Pas de listes, pas d’animation, mais beaucoup de choses à dire sur l’une des plus grandes sagas du cinéma, j’ai nommée Godzilla ! C’est l’occasion de prendre à bras le corps une partie de la culture visuelle moderne nippone qui n’avait pas encore été abordée dans Batoru !

Bienvenue dans cette première série spéciale de hors-série, Batoku! Sympathique nom-valise reprenant le nom de Batoru, en en gardant l’essence même, la Battle, et en la recouvrant d’un doux duvet qu’est le monde du tokusatsu, terme englobant de très nombreuses productions vidéos, partageant un même amour des effets spéciaux.

Que les termes de tokusatsu et de kaiju vous soient inconnus, et que le nom de Godzilla ne vous évoque de manière lointaine qu’un gros lézard boursouflé, ou que vous soyez du genre à sursauter dès que vous entendez les termes de « fils de Godzilla », Batoku sera votre rendez-vous, le temps de quelques épisodes ! En effet, MaxaoH, Marvin, Yokathaking et Tsuchi ont accepté la périlleuse mission de classer l’intégralité des films Godzilla sortis à ce jour. Et autant vous dire qu’avec une saga vieille de 65 ans, il y a du boulot !

Attendez-vous à voir aussi bien de très bons films, que des pépites de vide. Nous allons aborder tout cela au travers du prisme de l’évolution de cette saga phare du cinéma japonais. Sans néanmoins oublier d’y ajouter notre grain de sel. GO GO GODZILLA !

 

Quels films on évoque dans cet épisode ?

Godzilla

  • Année de diffusion: 1954
  • Réalisé par: Ishirō Honda

Suite au naufrage du navire Eiko-maru (puis du Bingo-maru), le gouvernement du pays lance une enquête pour identifier les causes du drames et secourir les survivants potentiels. En parallèle, les pêcheurs de l’île d’Odo rentrent bredouilles depuis plusieurs jours. Selon eux, la disparition des poissons est causée par Godzilla une créature légendaire, ne sortant de l’océan que pour se nourrir de l’humanité.

 

Godzilla Raids Again

  • Année de diffusion: 1955
  • Réalisé par: Motoyoshi Oda

Alors qu’ils survolent les mers pour repérer des bancs de poissons, les jeunes pilotes Tsukioka et Kobayashi surprennent un nouveau Godzilla se battre avec un autre kaiju, Anguirus. Les deux créatures disparaissent rapidement dans l’océan avant de réapparaître sur les berges d’Osaka où elles livreront leur combat final.

 

King Kong versus Godzilla

  • Année de diffusion: 1962
  • Réalisé par: Ishirō Honda

Pour marquer un grand coup, l’entreprise japonaise Pacific Pharmaceutics cherche un moyen de relancer son image. Le directeur, M. Tako, entend parler d’une créature gigantesque sur une île du Pacifique Sud et charge deux de ses employés de la ramener au Japon. En parallèle, le sous-marin nucléaire américain Seahawk réveille accidentellement Godzilla, piégé dans un Iceberg qui ne tarde pas à se déchaîner.

 

Mothra versus Godzilla

  • Année de diffusion: 1964
  • Réalisé par: Ishirō Honda

Suite à un violent typhon, un oeuf gigantesque est charrié par les eaux et échoue près d’un village dans la préfecture de Yokohama. Bien décidé à saisir cette opportunité, un homme d’affaire véreux rachète l’oeuf aux pêcheurs pour le présenter dans un parc d’attraction malgré les avertissements du professeur Miura. C’est alors qu’apparaissent deux fées qui somment les humains de rendre l’oeuf car il serait celui de Mothra.

 

Ghidorah, the Three-Headed Monster

  • Année de diffusion: 1964
  • Réalisé par: Ishirō Honda

Alors que la Terre connaît une vague de chaleur sans précédent, un météore s’écrase au Japon. Pendant que l’équipe du professeur Murai enquête sur place, une femme étrange se proclame comme originaire de Jupiter et annonce une série de catastrophes : le retour de Godzilla et Rodan, mais surtout, l’arrivée d’un monstre terrible, King Ghidorah, responsable de la destruction de sa planète. Alors que personne ne la prend au sérieux, le jeune inspecteur Shindo l’identifie comme étant la princesse Selina Salno de Selgina, actuellement menacée dans le cadre d’une lutte de pouvoir.

 

Invasion of Astro-Monster

  • Année de diffusion: 1965
  • Réalisé par: Ishirō Honda

En 196X, l’humanité découvre une planète cachée dans l’ombre de Jupiter. Baptisée Planète X, deux astronautes (Fuji et Glenn) sont envoyés en mission pour l’explorer. Après un voyage sans encombre, ils découvrent alors que la planète abrite une civilisation avancée mais incapable de se défendre face à une créature qui dévaste la surface. Lors d’une attaque, les terriens découvrent avec stupeur qu’il s’agit de King Ghidorah. Désemparés, les habitants de la Planète X leur demande de leur prêter Godzilla et Rodan afin de le vaincre en échange du remède contre le cancer.

 

Ebirah, Horror of the Deep

  • Année de diffusion: 1966
  • Réalisé par: Jun Fukuda

Prêt à tout pour retrouver son frère perdu dans un naufrage, le jeune Ryota subtilise un yacht accompagné d’un cambrioleur et de deux abrutis. Après plusieurs jours en mer, ils font face à une terrible tempête où une mystérieuse créature coule leur navire. Echoués sur une île déserte, les naufragés explorent l’île et découvrent qu’elle est dominée par une junte militaire, les bambous rouges, au sombre desseins.

[collapse]

Batoku! S01E01 – « 7 jours pour agir »

Télécharger l’épisode | S’abonner au flux XML

Avec: Marvin, MaxaoH, Tsuchi, Yokathaking

Chanson de clôture: « Godzilla’s theme » de Akira Ifukube, thème du personnage Godzilla dans Godzilla.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *