Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://discord.gg/PQXxevv <-

L'ACN, les clients et les pyramides.

Topic général, un peu bordélique, parfait pour accueillir toutes choses légères et sans prétention.

Modérateur : La Force Poissons

Répondre
Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par Sedeto » sam. janv. 07, 2012 12:25 am

Le but de mon post est de vous restituer l'expérience que j'ai eu (affublé de quelques vérification sur le net, principalement wikipedia, et de confirmations en discutant avec ElKaizer qui a été curieux de son côté après avoir eu une proposition du même acabit), et le but du topic est de parler de ces petites entreprises louches. :pouet: Il y a un tl;dr à la fin pour vous, j'ai écris plus que prévu.

Une amie m'a invité par téléphone, tard, à une "présentation", elle ne pouvais pas m'expliquer quoi, mais c'était génial, et il fallait que je vienne. Ce jour là quand j'ai raccroché, une certaine angoisse m'a pris et j'ai imaginé le pire. La semaine entre ce coup de fil et le résultat, j'ai tenté de battre mon appréhension à coup de "je dois être quand même super parano pour imaginer que cette amie m'invite à un suicide collectif ou à une secte". C'est peut-être une rencontre sociale, un truc de discussion d'anonyme, mais un truc safe, en tout cas, peut-être même intéressant.
Elle m'a finalement lâché le morceau sur le chemin dans le tram : C'est une entreprise. Pour avoir du travail. Mais elle "va l'expliquer mal", donc il vaut mieux que je vienne à la présentation voir par moi-même. Les gens se connaissent entre eux, tout le monde s'entend bien, et elle a des "parrains" qui lui expliquent son travail et sont sympa avec elle. Je commence à flipper et me demander si je vais sortir de l'expérience intacte.

L'un de ses "collègues" vient nous chercher en voiture à l'arrêt de tram. On va dans une salle de réception au rez-de-chaussé d'un hotel, une petite salle contenant, bien pleine, environ 12 invités et 8 membres. 4 quarantenaires, beaucoup de 20-30enaires pour le reste. Un étrange jeune branleur et son ami sont assis à côté de moi, ils semblent déjà dans l'affaire.
Je suis donc à la "présentation" de l'ACN, une grande entreprise déjà bien implantée en amérique où les appréhensions et les réglementations sur le commerce de ce genre sont bien moins nuisibles à leurs activités.
On nous explique qu'on propose un travail simple, où l'on est chef de soi-même, que ça peu complémenter un salaire, ne prendre que 2h par semaine... Et qu'il y a des gens plus haut dans l'entreprise qui s'occupent de "faire les choses compliqués" mais que ça, c'est "pas notre problème" (ça, j'ai pas trop kiffé !).
L'ACN vend des services : de la téléphonie d'abord, du mobile maintenant, de la TV, bientôt de l'internet. Sauf que c'est moins cher, parce qu'au lieu de payer du marketing classique, ils utilisent les réseaux sociaux. Sur ta ligne France Télécom, ils vont créer une réduction sur ta facture (en effet, tu payes moins cher). Il suffit que toi, tu en parles à tes amis et qu'ils t'achètent ce que tu lui proposes. Puis que tu trouves des amis bottés par ton boulot, pour que tu les parraines.
Bon, à ce moment là j'ai quand même un peu rit puisque ma pote est en formation de graphiste comme moi, donc qu'elle est en train de faire un boulot qui contre son futur boulot. Mais passons les questions éthiques, elle ne nuit pas directement à son avenir, il y aura encore longtemps des boites pour faire du marketing "normal". L'un des termes utilisé est la "déréglementation" - selon wiki, une méthode employée pour stimuler la concurrence, et c'est relativement rattaché au libéralisme.
Le métier consiste donc à inciter les gens à avoir ces services qui sont après tout, aujourd'hui, plutôt indispensables. Un ami a cassé son téléphone ? Proposez-lui votre offre. Un ami a besoin d'argent ? Proposez-lui de venir à une "présentation".
On parle un peu de concret mais pas trop : l'inscription, c'est 477,20€. J'apprends que ma pote a payé ça et je verdis un peu. Elle est étudiante, quoi. Si tu t'inscris, tu peux travailler pour la boite toute la vie, et même t'arrêter un temps, et reprendre plus tard (aujourd'hui, ElKaizer m'a informé que dans le contrat disponible sur leur site, l'abonnement est à l'année - OK...). Ce prix t'es remboursé sous 14 jours si tu n'es pas satisfait. Au délà, bein, ce n'est pas si difficile de le rentabiliser, en "se débrouillant bien", en 30 jours, c'est possible. Facile puisqu'en parrainant, on gagne une centaine d'euros... Et tant que la personne est dans l'ACN, on gagne cette somme chaque mois.
A ce moment là, on me stipule que les anglais sont payés à la semaine, mais ils n'ont pas stipulé que ce boulot était payé à la semaine, donc je me demande à quoi a servi l'info...
D'où vient l'argent déduit des factures : Un spot TV, selon l'heure de passage, coûte 5000 à 15000€ la seconde. Alors imaginez pour un spot, qui passe plusieurs fois à la TV.
Enfin, le chef de tout ça, il est milliardaire et s'appelle Donald Trump. On a même le droit à une vidéo où il parle en anglais sous-titré, entrecoupé de redite vidéo de ce qui a été dit jusqu'alors. (Il n'est pas question de l'ACN sur la page de Trump, mouai mouai...) Et l'ACN est passée deux fois à une émission de TV réalité américaine.
Il faut savoir qu'avant, dans les rares partenaires de l'ACN cité, il y avait l'OM. Imaginez ce discourt ayant pour ses quelques rares références, du foot et de la bière, de la moto, et des vannes humouristiques du même acabit. Bon, je conçois que ça marche pour quelques gens dans l'assemblée - selon un article du Capital lu aujourd'hui, l'ACN cible ses "présentations" dans les quartiers défavorisés. Ce n'est pas tout à fait le cas ici néanmoins.
Régulièrement, le présentateur équipé de son petit powerpoint, l'un comme l'autre bien propres sur eux, accompagne son discourt d'encouragement sur la facilité du travail, ou sur les liens qui se sont tissé entre les membres. Un discours commercial, en somme. Un discours qui nous vend... Un travail. :pouet:
Une qui m'a fait bien rire, quand même "le nombre de client, et de filleuls que vous pouvez avoir, est illimité !".
On nous présente aussi quelques membres, en costards. Ils sont riches et souriants. Certains ont un boulot à côté "je travaille dans la finance" (joli flou). On va nous présenter un des plus jeune "team manager" (divers noms de stades atteints sont en anglais). C'est notre chauffeur. Je comprends mieux sa magnifique voiture.
La "première partie" commence à se clore. "On ne doit pas forcément se contenter de notre salaire", encourage l'opportunité du revenu résiduel. Il y a trois catégories, non, quatre, de personnes à la fin de ces présentations, nous explique le présentateur. La première et la deuxième sont emballés et vont regarder la deuxième partie qui va leur expliquer que débuter, c'est simple. La troisième, elle se demande ce que c'est que cette arnaque et trouve que ça pue (ça, c'est moi, mine de rien), et la troisième "bémol", c'est celle qui dans quelques années verront que leur pote qui les a amené là, il est riche et heureux. C'est celle qui va regretter d'avoir refusé.

J'ai une chance dans l'histoire, c'est que je ne suis pas vraiment intéressée par l'argent, et que je vais bientôt pratiquer un métier que j'aime. Ce discours a tout pour ne pas me toucher. Dans une situation moins agréable, ce qui n'est pas trop difficile en soi, j'aurai décuplé mes chances d'écouter sérieusement.
D'ailleurs, un deuxième intervenant dans cette première partie, raconte qu'il s'est mis à ACN après une blessure alors qu'il entamait une carrière de pro dans le Rugby, et plus précisément pendant sa convalescence.

Contrainte par la voiture, j'assiste à la deuxième partie. Mon amie me conforte qu'après la première partie, elle n'y croyait pas non plus. Rétrospectivement, j'en suis relativement étonnée car je n'ai pas vu de grande différence de crédibilité ou de concret en dehors de hauts chiffres miroités, de façon d'apparence "simple" : tu trouves 4 amis, qui eux trouvent 4 amis, qui eux... Une pyramide quoi, mec.
Le discours te rappelle que dans ce métier, tu n'as pas de supérieur, mais tu as des amis, et tu restes indépendant. Tu peux arrêter quand tu veux. Par contre attention, il y aura des haut et des bas dans ce métier : essuyer des refus, c'est pas très agréable, mais tu trouveras plus de client demain. Et au début, des potes vont te demander dans quoi tu te lances, et te dire que c'est dangereux. Comme quand on commence à monter une entreprise, après tout. Mais après, il y aura un revenu FIXE, et ça c'est quand même bien. D'ailleurs, il demande à la foule si ils savent combien un site internet coûte. Ca tombe bien, il y a un webmaster dans la salle - quelques milliers d'euros, selon le client. Sauf qu'avec ACN, le site web est compris dans la licence, celle à 477,20€ ! (Et que le site est une boutique au design et aux modules moins variés que facebook)
Pour commencer ce métier, tu as juste à te servir de ton réseau social (te servir de tes amis, donc). "On commence tous comme ça, moi j'ai proposé à ma mère, à ma grand-mère, à mon oncle. Ils payaient moins cher leur facture, et moi je touchais des sous ! J'étais encore étudiant, et j'étais arrivée à presque 500€ par mois. Je vous explique pas les soirées !". Tu demandes à tes potes "moi je t'ai aidé quand tu avais crevé ta voiture ! Bein là j'ai besoin d'un coup de main, sois sympa quoi !". Tu leurs proposent juste de "tester les services de ton entreprise".
Par contre, tu dois surtout éviter d'expliquer toi-même ton travail à tes amis intéressés pour ce métier. Il faut les amener aux "présentations", car on vous expliqueras bien ici (démagogie offerte, parce que toi, idiot que tu es, tu n'y arriverais pas aussi bien). D'ailleurs, pour expliquer comme le fait le monsieur devant moi, il y a des "formations". C'est le deuxième type de rencontre. Les "présentations" sont hebdomadaires dans les villes où c'est implanté. Les formations, aussi régulières que possibles, dans les villes principales. Venez en train, nous venons vous chercher à la gare en voiture. Les formations sont là pour que le newbie de niveau 1 apprennent à tout, à vendre, à parler, à former, à expliquer. Puis à rencontrer ses "collègues", et faire ami-ami. Entre deux phrases, il dit qu'il va "retrouver untel demain après-midi", de vrais potes.
Mais attention, tout cela demande des "efforts". Si vous ne faites pas assez d'efforts, ça ne va pas marcher. Ça ne veut pas dire qu'il faut y passer toute la semaine dès le début, ça ne servirait à rien. Ça ne veut pas dire non plus qu'il faut agresser et harceler ses potes pour qu'ils deviennent clients. Dans tous les cas, pas d'inquiétude, si tu ne te sens pas compétent, fais des "formations".
ACN est une entreprise reconnue : Ils font des interventions en écoles de commerce, et ils sont dans un exercice d'un bouquin de BTS commerce qu'on nous montre d'une main de loin.
Le discours s'arrête là dessus, et nous pouvons aller poser des questions. Je suis un peu trop fatiguée et trop peu en confiance pour leur demander "comment on part".
On me demande si je suis intéressée, je dis que moi non, mais que "peut-être des amis" en espérant qu'on me lâche la grappe, mais on me propose de les inviter à la prochaine réunion. Raté.
Je suis courtoisement ramenée avec mon amie jusqu'à la station de tram, d'où je vais précisément remonter la totalité de la ligne, mon amie partant à la moitié. Durant cette dernière, j'ai offert à mon amie la franchise modérée qu'elle attendait de moi. Elle m'avait invité "au cas où" ça m'aurait intéressé, sinon, pour si un jour je suis dans la galère, ou proposer à des amis, et sinon, pour que je sache ce que c'est, que j'ai mon avis, et qu'elle puisse m'en parler sans avoir affaire à un sujet tabou. Contre elle, je n'ai pas eu d'argument pour justifier mes craintes, si ce n'est relever les choses louches. Mais même les choses louches ont leur raison, leur argument. D'ailleurs, si on se fait traiter comme des idiots non-qualifiés, c'est parce que c'est le public le plus fréquent. D'ailleurs, si on ne doit pas en parler aux gens, c'est parce que ça pourrait être assimilé à du commerce pyramidale, mais que ce n'en est pas (selon la définition, ACN est borderline du bon côté - mais on y retrouve les même vices !). D'ailleurs, les gens qui ont propagé une mauvaise image de l'ACN sont ceux qui n'ont pas fait assez "d'efforts" au début, et ont arrêté sans avoir rentabilisé leur licence.


[tl;dr]
C'est vrai et même maintenant : il y a une accumulation de choses louches dans l'histoire, mais pas de preuves irréfutables que l'ACN, c'est dangereux. Je suppose que c'est tout l'art de la chose qui rend l'ACN légale en France (mais dont l'entrée à été refusée à la Fédération française de la vente directe, à cause de son montant d'entrée trop élevé, la moyenne étant dix fois plus basse - source wikipedia).

Il n'en reste que je suis pas super fière d'être impuissante face à la situation de mon amie, et qu'à défaut de la troncher jusqu'à ce qu'elle m'écoute, sans sûreté aucune que ça arrive un jour, je vous laisse parler de vos expériences directe ou indirecte avec le commerce pyramidale, voire au plus large avec des trucs louches du même accabit. Ou simplement faire tourner des sources que vous jugez intéressantes. Parce que ce sont des faces obscures de la société qui méritent qu'on y voit plus clair, ça peut servir ! :pouet:

Et sinon, ça peut toujours vous servir de savoir ce qu'on vous raconte dans ce genre d'endroit, et que pour mon cas, il semblerait que personne ne m'ai mangé/violé/drogué, mais que je promets rien chez les autres boites du genre~ :niais: Et on m'a rien offert à boire ou à manger, dans tous les cas. Par contre, je devais écrire mon nom sur un papier, donc j'en ai mis un faux. Faut pas déconner.

Et je remercie l'auteur de NHK ni Youkoso sans qui je n'aurai peut-être pas écrit cette pavasse, parce que ça doit être mon contact précédent le plus fort avec ce genre d'entreprise... :kyou: (je ne me plaindrais pas de ne pas vraiment en avoir entendu parler autrement jusqu'alors...)
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
Nemo
Database
Messages : 3389
Enregistré le : dim. août 30, 2009 9:51 am
Localisation : Dans la Bretagne de Elder Tales
Contact :

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par Nemo » sam. janv. 07, 2012 2:17 am

ACN avait fait l'objet d'un reportage à la télé y a quelques années et je suis assez salement surpris de voir que cette entreprise qui joue très bien de sa fragile légalité soit toujours debout en France. Ton amie s'est foutue dans une sacré merde et ces mecs là sont rusés. Ils te "manipulent" afin de recruter comme client ou nouveau vendeur tes proches, ton cercle le plus intime que même une opé marketing de masse aurait du mal à faire. Personnellement, je connais ACN et ses méthodes et le 1er type que je connais qui me proposerait ça se prendrait une soufflante du tonnerre de Brest jusqu'à ce qu'ils les envoient chier. Ceux qui promettent des miracles ont et seront toujours des profiteurs. Rien n'est jamais aussi simple.

Avatar du membre
tyx
Bien incrusté et ne lâche rien
Messages : 386
Enregistré le : sam. août 29, 2009 10:11 pm

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par tyx » sam. janv. 07, 2012 10:02 am

Ca me rappelle les gens qui postent des trucs pour Avon sur FB & co. :-(

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par Sedeto » sam. janv. 07, 2012 10:34 am

Nemo : l'un des plus gros fails de l'ACN fut au sujet d'une publicité dans un journal où ils proposaient aux gens de se faire de l'argent facilement, mais où aucune note ne précisait qu'il y avait des frais d'inscription. Ton reportage était-il davantage à ce sujet, ou sur leur fonctionnement en général ? Ça prenait parti sur le danger de l'entreprise ?

Retarded_fly : Ce qui fait qu'ACN n'est pas un commerce pyramidal, si c'est bien compris, c'est que ton parrain ne touche pas une partie de ce que tu gagnes. Par contre, il est payé pour t'avoir recruté. L'un des points flous que j'ai actuellement, c'est de savoir si en embauchant quelqu'un et qu'il se casse, on ne touche plus les sous de son intégration dès qu'il est parti.
le Team-bidule qui a parlé, pour justifier qu'on était indépendant, a demandé à ses filleuls dans la salle si ça les gênais qu'il quitte ce travail. Bien sûr, ils répondaient non. Mais la vraie question, c'était si le filleuls se barrait, est-ce que ça lui poserait des problèmes...

Enfin justement, l'ACN s'est débrouillé pour être tout juste légale en France. Et ça mon amie me l'a bien ressorti comme argument.
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
Il Palazzo-sama
~$ source ~/pédant.sh --verbose 2>var/log/émotions &
Messages : 1025
Enregistré le : sam. mars 19, 2011 5:20 pm
Localisation : Entre Lille et l’Ill
Contact :

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par Il Palazzo-sama » sam. janv. 07, 2012 11:38 am

Sedeto a écrit :Enfin justement, l'ACN s'est débrouillé pour être tout juste légale en France. Et ça mon amie me l'a bien ressorti comme argument.
(j’connais plus les valeurs exactes, c’est juste une gentille moquerie caricaturale)

« Mais non c’est pas illégal, 19,99 % de TEG. L’usure, qui est illégale, c’est à partir de 20 %. Là, ils me font une fleur avec un taux hyper-attractif. »

[edit] Ou dans le même genre, « J’me drogue pas, j’bois juste de l’alcool. C’est en vente libre donc ça peut pas être mauvais pour ma santé. »
« La violence est le dernier refuge de l'incompétence. »
Salvor Hardin

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4120
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par ElKa » sam. janv. 07, 2012 3:17 pm

Bah les promesses d'un travail sans contrainte, qui ne prend pas de temps et qui permet de se faire un petit peu de thunes sans faire grand chose, qui n'en a pas rêvé ? Ajoutez à ça un peu de crédulité et/ou une méconnaissance du monde du travail et c'est réglé. Spas pour rien qu'ils visent des jeunes "défavorisés" c'est les plus à mêmes d’être conquis par ce genre de promesse.
ACN a tout l'air d'un gros tas de merde qui se serait trouvé un emballage en "or" en croyant que ça le rendra comestible.
Les aspects clean ont surtout l'air d’être là pour gommer tous les désavantages d'un système pyramidal => sa relativement faible longévité.

Je sais meme pas si je dois souhaiter que cette amie trouve des personnes à recruter pour amortir la casse, ça reviendrai à souhaiter que d'autres personnes se fassent entuber.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Nemo
Database
Messages : 3389
Enregistré le : dim. août 30, 2009 9:51 am
Localisation : Dans la Bretagne de Elder Tales
Contact :

Re: L'ACN, les clients et les pyramides.

Message par Nemo » sam. janv. 07, 2012 6:18 pm

Sedeto a écrit :Nemo : l'un des plus gros fails de l'ACN fut au sujet d'une publicité dans un journal où ils proposaient aux gens de se faire de l'argent facilement, mais où aucune note ne précisait qu'il y avait des frais d'inscription. Ton reportage était-il davantage à ce sujet, ou sur leur fonctionnement en général ? Ça prenait parti sur le danger de l'entreprise ?
Je sais plus si le procès avait eu lieu à ce moment là. Le reportage date un peu dans mon esprit , il me semble que c'était un Envoyé Spécial qui était clairement ciblé sur les "arnaques". Mais ils avaient pris vachement de temps pour se consacrer à ACN et la conclusion du truc était assez clair "pas touche".

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité