnaître !

13h30/14h – Les reines du Photoshopping
Une ribambelle de screenshots issus d’animé auquel on a rajouté nos plus beaux filtres Photoshop. Malgré cela, pourrez-vous identifier les dessins animés massacrés ?

14h/14h30 – Triathlon Otaku
Trois minis-jeux délirants par équipe avec pour thèmes l’univers manga/animé dans sa globalité !

14h30/15h – Traproulette
Une base de données de 3600 questions Anime/Manga/JV/Trivia, des bonbons et vous face à la machine !

17h/18h – Quizz Ghibli
Du Voisin Totoro au Vent se Lève en passant par Le Tombeau des Lucioles, Princesse Mononoké ou le Voyage de Chihiro, retour en une trentaine de questions sur l’univers mythique du studio d’Hayao Miyazaki et Isao Takahata.

18h/18h30 – Blind-test Anime Alphabétique
Un blind-test anime tout ce qu’il y’a de plus normal, sauf que les 26 génériques sont dans l’ordre alphabétique…

Amphi 2: 15h45/16h45 – Conférence: Le studio Ghibli est-il mort ?
A l’heure de la sortie en salles du “dernier” Ghibili, qu’en est-il de ce studio mythique crée par Hayao Miyazaki et Isao Takahata ? En une heure, nous tâcherons de revenir sur son passé, son présent et, plus intriguant, son futur. Tout ça pour répondre à une question simple: Ghibli, est-ce vraiment fini ?

DIMANCHE
11h/11h30 – Traproulette
Une base de données de 3600 questions Anime/Manga/JV/Trivia, des bonbons et vous face à la machine !

11h30/12h – Blind-Test JV Chronologique
De la grande époque des salles d’arcade jusqu’a celle des consoles hyperconnectées, retour en 30 extraits sonores sur l’histoire du jeu vidéo.

12h/12h30 – Triathlon Gamer
Trois minis-jeux légers, amusants et par équipe sur l’univers des jeux vidéo.

12h30/13h – Thalie contre le reste du monde
Lassé de nous entendre vous poser des questions ? Inversons les rôles ! Venez essayer de nous coller, et vengez-vous autant que vous voulez !

15h/16h – Le Grand QCM
Un grand QCM d’une trentaine de questions, amusant et plein d’anecdotes, avec pour thème les animes, les mangas et le jeu vidéo.

16h/16h30 – Morpion Otaku
Une grille de morpion, des questions anime/manga. Le but du jeu ? Remplir la grille avant l’équipe adverse !

Amphi 2: 16h30/18h – AMV Hell 7 (VOSTFR)
1h30, 300 sketchs de 30s max qui mélange animation japonaise et popculture de manière frénétique. Irrévencieux, drôle et hypnotique, voici le dernier épisode en date de la saga des AMV Hell, sous-titrée !

Voici donc le programme complet, venez nombreux ! Comme d’habitude, des bonbons, du fun et de l’amour Thaliste pour tous !

Yomatsuri – 20 décembre

affiche-final-2-web

Affiche de l’événement. Réalisé par Nabashi.

 

Samedi prochain à partir de 20h aura lieu la Yomatsuri n°2 qui est, vous savez, cet événement qui remplace les Nocturne Epitanime de notre jeunesse. On avait été pris de cours pour la première mais on est heureux de vous annoncer que nous allons être présents pour cette seconde édition pour une bonne dizaine d’heures d’activités !

Evidemment nous allons être en humeur de fête pour deux raisons: déjà parce que c’est bientôt Noël et ensuite parce que l’association a été officiellement fondée en décembre 2009. Ce qui est pour nous l’occasion de fêter la demie-décennie d’existence de l’association !

Du coup voici notre programme pour la nuit, commenté et présenté avec joie et allégresse:

 

21h – Traproulette
Le jeu aux 3200 questions. Bonbons et chocolats pour chaque bonne réponse ♪.

21h15 – Le Mur
Une tripotée de questions et les réponses sont sur le Mur. Parviendrez-vous à les retrouver ? 

21h30 – Morpion JV
3 grilles, 2 équipes, une multitude de questions sur l’univers du jeu vidéo.
22h – Triathlon Smash Bros
Vous avez lâché votre Wii U le temps de cette Yomatsuri ? Ca tombe bien ! Trois mini-jeux par équipe sur le thème de la franchise de jeu de baston de Nintendo. 
22h30 – Inversotron Magical Girl
On prend une quinzaine de génériques d’animés de magical girl, on les mélange et on vous met au défi de tâcher de les reconnaître.
23h – Grand Quizz des 5 ans
Si Thalie était un président de la République, elle aurait aujourd’hui terminée son mandat ! Pour fêter ça, on est parti pour un grand quizz Anime/Manga/JV un peu best of et plein de nostalgie.
0h – Le Blind-Test du Président
Pour fêter les cinq ans, Amo vous propose un blind-test fait avec amour… et qu’il chantera lui-même. Courageux !
0h15 – Ils l’ont pas vendus comme ça
Si on simplifie à mort le scénario d’un anime, est-ce qu’on peut encore le reconnaître ? C’est le but de ce jeu.

0h30 – Triathlon Animes Très Récents
Vous êtes à fond sur les animés diffusés lors de cette saison d’automne, que ce soit Parasyte, Shigatsu wa Kimi no Uso, Psycho-Pass 2 ou Sword Art Online II ? Ok, voilà du coup trois minis-jeux par équipe qui reviennent dessus. 
1h – Triathlon Blind-Test
On aime beaucoup les blind-test chez Thalie et on aime encore plus les règles un peu tordues. Et si on mélangeait les deux ? Une série de trois blind-test anime aux règles un peu spéciale, qui pimentera les choses.
1h30 – Les reines du Photoshopping
On prend un screen d’anime, on le modifie à l’aide des plus beaux filtres Photoshop qu’on peut trouver, et on essaie de voir si ça reste identifiable.
1h45 – Traproulette
Pause ! Bonbons, chocolats et toujours 3200 questions. 
2h – Triathlon Kyoto Animation
De Full Metal Panic à Amagi Brilliant Park en passant par Haruhi, Clannad, K-On et Munto, retour en trois épreuves sur l’histoire de ce studio emblématique. 
2h30 – Blind Test Alphabétique
Un blind-test anime tout ce qu’il y’a de plus normal, sauf que les 26 génériques sont dans l’ordre alphabétique… 

3h – AMV Enfer 2
L’AMV Enfer 3 ne devrait pas tarder à sortir le nez de son terrier alors profitons de l’occasion pour diffuser l’AMV Enfer 2 qui n’a pas été diffusé à Epita depuis au moins neuf mois. Au moins.
4h – Thalie contre le reste du monde
Marre de vous faire coller par nos questions ? Vous pensez qu’on se la pète un peu trop ? Les rôles sont inversés, c’est à vous de nous coller !

4h30 – AMV Hell 7
Sous-titré et flambant neuf, il est temps pour le tout dernier épisode de la série AMV Hell de faire son début en convention ! 

 

 

Nous aurons également deux activités en amphithéâtre:

Nous nous excusons d’avance auprès des fanas de karaoké que nous allons brutalement interrompre dans leur élan.

Les deux activités sont les suivantes:

3h – Inversotron 2014
19 génériques emblématiques de l’année 2014 mélangés les uns avec les autres. Malgré cela, parviendrez-vous à les reconnaître ?
3h30 – Morpion Otaku
Deux équipes, trois grilles de Morpion à compléter, une multitude de questions Anime/Manga de difficulté variable. 

 

Au plaisir de vous y voir. Y’aura des bonbons, du chocolat et de la bonne humeur ♪. Tchousss !

Compte-rendu Assemblée Générale du 23 Novembre 2014

L’assemblée générale de l’association, la 5ème, a eu lieu cet après-midi de 14h15 à 17h. Le compte-rendu de l’Assemblée Générale est disponible à la lecture sur ce fantastique fichier Google Drive.

Restez connectés nous allons pas tarder à communiquer sur nos différentes présences en convention et croyez-nous quand on vous dit que nous n’allons pas chômer entre décembre et août !

L'asso est prête au combat !

L’asso est prête au combat !

Conférence “Science-fiction et animation japonaise” aux Utopiales

Chose promis, chose dûe (avec un peu de retard.)

De jeudi à dimanche a donc eu lieu les Utopiales et on avait eu l’honneur de pouvoir animer pendant 55 minutes une conférence sur le sujet de la science-fiction dans l’animation japonaise. On a choisi un angle d’attaque qu’on voulait à la fois pédagogique et divertissant, puisqu’on est parti du principe (erroné ou non) que notre public était assez particulier puisque composé majoritairement de personnes attendant principalement le défilé cosplay qui nous suivait. Ce qui faisait que, naturellement, la conférence a été moins “pointue” que ce qui a pu la précéder durant quatre jours.

On a donc choisi très arbitrairement huit “thèmes” de Science-fiction. Huit thèmes non exhaustifs. Et on a essayé de choisir pour chaque thème un anime en particulier, qui nous semblait intéressant de faire découvrir.

Le PPT a été promis, le voici:

Cliquez ici pour le télécharger. (clic droit + télécharger)

Un extrait de la conférence est disponible sur le Youtube.

Et l’audio complet de la conférence a été rendu disponible par ActuSF  Télécharger le mp3

Notez que le PPT est à prendre avec des pincettes puisqu’il est avant tout réalisé pour servir d’accompagnement visuel à la conférence. Des éléments éventuellement “polémiques” (comme par exemple la présence de Eureka seveN dans “tranche de vie”) peuvent avoir (et ont sans doute) été expliqués et justifiés oralement sur place.

Au plaisir de retrouver bientôt le public nantais~