Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://discord.gg/PQXxevv <-

Où l'on parlera du changement climatique.

Topic général, un peu bordélique, parfait pour accueillir toutes choses légères et sans prétention.

Modérateur : La Force Poissons

Répondre
Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » ven. janv. 07, 2011 1:26 pm

La venu d'Iwant m'a rappelé une vidéo que j'aime bien partager autour de moi : Jean-Marc Jancovici au semaines sociales. Ce monsieur parle du changement climatique et des impacts sociétales clairement, simplement, et en gardant un truc assez fondamentale dont les écolo ne parlent jamais : des chiffres concrets. Ça dure une heure, mais ça les vaut clairement. Pas forcément de solution, mais au moins un énoncé clair du problème, et c'est déjà un grand plus par rapport à ce qu'on nous sert habituellement à ce sujet.

Attention, c'est en 6 parties.

FD

Avatar du membre
Arès
King Thalie Giga Drill Breaker
Messages : 1102
Enregistré le : sam. nov. 22, 2008 8:26 pm
Localisation : Jack In ! Kick Ass !
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Arès » ven. janv. 07, 2011 2:29 pm

J'ai du mal avec l'écologie classique... Désolé, ce n'est pas très bien de dire ça. Mais je fais parti des gens qui pense qu'au lieu de nous casser les couilles pour que les petits gens recycle leur pot de yaourt on ferai mieux de nous mettre moins d'emballage de consigner les verres comme avant de fait des conserves en verres.

Après c'est vrai que l'extinction des espèces est très préoccupantes.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire. - Philip K. Dick

Avatar du membre
bussiere
Shibari Thaliste
Messages : 655
Enregistré le : mer. oct. 28, 2009 1:41 pm

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par bussiere » ven. janv. 07, 2011 2:32 pm

Arès a écrit :J'ai du mal avec l'écologie classique... Désolé, ce n'est pas très bien de dire ça. Mais je fais parti des gens qui pense qu'au lieu de nous casser les couilles pour que les petits gens recycle leur pot de yaourt on ferai mieux de nous mettre moins d'emballage de consigner les verres comme avant de fait des conserves en verres.

Après c'est vrai que l'extinction des espèces est très préoccupantes.
+1 la dessus.
Mais apres on est obligé d'etre réaliste et de voir ce que `l'on peut changer.
Mais grande video classique.

Bussiere
"Les nouvelles technologies offrent pleins de nouvelles possibilités, pleins de possibilités d'erreurs surtout en fait."
"Qui dit station service, dit pompe à essence"
My Snippet Gits
Image
insurance.aes256

Avatar du membre
Iwant
Commence à jouer en mode Normal
Messages : 31
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2011 11:29 pm
Localisation : Apatride
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Iwant » ven. janv. 07, 2011 2:46 pm

Je suis d'accord aussi avec le commentaire d'Arès. L'écologie, où tout du moins si on peut appeler comme ça les pilules vertes qu'on nous enfonce dans le gosier, c'est la nouvelle marronne de l'État faut croire. C'est sûr que c'est plus facile de faire des cantines bio que de remettre la société industrielle en question, et que les énergies renouvelables sont bon ton à une époque où les villas à panneaux solaires sont un nouveau marché juteux auprès de ceux qui ont les moyens de se payer une vie biodégradable ...

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » ven. janv. 07, 2011 3:49 pm

Faudra m'expliquer où la vidéo casse les couilles à parler de recycler des pot de yahourt. Justement, le mec dit, je cite "Dans un kilo de boeuf, vous avez quelques milliers à dizaine de milliers de littre d'eau. Vous pouvez toujours couper le robinet en vous brossant les dents, si vous manger de la viande, ça ne changera pas grand chose" et dénonce clairement l’irresponsabilité actuelle d'une société qui vend du panneau solaire et du recyclage de merde là où les vrais problèmes sont tout autre part.

FD

Avatar du membre
Iwant
Commence à jouer en mode Normal
Messages : 31
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2011 11:29 pm
Localisation : Apatride
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Iwant » ven. janv. 07, 2011 4:29 pm

Je viens de finir de regarder les vidéos. C'était intéressant, cela dit la conclusion est sans aucun sens selon moi ... Il est évident que, si l'environnement est dans un tel état aujourd'hui, c'est dû à la nature même du système socio-économique qui y règne plutôt qu'à une quelconque "dérive" de sa part qu'il conviendrait de régler avec une réforme (aussi radicale soit-elle). Les indications qu'il donne à la fin de son exposé, ça marcherait peut-être, mais aucun de ceux qui sont en mesure de décider de l'avenir du monde ne les appliquera ... ne fut-ce que parce qu'elle sont un contrepied au principe de productivisme sur lequel se construit le système actuel, déjà ; mais aussi car, même si elles étaient effectivement entreprises, ne feraient que perpétuer un ordre économique qui reviendra forcément à la crise écologique de par sa logique intrinsèque. La conclusion que je tirerais de cet exposé, c'est plutôt qu'il reste deux choix : Soit s'en prendre directement au système économique qui a foutu la mouise, soit couler avec lui.

Avatar du membre
Kilopoil
Batteur Fou
Messages : 1126
Enregistré le : jeu. janv. 29, 2009 11:44 am

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Kilopoil » jeu. janv. 13, 2011 8:02 am

Une petite vidéo que j'aime aussi montrer autour de moi.

http://www.dailymotion.com/video/x2bymx ... matiq_news
Image

Avatar du membre
Arès
King Thalie Giga Drill Breaker
Messages : 1102
Enregistré le : sam. nov. 22, 2008 8:26 pm
Localisation : Jack In ! Kick Ass !
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Arès » jeu. janv. 13, 2011 11:33 am

FD_ a écrit :Faudra m'expliquer où la vidéo casse les couilles à parler de recycler des pot de yahourt. Justement, le mec dit, je cite "Dans un kilo de boeuf, vous avez quelques milliers à dizaine de milliers de littre d'eau. Vous pouvez toujours couper le robinet en vous brossant les dents, si vous manger de la viande, ça ne changera pas grand chose" et dénonce clairement l’irresponsabilité actuelle d'une société qui vend du panneau solaire et du recyclage de merde là où les vrais problèmes sont tout autre part.

FD
Loin de moi l'idée de critiquer la vidéo, je me suis juste étendu sur le sujet en partant un peu ailleurs. C'est comme quand tu regardes An Inconvenient Truth... oh!!!! Prix Nobel de la paix pour un film ou si tu as été à l'école et que tu n'es pas un connard tu sais déjà tout, tu n'apprends rien.

L'avantage du panneau solaire et de beaucoup d'autre technologie "plus propre". Entre guillemet, car ce n'est certainement pas encore le cas dut au fait que l'énergie n'est pas un produit fini, la création des panneaux solaires, leur recyclage... tout ça fait que ce n'est pas encore une énergie propre. Mais par contre tu investis dans l'avenir et le fait d'en acheter permet de croire à une évolution dans le bon sens.

Moi, je veux bien parler de tout ça, mais alors oui pour un vrai discours scientifique technique et pointu.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire. - Philip K. Dick

Avatar du membre
Stanelis
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1462
Enregistré le : sam. juil. 31, 2010 2:05 pm

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Stanelis » ven. janv. 14, 2011 7:23 pm

De toutes façon au point où on en est dans notre société de consommation de masse, soit on trouve une solution miracle aux problèmes énergetiques dans un avenir proche et on pourra continuer à consommer comme des porcs, soit on ne va pas la trouver et on subira une sorte de récession technologique (ça commence un peu avec l'aviation) qui aboutira à une auto régulation de la population (et donc de la consommation).

La seule chose qu'on puisse faire avec le recyclage et tout le bazard c'est de retarder l'échéance, mais ce n'est que reculr pour mieux sauter. Cela dit humainement tu peux rien faire, la seule solution serait d'abandonner tout notre modèle économique actuel, qui permet à des millions de gens de vivre (non parce que c'est pas avec ton potager que tu vas nourrir tout Paris). Chose qui reviendrais tout simplement à demander à des millions de gens de crever.

Perso je vois dans la situation économique actuelle un signe que la société moderne commence à être en sur régime, cela dit j'espère me tromper parce que si c'est le cas la crise ne se terminera pas avant longtemps et la récession n'est pas terminée.

ps: D'ailleurs en parlant d'économie, tel que c'est parti, apprendre le mandarin serait probablement une bonne idée.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9485
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Amo » ven. janv. 14, 2011 9:57 pm

Mais on traîîîîîne tous des préjugés sur la question. Par contre sérieusement, débattez pour de vrai là, ça ressemble plus à "je file mon avis / ouais bah je file le mien / ouais bah je redit mon avis pour te répondre / ok alors je repète mon avis tiens", je sais pas, matez la vidéo de FD, celle de Kilopoil, dites ou ça chie vraiment dans la réflexion au lieu de pas les mater et de vous en foutre, lancez un vrai débat, balancez des éléments, faites pas le coup du bar du comptoir bête et méchant quoi.
Stanelis a écrit : ps: D'ailleurs en parlant d'économie, tel que c'est parti, apprendre le mandarin serait probablement une bonne idée.
C'est cool, j'ai déjà entendu ça... eh à toutes les réunions de familles de mon histoire :clooney2: !

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4120
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par ElKa » ven. janv. 14, 2011 10:47 pm

Ça fait deux années de suite qu'il neige sur Rennes et que ça tiens relativement bien (moins cette année mais bon) je peux donc crier au et fort que la réchauffement climatique c'est de la connerie ! T'façon c'est comme le trou dans la couche d'ozone, c'est pas sur nous que ça tombera mais sur les pingouins dans un contient dont en ont à rien à foutre, donc je vois pas où est le problème.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Stanelis
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1462
Enregistré le : sam. juil. 31, 2010 2:05 pm

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Stanelis » ven. janv. 14, 2011 11:19 pm

C'est cool, j'ai déjà entendu ça... eh à toutes les réunions de familles de mon histoire !
Moi jme le dit tous les soir en regardant BBC news.

Niveau écologie tu peux difficilement faire plus discussion de comptoir puisque c'est un domaine où ça pipote dans tous les sens selon les intérets (comme dans beaucoup de milieux où tu as des lobby).

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » ven. janv. 14, 2011 11:52 pm

J'ai malheureusement pas hyper le temps de vraiment tenir la discussion en ce moment, mais je vais tenter de balancer des éléments.

Malgré tout, je pense que je me suis planté dans le titre du sujet car la vidéo, bien plus que de changement climatique, parle des problèmes énergétiques dont on va avoir à faire face dans les prochaines décennies. Et bien plus que pour le climat où tout ne reste que théorie, le fait qu'on pompe sur un stock finis de produit est lui un fait indéniable. La preuve en est, et la vidéo du premier poste en parle, mais j'en avais aussi pas mal parler avec mes profs en école d'ingé, que les pétrolier sont les premiers à se préocuper du stock restant, de où creuser pour en trouver (ahah, au revoir mon beau groenland), et de préparer la suite. C'est pas pour rien que le premier investisseur en France dans les start up du domaine de l'énergie soit Totale. Ils veulent une mainmise sur les innovations technologiques du milieu, à juste titre, et ils en ont largement les moyens.

Apprendre le chinois, je sais pas si ça servira à grand chose. Par contre, se préparer à manger du riz cuit à l'eau de mer, ça, ça peut être intelligent.

Là vrai question, qui n'en est pas une, est pour moi : peut on continuer à faire vivre autant de personne sur Terre ? Je dis qui n'en est pas une, car si on reste sur le même schéma économique et industriel c'est sur qu'on va dans le mur. Après, il y a la réponse pessimiste qui consiste à dire que non, et que ça va s'effondrer, et qu'on va en chier. Ou l'optimiste qui regarde sur les 75 dernières années et se dit que la science a évoluer tellement vite qu'on peut quand même croire à une innovation de rupture qui va peut être changer les choses en bien. Je ne me permets pas d'en choisir une plus qu'une autre (true neutral stylaz).

Je suis en plein midwest en ce moment, et je peux vous dire que les mentalités face à l’énergie ne sont pas du tout les mêmes ici. Exemple fraglant : j'éteind toutes les lumières de ma chambre d'hotel en partant, et elles sont systématiquement allumé quand je reviens en fin de journée car ça ne traverse même pas l'esprit de la femme de ménage de les éteindre. Face à ce genre de comportement (car non, toute la planète n'a pas été brainwash comme nous autre français sur la question écologique), et on en revient à la vidéo de Jancovici, la solution va arriver d'elle même. Le prix de l'énergie VA augmenter. Le prix du pétrole a beau être cyclique (même si on parle que des hausses au JT de TF1), les paliers montent petit à petit. Taper au porte monnaie, il n'y a que ça de vrai. Mais quand je vois comment ici ils sont dépendant de leur voiture (il n'y a quasi pas de transport en commun, et l'échelle de la ville fait que se déplacer à pied est inconcevable) que je me dis que ça risque de vraiment se faire dans la douleur, malheureusement.

Pas le temps de me relire, faut que j'y aille.

Avatar du membre
IL De Mortneant
Joue la mode Expert
Messages : 714
Enregistré le : dim. juin 22, 2008 5:56 pm
Localisation : in a funny dark fantasy land

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par IL De Mortneant » mer. févr. 02, 2011 7:42 pm

J'ai trouvé un article assez intéressant sur le sujet pour le profane que je suis.

http://www.agoravox.fr/actualites/techn ... -des-78248

ça apporte de l'eau au moulin pour certaines théories/explications en tout cas. (oui je suis vague là mais je sais pas quoi rajouter..)
"Je ne suis pas né d'hier, Régicide !
- Non, mais tu vas mourir aujourd'hui..."
- Jaime Lannister -

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » jeu. févr. 03, 2011 1:55 am

Moue, le probleme des septiques, c'est qu'ils se sentent oblige de se radicaliser pour faire face au pro qui sont pire que des fanatiques. Comme si le probleme n'etait pas assez complexe comme ca pour etre un peu gris, au lieu de tout blanc ou tout noir. La, l'article annonce de bonnes intentions (recentrer le debat sur un terrain scientifique et virer l'emotionnel et le politique), pour sombrer dans l'etalage de toutes les publications plus ou moins serieuses demontant les theories pro-influence de l'homme sur le rechauffement. Caramba, encore rate, on passe d'un extreme a l'autre.

M'enfin, comme dit avant, pour moi le probleme du rechauffement climatique est un faux probleme sur lequel on debat pour eviter de se poser les bonnes questions comme : Comment on va faire vivre 7 milliards d'etre humain dans notre modele actuel ? (spoiler :
on peut pas, mais c'est vachement plus sympa de pas se poser la question
).

FD

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » mar. mai 31, 2011 10:36 am

Tiens, je BUMP, hop
http://www.slate.fr/story/38851/sechere ... ation-faim
On voit déjà les conséquences d'une monétarisation a outrance de l’économie dans un contexte de crise climatique. En 2011, ça nous a donné pour l'instant des révolutions majeures dans plusieurs pays. Maintenant, imaginons, comme ça d'un coup soyons fou, que cette sécheresse perdure plusieurs années de suite ...

FD

Avatar du membre
alechuga
Début de la gloire
Messages : 13
Enregistré le : dim. mai 15, 2011 1:25 am

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par alechuga » sam. juin 04, 2011 6:55 pm

Alors j'ai pas vu la vidéo mais le problème climatique est quelque chose qui me mobilise de façon général et je viens donc me mêler à la discussion.

Contrairement à la plupart des gens je pense, pour ma part, qu'il n'y a pas de réel problème climatique. Qu'on comprenne bien ce que je veux dire. Je ne suis pas un climato-sceptique. Je crois au réchauffement de la planète, que l'homme en est la cause, que des milliers d'espèces vont disparaitre, que les océans vont monter, que les catastrophes seront plus fréquentes, etc...
Si je dis qu'il n'y a pas de problème climatique c'est parce que je me dis " et alors ?"
Des milliers d'espèces vont disparaitre ? C'est le sixième cycle de disparition sur la planète, dans 30 millions d'années la vie reprendra sur la planète avec ou sans l'homme et de façon encore plus vivace que la dernière fois. Comme cela s'est produit les 5 fois précédentes.

Je vois pas pourquoi on est là à se lamenter de modifier le monde, comme si le monde devait une espèce de zone vitrifié sans évolution dans un écosystème en parfait équilibre et ceci jusque à la fin des temps. La dernière fois c'était une météorite, cette fois c'est l'homme. Pas de quoi se damner et pleurer.

De plus beaucoup de problème me semble exagérés. Je vais prendre le cas de l'eau. Si la quantité d'eau douce liquide sur la planète est effectivement insuffisante pour permettre un rythme de vie de pays riche pour 9 milliards de personnes on oublie toujours de quoi l'homme est capable.
Peu de gens le savent mais 20% de l'eau récupéré est perdu dans les canalisation (manque d'entretien, microfuite, etc...). Des efforts uniquement sur ce point là changerait pas mal de chose. De plus aujourd'hui on maitrise totalement le dessalage d'eau de mer qui avec les dernières techniques coute à peine plus cher que l'eau de rivière dépollué. C'est une nouvelle donne radicale dans le problème. Cela multiplie par millier la quantité d'eau disponible. Avec une généralisation de ce genre de processus le problème de l'eau devient de obsolète.
Mais au lieu de mettre en avant les solutions les écolos de tout poil nous promette l'apocalypse, la guerre pour tous, la lutte partout dans le monde. Pour les pauvres oui (vu qu'ils ont même pas les moyens de se payer de l'eau traité bien souvent) mais pour les riches non. Le règlement du problème passerait donc plus par un développement des pays pour qu'ils puissent se payer ces techniques que par un rationnement de l'eau en limitant notre consommation alimentaire.

Et ainsi de suite sur à peu près tout les problèmes. Les causes sont identifiées par tous mais les effets font souvent l'objet d'un catastrophisme de la part des écologistes que je trouve malsain.


"La seule chose que nous ayant à craindre est la crainte elle même"
Roosevelt

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Jeff Vimes » lun. juin 06, 2011 10:27 am

Il est assez evident que la planete s'en remettra. La nature aussi. Mais ça, ça n'est pas le problème, du tout. Le problème, c'est comment nous, en tant qu’espèce, nous allons survivre. Que dans 20 millions d’année un
ecosysteme sera en place sur terre quoi q'il arrive a l’humanité, honnêtement, ca m'en touche une sans faire bouger l'autre. Ou sera l'homme dans un ou deux siècle, ça m’inquiète car je préférerais que ça ne soit pas enferme dans le vault 13.
De plus aujourd'hui on maîtrise totalement le dessalage d'eau de mer qui avec les dernières techniques coute à peine plus cher que l'eau de rivière dépollué
Je suis curieux de voir d’où tu sors tes chiffres, car la ou je m'en suis arrêté*, la dessalinisation est économiquement viable pour la consommation humaine mais absolument pas pour l'agriculture, ce qui représente tout de même 70% de la consommation d'eau humaine au niveau planétaire. C'est bien mignon de faire boire des gens, mais si ils ne peuvent pas manger ils meurent juste plus lentement.

De plus, je suis assez curieux de voir la consommation énergétique de ce genre d’installation pour voir l'impact sur la viabilité du procédé de l'augmentation du coup de l’énergie (mais j'ai pas hyper le temps, la).
Peu de gens le savent mais 20% de l'eau récupéré est perdu dans les canalisation (manque d'entretien, microfuite, etc...). Des efforts uniquement sur ce point là changerait pas mal de chose
L’énergie la plus facile a produire est celle qu'on ne consomme pas. C'est pas bien nouveau, et c'est pas de moi.
Le règlement du problème passerait donc plus par un développement des pays pour qu'ils puissent se payer ces techniques que par un rationnement de l'eau en limitant notre consommation alimentaire.
Sauf que justement, on est en face d'un problème d'ampleur largement plus importante : cette croissance qu'on nous vend comme indispensable et incontournable, on risque de la voir de moins en moins, pour pleins de raisons mises au dessus et dans la vidéo en premier post. Et tu pointes sans le vouloir l'un des cœurs du problème : dans un environnement de moins en moins sympathique, et avec un développement économique en berne si ce n'est négatif, comment fait on face aux defis a venir ?
Les causes sont identifiées par tous mais les effets font souvent l'objet d'un catastrophisme de la part des écologistes que je trouve malsain.
Je ne suis pas écologiste pour un sous, et je pense que nous allons a la catastrophe. Je suis si malsain que ça de pointer des faits qui me sembles dramatiques ?

FD

* ftp://ftp.fao.org/agl/aglw/docs/lwdp5_e.pdf Rapport de l'ONU de 2004.

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4120
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par ElKa » jeu. févr. 14, 2013 11:17 pm

Comme quoi tout n'est pas à jeter sur le channel des jvtard :p



Si vous avez du mal a comprendre de quoi ce type parle n'hésitez pas à le dire, des personnes peuvent se charger de vulgariser la chose.

Bon, le type c'est Jean-Marc Jancovici, aka le mec dont FD a parler au tout début du topic (je redécouvre l'eau chaude en fait, ptain, FD a déjà du choper toutes les filles s’intéressant au sujet, ça n'a plus aucun intérêt !). Un ingénieur de je ne sais quoi et qui doit sans doute etre entendu par une commission parlementaire en tant qu'expert.

La vidéo dure 2h et est découpé en 3 parties :
*0 à ~45min : JMJ (...) dresse des faits sur la réalité énergétique du monde et son importance dans notre mode de vie actuelle. En parallèle de ces faits sans concession il en profite aussi pour y rajouter un peu de son interprétation perso et quelques petites piques bien placés :3 C'est à écouter, par tous, même si certain vont sans doute trouver l'exercice assez hardu. Je pense qu'il faudra faire une campagne de vulgarisation sur le forum parce que c'est pas dit que tout le monde comprenne, c'est bien connu que seul les S peuvent regarder le monde tel qu'il est réellement dans son ensemble :cm: (bon sinon sans déconner même un S lambda peut être larguer, il y a pas de honte, j'ai possiblement pas tout capter non plus)

*45min à ~1h30 : Les politiques qui posent leur questions (lol le temps de parole, ceux qui ont rien capté et l'immense majorité qui demande à JMJ de faire le boulot à leur place :vilenie: )

*~1h30 à la fin : JMJ répond a quelques questions et dresse surtout les problématiques que la situation pose et comment il va falloir les aborder. Je crois que ce passage ne pose pas réellement de probleme de compréhension. Son constat tout le monde en a déjà entendu parler et les efforts que ça implique.
Au fond ça foutra pas trop de monde sur le cul mais je pense qu'il est nécessaire de poser des mots sur des concepts que certaines personnes se contente de toucher du doigts. Après tout une grande partie du boulot des experts consistent à recomposer la réalité en équation, imbrications de formules et autres calculs pour pouvoir expliquer clairement pourquoi les choses sont telle qu'elles sont et pas autrement. Une fois qu'on a donc compris quelles sont les rouages du merdier on peut donc commencer à entrevoir nos marges de manœuvre pour obtenir le résultat qui nous intéresse.

Bref, nous devons changer les habitudes de tout le monde, changer le mode de vie global et changer de société immédiatement où sinon on s'écrase comme des merdes sur le plancher des vaches qu'on avait un peu délaissé :mihi:

Peut être que ça fait hyper doublon avec les vidéos déjà posté mais bon, ça me permet de refoutre ce sujet assez important sur le tapis. La question maintenant c'est de savoir si des gens ont besoin que certains fassent les interprètes de la chose, écouter et comprendre ce que cet homme dit est un devoir humain et citoyen.

Après si vous avez des vidéos/articles d'autres personnes qui prouvent, sérieusement, par A+B que ce mec se plante vous êtes les bienvenues, le but n'est pas de faire du prosélytisme JMJ mais de répondre aux grave crises que nos sociétés vont sans doute devoir affronter dans un futur très proche, voir immédiat.

Si JMJ a fait des bouquins je sens que je vais encore devoir me délester de quelques euros :fou: en fait la pénurie de ressources c'est uniquement pour se faire du blé ! je l'ai perçu à jour ct'e bâtard !

P.S : si quelqu'un trouve une source d'energie en quantité gigantesque et avec un rendement de taré toute la question ne se pose plus, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Sedeto » ven. févr. 15, 2013 12:39 pm

Juste pour ne pas décourager les gens, j'ai fait L et je saisis une grosse partie des choses. Je ne peux pas tout valider sur ses calculs et ses explications chimiques, certes, mais ça m'empêche pas de saisir son raisonnement.
Pas trop le temps donc je me suis arrêtée vers 30min, en tout cas c'est très intéressant.

(je montrerais bien cette vidéo à bien des partisans écologiques qui disent de la merde sur le sujet que même moi je peux déceler. Quand ya encore des gens qui disent que la fumée qui sort des centrales nucléaires prouvent leur nocivité, je me cogne la tête contre les murs quand même. Bon c'est un cliché extrême, mais voilà. Ce qui n'empêche que je suis très réticente à la production nucléaire quand je vois qu'on la maîtrise super mal - et qu'on nous rabâche le contraire.)
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
Nefka
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1242
Enregistré le : mar. déc. 14, 2010 10:51 am
Localisation : DTC

Re: Où l'on parlera du changement climatique.

Message par Nefka » jeu. juil. 10, 2014 11:22 am

Je relance le sujet avec une petite interview-promo pour un livre sur le sujet mais où en apprend quand même des trucs en lisant l'article : http://www.liberation.fr/terre/2014/07/ ... ur_1057532

PS : si un modérateur passe par là, est-ce qu'il peut renommer le sujet pour dire que ça parle de l'avenir de la planète et d'écologie de manière plus générale ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités