Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Topic général, un peu bordélique, parfait pour accueillir toutes choses légères et sans prétention.

Modérateur : La Force Poissons

Avatar de l’utilisateur
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9464
Enregistré le : Mar Mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Amo » Ven Sep 09, 2016 5:34 pm

Mais je veux bien te croire Shikaze, le pire c'est que j'en veux même pas à Orange. Mon immeuble est une vague ruine, on est situé dans un No Man's Land téléphonique, les cables datent sans doute des années 70, c'est pas leur faute si mon syndic fait zéro efforts pour la fibre et quand le tech m'a expliqué le problème il était limite plus véner que moi :'D.
Là je les ai contactés par Twitter pour voir ou mon dossier en était, tout a été réglé en 20mn, ils sont efficaces, c'est cool.

Je suis juste à un carrefour de karma pourri, j'y survivrais, haha.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Quakerultra
A fait plein de messages !
Messages : 493
Enregistré le : Dim Fév 08, 2015 2:02 pm
Localisation : Dans le nord, au coeur de la cité lilloise.
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Quakerultra » Ven Sep 09, 2016 8:12 pm

Shikaze a écrit :Pour bien faire, tu mets ton smartphone en mode "Enregistre le son". Tu fais ça pendant quelques jours, puis tu montres ça à tes chefs en disant que si ils s'en occuppent pas, ça va être es prud'hommes qui s'en occuperont. Ça devrait faire son effet normalement.


Malheureusement, et sauf erreur de ma part (j'invoque @Il Palazzo-sama sur ce point), il me semble qu'enregistrer une conversation sans le consentement de la personne intéressée n'est pas valable juridiquement... Au contraire.
0 x
"Do you know what they call a quarter pounder with cheese in France ?" Vincent Vega - Pulp Fiction.


Twitter : https://twitter.com/quakerultra
MAL : http://myanimelist.net/profile/Quakerultra
Steam : http://steamcommunity.com/id/Quakerultra/
JV : http://www.gamekult.com/internaute/collection/quakerultra-I93690.html
MFC : http://fr.myfigurecollection.net/profile/Quakerultra
Pinterest : https://www.pinterest.com/quakerultra/

Un lien magique secret se cache dans cette signature :cookie:

Avatar de l’utilisateur
Shikaze
Début de la gloire
Messages : 20
Enregistré le : Mer Sep 22, 2010 7:15 pm

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Shikaze » Sam Sep 10, 2016 2:04 am

C'est pas valable au tribunal. T'as pas besoin d'aller au tribunal pour montrer ça à tes patrons, et le 'tribunal' des prud'hommes n'est pas un tribunal suivant les règles d'un tribunal pénal si je ne dis pas de conneries.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Il Palazzo-sama
~$ source ~/pédant.sh --verbose 2>var/log/émotions &
Messages : 1024
Enregistré le : Sam Mar 19, 2011 5:20 pm
Localisation : Entre Lille et l’Ill
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Il Palazzo-sama » Sam Sep 10, 2016 5:22 am

Quakerultra a écrit :enregistrer une conversation sans le consentement de la personne intéressée n'est pas valable juridiquement...

Effectivement, pour une conversation, ça a pas du tout l’air recevable.

Maintenant, si la question se pose sérieusement, c’est à voir avec un avocat.
0 x
« La violence est le dernier refuge de l'incompétence. »
Salvor Hardin

Avatar de l’utilisateur
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9464
Enregistré le : Mar Mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Amo » Mer Aoû 23, 2017 12:18 pm

Mon taf est devenu un cauchemar en un an et plus ça va, plus ça se barre en couilles: un thread.

(ça rant beaucoup)

Donc pour mise en contexte je bosse dans une boîte d'expertise en assurance où j'ai été engagé en avril 2013, à la base en CDD temps partiel qui est vite devenu, parce que j'étais trop bon, un CDD temps plein puis au bout de presque deux ans un CDI temps plein. Bon dans tout ça je gardais un salaire vaguement pérave, à peine cinquante boules au dessus du SMIC, mais je le vivais bien car les collègues sont sympas, le job est répétitif mais pas stressant et j'avais toujours fini mon travail à faire de la journée donc je pouvais surfer sur les interwebz lire des machins pour m'occuper. C'était plus que correct. On m'a même casé pendant deux ans dans un bureau que j'étais quasiment le seul à occuper donc inutile de dire que j'étais détendu comme un coucou lexomilé.

Y'a un an et demi changement de PDG. Et avec lui un message clair: les américains qui détiennent la boîte (qu'ils ont rachetés en 2011, une sombre histoire) reprennent du pouvoir donc ON VA ARRÊTER DE RIGOLER. Car la boîte fait du profit mais, holala, PAS ASSEZ VOUS VOYEZ. Il faut donc vider les rangs. Sans que ça aie rien à voir on me change déjà de bureau et on me case dans un simili open space, je suis déjà très triste car la perte des privilèges c'est pas facile.

Juin 2016 je sais pas si vous vous souvenez mais au début du mois il pleut beaucoup sur Paris et on termine avec une crue de la Seine et masse d'inondations. Une catastrophe naturelle des familles, donc, ce qui dans le milieu de l'assurance veut dire "AW SHIT NOUGAT, C'EST LE TEMPS DE BOSSER." Donc voilà on est inondé (lol) sous le boulot, ça arrive. Sauf que parallèlement, alors que toute la boîte vient de passer quatre jours la tête sous l'eau (lol), à deux doigts du burnout car on est clairement pas assez pour gérer tout le taf supplémentaire, le PDG annonce triomphalement, avec un timing inégalable, un plan social. Genre salut les moineaux on va virer les inutiles. Inutile de dire que le message a été reçu avec une grande incrédulité parce que, je rappelle, on nous a toujours dit que la boîte faisait masse de profit et remplissait ses objectifs donc nous on est là "u w0t me :marii8: ".

Du coup on commence à virer les inutiles qui, heureusement pour nous les parisiens, sont surtout des bureaux de Province. RIP la Province, vous rapportez pas assez, comme d'habitude.

SIMULTANEMENT on commence à nous fliquer et à retirer sans raison des trucs comme l'accès aux boîtes mails personnelles ou des petites primes de ci de là. Les augmentations sont figées. Et, évidemment, les managers commencent à pousser sans subtilité 2/3 autres managers inférieurs à eux à la démission. Et tout ça pendant qu'on essaie de gérer les retombées d'une catastrophe naturelle. Inutile de vous dire que la boîte commence à emmagasiner beaucoup de retards parce que, eh, quand on est pas assez de base mais qu'on est de moins en moins par la suite avec un moral qui s'effondre à vitesse grand V, la boîte, elle fonctionne moins bien. C'est dommage parce que pendant les catastrophes naturelles, on palpe masse de thunes et de précieux profits ! Mais pourquoi se faire chier à emmagasiner de la thune quand on peut se saboter soi même.

Après ça, ça ragequit dans tous les coins. Les managers les plus talentueux se barrent asap, du coup on met le premier venu à leur place, on augmente pas leur salaire malgré l'augmentation de leur charge de travail parce que eh plan social on va quand même pas augmenter comprenez. On passe de 960 employés à 840 en trois mois. Et on était déjà très juste niveau employés avant le plan social ! Du coup aux survivants, on demande juste plus d'effort et de travail, allez, hop hop hop. Mais, lol, ça marche pas des masses.

Les informaticiens se font tous virer, on remplace ça par une entreprise externe basée à Ottawa. Avant t'avais un problème sur ton PC, t'appelais un informaticien, il était à l'étage au dessus, il venait, réglé. Là désormais non, faut appeler un type... loin... qui peut pas inspecter ton matériel... Et si ton matos lâche ? Genre une souris ou un écran ? Perdu: il faut appeller Otawa qui va appeler Amsterdam qui va te livrer le matos nécessaire. Avant les informaticiens avaient une réserve pour te filer le matos dans l'heure, désormais faut ATTENDRE que le Canada prévienne les Pays Bas qui te livre via UPS à un PRIX AHURISSANT un matos... QUI ARRIVE TROIS FOIS SUR QUATRE. Littéralement.
En attendant ? Tu voles le matos à un collègue en congés, kesktuveufair.
Bref l'externalisation fonctionne TRES BIEN donc la direction s'est dit comme ça, en se levant, "allez on va virer toutes les standardistes et les remplacer par une boîte externe." Mes collègues standardistes apprennent ça quinze jours avant que l'entreprise débarque, très bon délire, et en lisant un compte rendu on se rend compte que la direction a MENTI sur les perfs des standardistes pour que le comité d'entreprise valide la décision. Bonne ambiance !

Du coup ça fait quinze jours que le standard est externalisé, on a eu CINQ standardistes différentes et TROIS sont pas restées plus de deux semaines. Sauf que comme y'a masse de choses à faire à notre standard (on passe pas que les appels, on gère le courrier aussi), faut à chaque fois reformer les gens, donc bref gros turnover de personnes pas forcément compétentes parce que, eh, c'est vrai que des standardistes experimentées et qui font bien le taf c'était sans doute trop cher.

De mon côté en un an on m'a:
- Quadruplé mes tâches de travail. J'ai bien dit que j'allais pas avoir le temps de tout faire dans une même journée, on m'a juste dit "fais de ton mieux et hésite pas à faire des heures supplémentaires." OUAIS BIEN SUR, LOL, TORCHE TOI.
- Retiré mes tâches favorites pour les remplacer par des tâches encore plus rébarbatives qui me forcent à passer la journée entière assis, ce que même moi je peux pas supporter.
- Menacé d'avertissement pour des retards de cinq minutes, quand bien même mon compte d'heures est POSITIF (si j'arrive 5mn en retard je reste 5mn de plus)
- Refusé une augmentation de salaire quand bien même derrière ma tâche de travail a augmentée et que, putain, je touche à peine plus que le SMIC !?
- Va me changer de service et me caser dans un open space ultra bruyant et ultra frequenté quand bien même j'ai dit et redit qu'en raison de la répétitivité des tâches faut du CALME pour faire ce que je fais
- Fait des remarques sur le fait que je "tape trop au clavier." ON SURVEILLE MES TAPAGES DE CLAVIER, GOD.
- Pas fait la moindre reconnaissance de mon travail en un an, ni même complimenté sur quoi que ce soit alors que je fais des tâches nécessaires et rébarbatives. Il a fallu attendre la semaine dernière qu'une responsable temporaire me prenne sous son aile pour avoir ENFIN deux trois mots gentils sur mon taf. LE MINIMUM.
- Demandé de faire une liste de suggestions pour le nouveau service pour TOUT ignorer derrière. Pourquoi vous m'avez demandé mon avis, BALTRINGUES ?

Sans compter que suite à mon déménagement de l'an dernier je suis repassé de 2h de transports par jour à 3h et c'est insupportable.

Je suis revenu de vacances la semaine dernière mais là en 10 jours uniquement de gestion de boîte mail, avec 500 mails à gérer par jour, même les meilleurs podcasts du monde ne suffisent plus: mon cerveau est dans les choux, je suis épuisé, gavé, fatigué et je sens que je rechute inexorablement dans ma depression. Je sais que j'ai aucun avenir ici, on me l'a bien fait comprendre, j'ai aucune reconnaissance, je suis un outil et de toute façon même si je fais mal mon travail tout le monde s'en fout. Du coup je bâcle, j'envoie des CV à des tafs au pif parce que n'importe quoi serait mieux et j'ai plus aucun remords.

En parallèle la boîte a perdu genre la moitié de ses vétérans, ceux et celles qui restent pensent au départ avant tout, les réclamations contre notre boîte ont méga grimpés et niveau profit, pour une boîte qui voulait les augmenter, BAH RISQUE DE Y'EN AVOIR MÊME PLUS.

PUTAIN DE DEBILES, VOUS AVEZ TOUT NIQUÉ :fou: .

* Fin du / rant *
2 x

Avatar de l’utilisateur
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3422
Enregistré le : Mar Avr 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Sedeto » Mar Aoû 29, 2017 11:07 pm

Amo a écrit :en lisant un compte rendu on se rend compte que la direction a MENTI sur les perfs des standardistes pour que le comité d'entreprise valide la décision. Bonne ambiance !

En tant que délégué, on n'a pas encore voulu s'autoriser à croire que ce genre de conspiration pouvait se faire. Je croise les doigts pour que notre direction ne fasse pas déjà ça. Mais c'est grave la déprime. Après, c'est une méga grosse boite mais les délégués ne sont jamais venus demander votre avis à un moment ? Enfin même avec un avis, difficile de recouper les chiffres ou de tiquer dessus, vu que techniquement on ne peut pas les sortir des réunions, ils sont bien réarrangé, crédibles... Enfin ça demande une méga prudence, et tu me le fais réaliser. J'espère qu'on sera à la hauteur...

Amo a écrit :- Pas fait la moindre reconnaissance de mon travail en un an, ni même complimenté sur quoi que ce soit alors que je fais des tâches nécessaires et rébarbatives. Il a fallu attendre la semaine dernière qu'une responsable temporaire me prenne sous son aile pour avoir ENFIN deux trois mots gentils sur mon taf. LE MINIMUM.

Il me semble que quand tu étais arrivé, tu avais des supérieures sympas qui appréciaient ton travail... Elles sont parties/se sont fait virer depuis, j'imagine ?

Ca me tue ces choix de boite. Ca me fait flipper. J'ai beau essayer de considérer l'envers du décor, le côté patron (histoire de comprendre), même avec le nouveau boss de mon copain qui est un pote, je comprends un chouilla certaines choses, mais clairement pas tout ça. A quel moment tu zigouilles l'état mental de tes employés sans vergogne et ces économies sont fructueuses. Et tu vires des gens ulta compétents qui connaissaient très bien leur poste et l'appliquaient parfaitement, voire avec motivation.

J'espère que tu trouveras vite un truc ailleurs en tout cas, @Amo !
0 x
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar de l’utilisateur
Shin'
Début de la gloire
Messages : 26
Enregistré le : Mer Juil 19, 2017 7:54 pm
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Shin' » Mer Aoû 30, 2017 12:58 am

Woah...
En fait je suis pas seulement surpris par tout ce que tu prends dans la gueule. Mais je suis aussi surpris parce que je suis aussi dans ton même cas.

Ca fait un an et 8 mois que je travaille dans ma boîte.Je suis serveur dans un restaurant japonais à Paris. Et qui plus est à Opéra, un endroit beaucoup fréquenté. Mais ça voilà, j'y suis préparé et j'ai déjà bossé dans plein d'autre boîte dans des conditions bien plus déplorable avec une organisation à chier et des responsables qui ne le l'étaient pas.
En arrivant là où je suis actuellement, j'étais bien, mes collègues étaient vraiment tous sympa, on m'apprenait pas à pas avec un vrai suivi derrière tout en m'expliquant les règles de façon précise, j'ai pu apprendre très vite puis monter dans l'echelon.

Sauf que voilà, comme je l'ai dis, je travaille dans une restaurant japonais, mes employeurs sont japonais et les employés sont japonais ou savent parler japonais couramment. Le soucis, c'est que les 3/4 des employés sont là avec un visa vacance-travail ou un visa étudiant. Ils ne restent pas plus de 6 mois.
Ca n'aurait pas été un soucis en temps normal (en restauration l'équipe change assez régulièrement), sauf que voilà autant que l'organisation au sein du restaurant est bien fichue (ou du moins pour le service), autant l'organisation de la boîte est foirée.

Je mets un peu le contexte en place

Le restaurant était à la base pas sous ce nom, l'ancien proprietaire à décidé de déménager le restaurant pour prendre un lieu plus grand. Sauf que le proprietaire actuel qui était simple employé ne s'entendait pas avec son employeur, du coup le compromis était qu'il garde le lieu actuel pour en faire son propre restaurant, une chance en or pour lui pour ouvrir un commerce. Sauf que bon, il n'est pas comptable, il a besoin d'un back office derrière pour aider à trier les papier, factures, CV, fiche de paye etc... Et du coup il s'est fait racheté par un groupe qui détient déjà 4,5 societé à son actif.

Maintenant, le restaurant où je travaille est le restaurant qui apporte le plus de bénéfice, le fait d'avoir repris le lieu où se tenait un restaurant extrêmement populaire joue beaucoup, les recettes sont quasiment les même et la carte est presque identique.

Revenons à nos moutons maintenant. Comme je l'ai dis, le patron ne s'occupe donc pas des recrutements. C'est la président du groupe qui décide s'il faut oui ou non recruter. Président qui, bien évidemment n'a jamais travaillé de lui même dans le milieu de la restauration. Il reste posé sur son fauteuil à signer des papier et payer des factures (grossièrement hein, je sais que c'est plus que ça...).
Sauf que, depuis un an, on est en manque de personnel. Et plus le temps passe, plus ça en devient urgent.
Au bout de 6 mois, on commence enfin à recruter, sauf que voilà, les personnes qui viennent voient très vite que c'est un peu la merde, le restaurant ne tourne pas bien en sein du service, c'est difficile et ils arrivent pas à tenir le rythme.

La moyenne de temps d'un employé qui reste passe de 6 mois à 2 mois grand maxi'.

L'été arrive, ça fait 1 an et demi que je suis dans la boîte, et moi je commence à avoir la fatigue qui m'emporte chaque jour. Je travail chaque jour en faisant des heures supp' et en sous effectif avec l'arrivé des touristes la tension est au maximum. Toujours en sous-effectif je commence à ne plus pouvoir tenir le rythme tout seul. Je décide d'employer moi même les employés, je cherche autour de moi et j'apprends que la soeur d'un ami cherche du travail. Puis je continu et je recrute 2 autres personnes. Puis mon responsable service arrive à ramener la soeur d'une ancienne employée. Sauf que bon, c'est sympa tout ce personnel, mais il faut le former, et autant dire qu'avec la fatigue accumulé ça devient dur, je suis le seul capable de former les personnes avec mon responsable (qui travail le soir), les anciens employés étant à ce stade, déjà tous parti. Sauf que, j'ai jamais appris à former quelqu'un, mais why not.
Et là, il y a deux soucis qui se présentent.
Je ne suis pas responsable alors que je fais bien plus que le travail d'un responsable. Je m'occupe des stocks et d'appeler les fournisseurs pour faire les commandes, je m'occupe des comptes pour la caisse et je forme les nouveaux.
Vous allez me dire "ouais mais c'est cool, c'est que ton employeur pense que tu travailles bien et te fais confiance !". Sauf que, mon salaire n'a jamais été augmenté (seulement de 40 cts net/h mais ça c'est seulement parce que j'ai 1 an d'ancienneté), et j'ai jamais été considéré comme responsable par mon employeur.

Le deuxième soucis est que former des nouveaux, c'est extrêmement fatiguant. Tu dois déjà penser pour toi (quel client à demandé quoi, quel plat est à quel table, qui m'a demandé telle chose etc...), mais aussi penser et regarder pour la personne que tu formes. Ca demande beaucoup d'energie et j'ai pas le droit de me foirer auquel risque la personne pourrait reproduire l'erreur.

Puis, puisque ça ne suffit pas, on apprend une nouvelle. Etant donné qu'on se plaint beaucoup trop d'avoir des problèmes de comptes sur nos fiche de paye, on est maintenant obligé de faire les comptes de nos heures nous même et de calculer nos heures supplémentaires parce que "on a pas le temps".
Et puisque ça ne suffisait pas, il faut aussi arrêter de faire des heures supplémentaires, parce que "c'est chiant à calculer et c'est pour ça que vous recevez vos salaires en retard".
Sauf que quand t'es obligé d'en faire pour faire tourner le restaurant qu'est ce qu'on fait ?

Je me rappelle d'une intervention du président je cite : "en ce moment c'est difficile on a pas beaucoup d'employé mais faîtes de votre mieux, si vous êtes fatigué, ne sortez pas le soir et reposez vous"
J'ai été pris d'une rage pas possible.

Je suis en dépression depuis plusieurs mois en partie à cause de ce boulot. Je travaille sans cesse, je me suis dévoué corps et âme pour faire tourner le restaurant, j'en ai faillit perdre littéralement deux doigts (8 points de suture, 1 semaine de repos, ma seule période de congé. Oui, j'ai travaillé avec mes points de suture aux doigts) et j'en ai détruit mon genou qui était déjà bien amoché (j'ai été interdit d'activité physique régulière auquel ca ça pourrait aggraver la blessure. Resultat, je peux plus m'appuyer sur mon genou, sauter trop haut, courrir trop longtemps, monter des escaliers).

Du coup, mon seul moyen de décompresser est de sortir, je suis enfermé 8h par jour dans un restaurant étroit et clos, je n'ai qu'une envie. Sortir.

Au début j'aimais bien ce restaurant, il était bien meilleur que tous les autres environnement que j'ai pu fréquenter, je le pense même en l'état actuelle des choses. Mais voilà, être esclave (de la vue de mon président) je trouve pas ça cool. Il n'y a aucune solution, si le restaurant tourne mal, ce n'est pas de la faute de mon employeur, ni du président, c'est uniquement de MA faute, j'ai mal formé les employé, je donne pas assez bien les directives. Un employé ne travaille pas bien ? Tant pis, c'est à moi de combler les trous. Comme je l'ai dis, ce n'est pas moi au début qui recrutait, mais le président, la personne la moins qualifiée pour recruter un serveur. On prend le moins cher et on se demerde avec. Je me retrouve avec une team du midi d'incapable, et une team du soir que je devais former de moi même.

Maintenant je n'en peux plus. Je n'ai aucun projet pour mon avenir, c'est le trou complet, je suis pas pressé, je sais que j'ai encore le temps, mais je suis fatigué de la vie avant même d'avoir "vécu", avant même d'avoir commencé mon avenir.
J'ai du trouvé un vrai prétexte pour partir de ce restaurant. Ma tante a eu le cancer (et s'en est sortie), et mon grand-père est mourant, je dois retourner dans mon pays d'origine. Bien que j'y vais pour seulement quelque semaine avoir des congés me semble impossible. J'ai décidé d'arrêter.

Sauf que je ne peux qu'arrêter que le mois prochain.
Resultat :
Dans un service où l'on doit être 4 midi + soir (8 chaque jour) minimum et qu'on est censé travailler 5 jours par semaine on se retrouve à 3 midi + soir (donc 6) + 2 personnes à former, avec 1 à 3h d'heure supplémentaire à faire et seulement 1 jour de repos par semaine.

Le service reste un des boulot les plus dur et fatiguant, surtout dans le milieu touristique, les clients sont désagréable, irrespectueux, on te parle comme un chien, on t'ignore comme pas possible quand tu veux passer à un endroit où le mec s'étale. Et nous en retour on est obligé de leur sourire, on est obligé de porter un masque, de rester professionnel, et se soumettre à n'importe quelle demande.

Bref, j'ai plus aucune force pour tenir un mois de plus, je déteste faire ça, mais j'ai seulement la force de faire semblant de travailler.

Puis bon, apparemment si je pars, mon responsable m'a dit que le restaurant fermera probablement. Puis bon, mon responsable envisage de faire de même. Et je crois qu'à partir de là, ils vont peut-être comprendre qu'ils ont foiré quelque part. J'espère qu'ils reflechiront mûrement à la question.

Sur ce, je vous laisse sur un proverbe connu que j'ai modifié parce que ce proverbe est un proverbe nul qui fait soumettre un serveur dans une position d'esclave :

Le client est roi, mais un roi est bien élevé.
Les clients que je sers ne sont pas des rois, ce sont des personnes qui se le prétendent.


PS : Ce topic, j'en avais besoin... Même si j'ai pas tout dis en vrai, ça fait du bien de vider son sac... Même si bon. La dépression c'dur.
1 x
Image

Avatar de l’utilisateur
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9464
Enregistré le : Mar Mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Amo » Mer Aoû 30, 2017 2:17 pm

Sedeto a écrit :
Amo a écrit :en lisant un compte rendu on se rend compte que la direction a MENTI sur les perfs des standardistes pour que le comité d'entreprise valide la décision. Bonne ambiance !

En tant que délégué, on n'a pas encore voulu s'autoriser à croire que ce genre de conspiration pouvait se faire. Je croise les doigts pour que notre direction ne fasse pas déjà ça. Mais c'est grave la déprime. Après, c'est une méga grosse boite mais les délégués ne sont jamais venus demander votre avis à un moment ? Enfin même avec un avis, difficile de recouper les chiffres ou de tiquer dessus, vu que techniquement on ne peut pas les sortir des réunions, ils sont bien réarrangé, crédibles... Enfin ça demande une méga prudence, et tu me le fais réaliser. J'espère qu'on sera à la hauteur...


Hélàs non, les délégués se sont pas posés de questions. Ca leur a été remonté le coup du "euh mais on a utilisé des chiffres exagérés, là" mais aucune réaction de leur part. Faut dire que ces infos ont été remontées mi juillet quand la plupart étaient en vacances donc ça a été perdu dans le flot de la rentrée. Dans tous les cas, mes deux collègues standardistes y'en a une son CDD a été terminé donc elle s'est barrée sans déplaisir tandis que mon ancienne responsable a été mutée dans un service avec des collègues qu'elle apprécie donc, en fait, elle commence à se rendre compte qu'elle y a gagnée au change dans l'opération.

Mais du coup, grosse confiance sur toute la boîte maintenant. Et la preuve que même les syndicats peuvent parfois se laisser berner (enfin, bon, pour le coup c'est la CFDT, lol) donc les protections elles sont pas aussi reloues que certains politiques peuvent le dire, suffit de bien magouiller ou de les ignorer !

Et là le twist lundi c'est que j'ai enfin vu ma n+2 et elle m'a cash proposée une promotion !? Genre devenir superviseur du nouveau service crée. Avec une augmentation, du coup.
D'un côté c'est ENFIN le petit coup de pouce au moral dont j'avais besoin, de l'autre je sens que ça va être un sale piège. Je vais devoir diriger trois autres collègues (dont une bien plus agée et bien plus longtemps dans la boîte que moi, ça va être awkward) et leur apprendre à faire le taf que je faisais en solo jusqu'a maintenant, avec des exigences beaucoup plus serrées de la direction (aka "plus le moindre retard accepté") et un flux permanent. Ca sent le gros coup de pression.
M'enfin si l'augmentation de salaire est confirmée et me convient, je vais prendre et continuer à chercher ailleurs en même temps :yukino4: .

Et du coup courage à toi et à Shin' !
(Mais je sais que y'a plein de membres sur ce forum qui se font aussi truander par leurs tafs, c'est devenu une épidemie en IDF ou quoi.)
0 x

Avatar de l’utilisateur
MaxaoH
Baleine Astrale
Messages : 581
Enregistré le : Jeu Déc 12, 2013 12:02 pm
Localisation : Maison de la Balance
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar MaxaoH » Jeu Aoû 31, 2017 10:06 am

Amo a écrit :(Mais je sais que y'a plein de membres sur ce forum qui se font aussi truander par leurs tafs, c'est devenu une épidemie en IDF ou quoi.)


C'est l'impression que j'ai aussi. C'est assez dingue comme un changement de direction peut faire passer une boîte d'un extrême à l'autre (toutefois, j'attends d'entendre le cas d'une entreprise dont l'ambiance est passé de mauvaise à bonne).

Sur deux expériences pro, j'ai été témoin d'un changement de direction. Et dans les deux cas, tout à changé en l'espace de quelques semaines.
Je me demande si c'est une tendance actuelle où si ça a toujours été le cas et que tout le monde considère ça comme étant normal...
:seto:
Modifié en dernier par MaxaoH le Mer Sep 27, 2017 3:58 pm, modifié 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Eruliuce
Entre dans les mémoires
Messages : 329
Enregistré le : Ven Fév 21, 2014 7:14 pm
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Eruliuce » Dim Sep 24, 2017 3:37 pm

Pour ma part, j'ai pas de problème dans ma boite, on fait pas trop chier les employés, mais je suis quand même spectateur de la guerre sans merci que se livrent certaines personnes pour obtenir certains postes, et je suis bien content d'être apprenti, de me casser dans un an et de ne jamais avoir à essayer de gravir les échelons dans ce milieu.

Pour donner quelques exemples, il y a un an, le chef de la DSI (et accessoirement mon maître d'apprentissage) est parti. Il paraissait logique que son adjoint, présent dans la boite depuis 13 ans et connaissant parfaitement le système d'information, prenne à sa suite la direction. Sauf que la direction de la boite ne le voyait pas de cet œil, ils ont décidé que son grade d'assistant ingénieur n'était pas suffisant (bien qu'il ait toutes les compétences requises pour être ingénieur d'étude, voire ingénieur de recherche) et ils ont donc préféré qu'on reste plusieurs mois sans DSI le temps qu'ils fassent des auditions, plutôt que de lui donner le poste. Et pire que ça, dès qu'il prend la moindre initiative, il se prend un reproche de la direction. Par exemple dans l'année, un virus informatique assez virulent à fait rage et infecté beaucoup de postes dans les entreprises, donc il a décidé en urgence d’envoyer un mail à tous les employés pour les prévenir du risque, de comment éviter d'attraper ce virus, et de quoi faire si jamais ils le contractaient (ça fait normalement partie de son rôle en tant que Responsable de la Sécurité des Systèmes d'Informations, ce qu'il est en plus d'être DSI adjoint). Résultat : la direction lui a reproché de ne pas être passé par les canaux de communications habituels et lui a interdit de réitérer la chose.
Et quand en mars dernier le nouveau DSI est décédé d'une crise cardiaque, encore une fois il n'a pas été choisi pour le remplacer, et je suis resté pendant plus de 5 mois sans chef, à me faire un peu chier parce que tous les projets étaient en pause en attendant d'avoir un nouveau DSI.

Autre exemple que je trouve encore plus malsain, même s'il me touche moins puisqu'il n'est pas lié à mon service : il y a deux ans, un nouveau directeur d'unité de gestion est arrivé. Pour comprendre la hiérarchie dans ma boite, il faut savoir q'u'elle est répartie sur plusieurs sites (sites très larges, ça comprend plusieurs villes), et que chaque site est divisé en unités de gestion, donc directeur de la boite > directeur de site > directeur d'unité de gestion.
Ce nouveau directeur d'unité de gestion était un peu trop performant, et il commençait à être pressenti pour remplacer le directeur de la boite (qui part à la retraite dans moins d'un an maintenant). Sauf que pas de pot, la directrice de site qui était au-dessus de lui vise aussi ce poste, elle a donc fait un rapport sur lui et ses assistants, et il a gentiment été remercié. Maintenant à chaque fois que je vois la madame en question (bizarrement elle est souvent proche du directeur de la boite quand il fait des allocutions, et c'est d'autant plus étrange quand par exemple pour le pot de rentrée des services centraux, c'est la seule directrice de site présente, et qu'elle est placée entre le directeur adjoint et le directeur pendant que ce dernier parle).

Il y a plein d'autres exemples de gens qui ont des privilèges particuliers parce qu'il s'entendent bien avec le directeur, de gens qui font des coups de putes à d'autres, etc. Je suis bien content encore une fois de n'être qu'apprenti dans la boite et de voire les choses sans en être la victime directe... Mais comme toi @MaxaoH, je m'inquiète un peu, et j'espère que j'en chierai pas trop plus tard dans le monde du travail à cause de l'ego des gens un peu trop haut placés.
0 x
Image

Avatar de l’utilisateur
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9464
Enregistré le : Mar Mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Amo » Ven Sep 29, 2017 2:51 pm

Amo a écrit :Et là le twist lundi c'est que j'ai enfin vu ma n+2 et elle m'a cash proposée une promotion !? Genre devenir superviseur du nouveau service crée. Avec une augmentation, du coup.
D'un côté c'est ENFIN le petit coup de pouce au moral dont j'avais besoin, de l'autre je sens que ça va être un sale piège. Je vais devoir diriger trois autres collègues (dont une bien plus agée et bien plus longtemps dans la boîte que moi, ça va être awkward) et leur apprendre à faire le taf que je faisais en solo jusqu'a maintenant, avec des exigences beaucoup plus serrées de la direction (aka "plus le moindre retard accepté") et un flux permanent. Ca sent le gros coup de pression.


Ecoutez je vous dois une update parce que cette histoire elle se barre en couilles si vite et si fort.
Comme quoi si on peut creuser, on va le faire.

En gros, après un bon mois sans le moindre signe de vie de la direction quant à ce nouveau service et ma place à l'intérieur (on me propose une augmentation et un nouveau statut pour m'ignorer derrière pendant trois semaines, très très intéressant) j'apprends un lundi que je rejoins finalement ce service le lendemain matin. Ok.
Déjà je dois déménager mon propre matos d'un étage à l'autre. Y'a encore six mois, c'était des gens spécialisés qui se ramenaient et qui le faisaient parce que bon, on est des assistants administratifs, pas des déménageurs et des informaticiens. En gros je dois tout descendre: écran, pc, docs... Le seul truc que j'ai pas à descendre c'est le bureau et encore heureux.
M'enfin bon, me voilà à galérer deux heures à descendre une tour pas légère, l'écran etc... et non seulement ça fait pas du bien au dos mais en plus je dois passer une autre heure à me baisser et me lever pour brancher toutes ces merdes.
Alors moi ça va je suis jeune et à l'aise avec l'informatique mais quand on demande ça aussi à mes collègues cinquantenaires pour qui Windows c'est de la magie et qui ont le corps pété par trente ans de boulot en position sans cesse assise, c'est proche de la cruauté.

Sans compter que les ports réseaux à l'étage ou je débarque, y'en a genre aucun de libre et la moitié qui sont pétés. Donc en plus je dois galérer à trouver un bon endroit où connecter mon PC au réseau. Le tout sans aide ni supervision car on a viré TOUS LES GENS QUI S'Y CONNAISSAIENT. Mais j'y arrive car je suis débrouillard et que j'abandonne jamais devant une tâche...
Même si ça veut aussi dire que je suis une sacrée bonne poire car je suis à peu près certain que faire ces tâches moi même j'ai aucune obligation de le faire et que je pourrais mettre des gens le nez dans la merde.

Bref première semaine dans ce nouveau service, je continue de faire mes tâches habituelles en solo parce que faut former les nouveaux aux tâches qu'ils vont faire dès la semaine prochaine. C'est logique.
Par contre commence déjà un premier cassage de couilles: j'ai une tâche qui consiste à scanner des accusés de réception, c'est un truc ultra répétitif mais bon - en gros je prends un accusé, j'entre dans la machine le numéro du dossier qui y est lié, je scanne le machin, je passe au suivant. Sur le papier c'est simple et ça l'est. Le seul truc gênant c'est la grosse quantité d'accusés à traiter: environ 200 par jour. Si vous voulez mes super moyennes en une minute j'en scanne trois parce que rentrer à la main les numéros de dossier ça mange du temps et ça exige d'être attentif. A la fin de ma session de scan, je place tous les fichiers scannés dans un dossier situé sur le serveur et les assistantes peuvent retrouver ces accusés de réception grâce aux noms de dossier qu'on a entré dans la machine. Pratique et efficace.
C'est une tâche que j'ai depuis le début, que j'ai optimisé de tout mon coeur mais là voilà que les mecs débarquent et me disent "ah cool Amo tes AR. Maintenant en plus de les scanner, faudrait que tu les intégres dans les dossiers via les logiciels."
Donc en gros ma tâche qui prenait une heure triple magiquement de durée car si il faut 20s pour scanner un AR dans les bonnes conditions, il m'en faut 40 pour les intégrer via logiciel. Car on a des logiciels lents, vieux et mal optimisés.
Sans compter que ça reste ultra répétitif: tu prends un AR, tu ouvres le dossier dans le logiciel, tu intégres, tu valides, tu prends l'ar suivant, tu ouvres le...
Pour 200 c'est un peu lourd.
Le plus drôle c'est que quand je suis revenu de mes vacances et que j'ai vu que la moitié du taff avait pas été fait en mon absence, on m'avait dit "laisse tomber le scan d'AR préoccupe toi surtout des autres tâches" du coup non seulement j'ai un mois de retard de scan à rattraper (donc environ 2000 AR qui se sont accumulés et qui attendent patiemment d'être gérés) mais en plus on vient exiger gentiment que les traiter faut que je fasse trois fois plus long pour des résultats flous.

Bon déjà là je fulmine un peu, pour la première fois ever ma n+2 me voit un chouia enervé mais ordre d'en haut ok je vais pas me battre. Leur argument c'est que "comme vous allez être 4 dans le service vous aurez le temps nécessaire pour faire ça."
Attention notez bien cet argument il va revenir comme un boomerang anal.
Donc je fais "lol ok comme vous voulez je dis juste que c'est pas possible" et on en reste là.


COMMENCE ALORS LA PREMIERE SEMAINE DE VRAIE OUVERTURE DU SERVICE, HOLALA.

On est donc 4. Y'a moi, y'a ma pauvre collègue cinquantenaire qui s'y connait très mal en informatique mais qui a été casé là parce que c'était ça ou le chomage et y'a deux petites jeunes qui viennent de débarquer dans l'entreprise.
On a donc trois tâches bien précises: gérer deux boîtes mails qui reçoivent chaque jour 200 mail chacunes en lisant tout le mail et en intégrant aux dossiers tous les documents reçus, gérer informatiquement les tournées des expert en leur intégrant tous les docs pour chaque dossier du lendemain et, enfin, scanner et intégrer aux dossiers TOUT le courrier qu'on reçoit - y compris ces fameux accusés de réception qui arrivent chaque jour par RER B-de-Japan-Expo entiers.

Toutes ces tâches elles sont longues et rébarbartives bien comme il faut.
Et vous vous souvenez du "vous allez être 4 vous aurez le temps nécessaire pour tout faire."

Dès le lundi après-midi, DES LE LUNDI APRES MIDI, on était tous ultra à la bourre sur les objectifs.
Et pourtant on glandait pas. Non, c'est juste que humainement on pouvait pas faire la quantité de travail.
Gros lol quand on entend dire "mais la direction avait calculée que 3 ça serait suffisant donc on avait recruté 4 pour le confort..."
Alors ok deux de mes collègues sont pas forcément très à l'aise en informatique mais ça reste des tâches très couillonnes, ça explique même pas.
C'est juste que non, on est 4 pour une quantité de travail qui exigerait six voire sept personnes.

Et c'est là que la boule de lol roule à fond: une de mes collègues en période d'essai trouve un meilleur taf ailleurs du coup elle part de la boîte après 2 jours, une autre est en MYSTERIEUX ARRET MALADIE dès le mercredi et, oh, je vais pas la blâmer parce que j'avoue que l'idée d'y recourrir m'a été très très tentante aussi. Du coup, surprise motherfucker, mercredi on est plus que trois, dont une personne qui doit être formée sur tout. Le jeudi on a une autre nouvelle. Le service a pas ouvert depuis quatre jours qu'on a déjà un turnover encore meilleur que dans une boîte d'enquête téléphonique.

Du coup lol c'est la merde. Comme les tournées sont plus importantes, on est 3 à faire les tournées et pendant ce temps les boîtes mails deviennent plus chargées que les testicules d'un prêtre très pratiquant, mais ON PEUT PAS S'EN OCCUPER. Quand au courrier et aux AR on a même oublié l'idée même qu'on puisse s'en occuper.
Et les conditions de travail sont nulles: les logiciels fonctionnent très mal - celui qui sert à gérer les tournées à parfois l'idée extraordinaire de CORROMPRE un doc sur dix au pif total, par exemple -, on a le cul vissé à nos chaises et devant nos écrans pendant 8h car nos tâches sont 100% informatiques, on a tous mal au crâne dès 15h et on a aucune bonne nouvelle.
Hier j'étais tout seul à gérer une des boîtes, par exemple, et j'ai découvert l'incroyable supplice de Sisyphe en live: à chaque fois que je traitais un mail reçu, y'en avait un nouveau qui arrivait dans la boîte. Le compteur de mails à traiter a incroyablement stagné - je suis arrivé le matin y'en avait 200, je suis parti le soir il y'en avait 190.
C'est INCROYABLE :sayako: .

Quant à mon augmentation de salaire, je dois attendre "que le siège américain valide." Du coup je fais le taff sans même savoir si l'augmentation promise je l'ai.
Je pourrais dire "fuck it je fais pas le taf tant que j'ai rien" mais du coup ça foutrait VRAIMENT dans la merde mes deux collègues, qui sont vraiment des crèmes et elles-mêmes déjà à deux doigts de pétage.
Du coup je le fais.
Quand même.
Et je commence à rêver du taf EN PERMANENCE LA NUIT. Je rêve que je continue à intégrer des dossiers, que la boîte continue de grimper.
J'ai mes douleurs au dos qui se sont réveillées.
Chaque jour, désormais, à partir du milieu d'après-midi j'ai mal au bassin parce que je suis assis depuis trop longtemps.
Les maux de crâne arrivent plus régulièrement, aussi.
Et je suis épuisé mentalement par la charge de travail.
Quand je rentre chez moi j'arrive même plus à me motiver pour lancer un jeu, une série à mater ou quoi que ce soit, je veux juste dormir ou faire des trucs nuls comme lire reddit en boucle. Intellectuellement je vire au crustacé.
J'ai même plus l'envie de bosser sur mes projets persos, je veux juste /rien faire/.

Et le pire c'est que j'ai beau envoyer des CV partout ailleurs, les mecs sont méga refroidis par le fait que je suis actuellement salarié et que j'ai un préavis: la majorité des gens dans ma branche cherchent des gens pour "le plus tôt possible" et peuvent pas attendre que je puisse quitter ma boîte. J'ai eu très clairement un gars par téléphone qui a changé de ton et mis fin à la discussion dès que j'ai dit que j'avais un préavis alors que mon profil l'emballait.
Je vois plus de moyen de m'en sortir. Je suis emprisonné dans un CDI :kanako2: .
J'ai l'impression que mon seul recours serait une rupture à l'amiable mais ils veulent plus le permettre à mon taf.
Je pourrais démissionner mais j'ai ZERO réserve financière à cause de mon salaire misérable combiné au cout de la vie parisien et là je vais payer mes impots en novembre ça risque même de me mettre à découvert :kanako2: .

Bref mon mood actuel c'est du JPP en platine.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Quakerultra
A fait plein de messages !
Messages : 493
Enregistré le : Dim Fév 08, 2015 2:02 pm
Localisation : Dans le nord, au coeur de la cité lilloise.
Contact :

Re: Topic DEFOULOIR § DRAMA § SAV DE LA VIE § (Résolutions §§)

Messagepar Quakerultra » Dim Nov 26, 2017 10:19 pm

Ça fait un an quasiment à l'heure prés que ma future ex-femme et moi-même nous nous sommes crashés en bagnole.

Ça fait un an que ma vie a commencé à partir dans tous les sens, que j'ai enchaîné bad news sur bad news...

Ça serait trop long à expliquer, mais dans les grandes lignes en un an de temps j'ai enchaîné, entre autre :

- Un accident de voiture.

- Un changement de poste qui s'apparentait plus à une mise au placard.

- Une dépression qui a terme m'a "poussé" à faire un séjour en HP.

- Mon couple qui s'est littéralement crashé (je suis en instance de divorce), même si déjà avant c'était assez compliqué.

- Une annonce de ma boite d'une externalisation de mon service en Pologne (la comptabilité), et d'un probable PSE (ceux qui suivent l'actu...Castorama).

- Mon chat susceptible de faire tumeur sur tumeur à tout moment.

- Ma tante, la seule qui a daigné venir à mon mariage (ahah), a qui l'on a diagnostiqué la maladie d'Alzheimer.

Je commence tout doucement à sortir la tête de l'eau. Par ailleurs, c'est un peu une séquence feels mais, j'en profite pour remercier toutes les personnes ici présentes pour m'avoir soutenu/aidé durant cette année (je ne cite personne, mais ils se reconnaîtront, s'ils passent par là :rin2: ).

Sans eux, sans leur soutient, leur aide, même moindre, même à distance, j'en serais probablement pas là aujourd'hui.
5 x
"Do you know what they call a quarter pounder with cheese in France ?" Vincent Vega - Pulp Fiction.


Twitter : https://twitter.com/quakerultra
MAL : http://myanimelist.net/profile/Quakerultra
Steam : http://steamcommunity.com/id/Quakerultra/
JV : http://www.gamekult.com/internaute/collection/quakerultra-I93690.html
MFC : http://fr.myfigurecollection.net/profile/Quakerultra
Pinterest : https://www.pinterest.com/quakerultra/

Un lien magique secret se cache dans cette signature :cookie:


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités