Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://forum-thalie.fr/discord <-

Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Ici on parle vraiment de tout: films, séres, télévision, musique, littérature, jeu de rôle...

Modérateur : La Force Poissons

Répondre
Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9517
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Amo » jeu. mars 01, 2012 1:06 am

Bon les Infidèles, globalement, c'était... assez surprenant. Je m'attendais à de la comédie un peu Gatling, qui multiplierait les vannes comme les pains, dans une cascade de bons mots et de pénis gluants et c'est le cas. Pendant quinze minutes. Après ça devient moins drôle. Mais pas moins bien pour autant, hein, absolument pas. C'est à dire que chaque "sketch" (une bonne quinzaine de minutes) se révèle au final jamais vraiment très... légers. J'ai été très à mal à l'aise, grosso modo. Pas mal d'humour même pas noir, juste jaune. On rigole de ce qui se passe à l'écran mais un peu parce que sinon on se sentirait vraiment pas top. Nom de dieu, le point culminant c'est le sketch avec Dujardin & Lamy qui est pesant. Super putain de pesant. Il m'a rappellé à des mauvais souvenirs de ma jeunesse, et putain je déteste ça.

Mais comme j'ai dit, c'est pas pour autant mauvais. Le sketch d'Hanazavicius (celui de l'hotel, donc) est assez magistral, il dit plein de trucs, il se passe plein de trucs, on rit jaune mais on rit un peu quand même de bon coeur. Et les sketchs "courts" sont hilarants, y'a quand même quelques bons rires dans le lot mais c'est chaud, j'ai l'impression de pas avoir vu le film que je voulais aller voir et c'est surprenant. C'est une curiosité quoi. Ca peut être intéressant à voir mais pour être très franc, je crois pas que je veux revoir ce film. En fait, je veux juste plus jamais le revoir. Trop mal à l'aise.

Avatar du membre
Galoo
Pro en Lawyering
Messages : 221
Enregistré le : mer. mai 04, 2011 11:22 am

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Galoo » ven. mars 02, 2012 10:00 pm

Amo a écrit :Bon les Infidèles, globalement, c'était... assez surprenant. Je m'attendais à de la comédie un peu Gatling, qui multiplierait les vannes comme les pains, dans une cascade de bons mots et de pénis gluants et c'est le cas. Pendant quinze minutes. Après ça devient moins drôle. Mais pas moins bien pour autant, hein, absolument pas. C'est à dire que chaque "sketch" (une bonne quinzaine de minutes) se révèle au final jamais vraiment très... légers. J'ai été très à mal à l'aise, grosso modo. Pas mal d'humour même pas noir, juste jaune. On rigole de ce qui se passe à l'écran mais un peu parce que sinon on se sentirait vraiment pas top. Nom de dieu, le point culminant c'est le sketch avec Dujardin & Lamy qui est pesant. Super putain de pesant. Il m'a rappellé à des mauvais souvenirs de ma jeunesse, et putain je déteste ça.

Mais comme j'ai dit, c'est pas pour autant mauvais. Le sketch d'Hanazavicius (celui de l'hotel, donc) est assez magistral, il dit plein de trucs, il se passe plein de trucs, on rit jaune mais on rit un peu quand même de bon coeur. Et les sketchs "courts" sont hilarants, y'a quand même quelques bons rires dans le lot mais c'est chaud, j'ai l'impression de pas avoir vu le film que je voulais aller voir et c'est surprenant. C'est une curiosité quoi. Ca peut être intéressant à voir mais pour être très franc, je crois pas que je veux revoir ce film. En fait, je veux juste plus jamais le revoir. Trop mal à l'aise.
Je suis globalement d'accord au sujet du film en général : il est drôle, mais mets mal à l'aise. Après, pas dit que je ne veuille pas le revoir, surtout pour ce sketch excellentissime des Infidèles Anonymes où les 4 "acteurs principaux" sont au top de leurs performances réciproques (Manu Payet, cette putain de tête !).

Le truc c'est que je ne savais pas quand ça devait être marrant et quand ça passait au grinçant voire au dramatique (au sens théâtral) - le sketch Lamy/Dujardin m'a paumé mais c'était saisissant. Cependant au final, c'est un truc assez homogène sur les visions qu'on peut avoir de l'infidélité, comme un diaporama de la notion, qu'elle peut être source d'humour et de ridicule, mais aussi parfois pathétique et dévastatrice. Le dernier sketch assure quand même qu'on parte le sourire aux lèvres, même si j'ai été indigné par la réaction de la salle lors de le dernier plan où les protagonistes sont à poil (oh, ils osent montrer ça ! Oh !).

Après, selon les vécus, c'est sûr que ça peut être pas toujours agréable à voir... Ca reste assez bizarre de par la construction et le ressenti.

J'ai juste HAÏ le sketch de l'hôtel, personnellement, car j'ai passé les 3/4 du temps les yeux fermés. Je ne peux pas voir quelqu'un se taper la honte de manière aussi méchante. La conclusion est amusante, mais j'ai personnellement pas aimé du tout.
Image Membre de BulleJapon, traducteur de Nostalgia Critic, AMV Enfereur et juriste à ses heures perdues.

Avatar du membre
Ley
ZA WARUDO §
Messages : 1917
Enregistré le : sam. avr. 30, 2011 6:32 am
Localisation : Dans le lit de ma soeur
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Ley » sam. mars 03, 2012 4:23 pm

Bon je vais rarement au cinéma, mais hier j'y suis allé en compagnie de mon frère, qui semblait interessé par Le territoire des loups, avec ce bon vieux Qui Gon Jinn.

C'est pas le genre de film que j'ai l'habitude de voir mais j'avoue qu'il était assez prennant même si j'ai trouvé qu'il manquait un peu de profondeur. On est balancé cash dans le film sans trop d'explications et le déroulement se fait un peu naturellement, tout en sachant ce qui va arriver, mais en dehors de l'action présente, on est un peu paumé, pas le moindre indicateur de temps, de lieu, etc. On nous fait bien comprendre qu'il y a un grand danger, et ça si après le nombre de sursauts que tu te tapes tu ne l'as pas compris, qu'est ce que tu fous là quoi. :musume:

Le truc en soi est assez prévisible à force, et à partir du moment où t'es dedans c'est bon, même si ça ne manque pas de te foutre une frayeur en passant.

Après bon, certes c'était un bon moment, mais sans plus je dirai, c'est sympa vite fait à voir, la bande annonce ne donne pas la moindre indication, ça fout salement les boules sur le coup et la fin tu la sens venir à plusieurs kilomètres sans savoir vraiment ce qui va se passer mais bon, au final ça ne surprend pas trop.

Bref, à voir si ça vous dit, mais j'y attacherai pas un si grand intérêt que ça, quand on est facilement impressionnable ça fait un poil bader.

Et aussi, certains détails durant le film sont là vraiment pour dire de mettre le quart de la moitié du commencement d'une intrigue, parce qu'au final, pas mal d'action pour pas grand chose, le plus important dans le film c'est l'ambiance qu'il pose, mais au delà de ça, pas grand chose j'en ai bien peur.
"L'amnésique. L'amnésique. Je veux l'avoir, et je l'aurai." Joe la Mangouste
Real platinum god, 1001% et 1000000% faggot/WR owner/consanguin de l'extrême/e-penis sans limite/banni à 3 reprises de Thalie/chaussures sur-mesure pour les chevilles
Image
Ley : "J'ai eu l'idée de base"
Commandant : "J'ai eu l'idée finale"
Shrykull : "C'est moi qui l'ai monté"
Ley : "J'ai supervisé"
Commandant : "J'ai jugé"
Shrykull : "J'y ai mis mon âme"
Ley : "J'ai mis ma bite dans l'âme de Shrykull"
Commandant : "J'ai recouvert le tout de mon cum"
Jaer : "Quelqu'un veut de la pizza"
Tarzan : "Bonjour patron j'peux entrer"
Melow : "J'adore faire couiner"
Amo : "Alors ouiiiii"
Concombre : "Par pur réflexe"
Spectateurs : ヽ༼ຈل͜ຈ༽ノ RIOT ヽ༼ຈل͜ຈ༽ノ

L'inconvénient d'avoir deux auteurs pour un AMV - Shrykull 2014

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Jeff Vimes » lun. mars 05, 2012 10:31 am

J'ai vu Immortals, le machin vendu comme un 300 like. C'est le genre de film un peu le cul entre deux chaises, avec pleins de bonnes idées (les combats des dieux sont vraiment bien foutu, par exemple. La meilleure utilisation du ralentis depuis bien longtemps), un bon budget, des SFX pas degeux du tout, un casting pas horrible, mais qui pour autant n'est pas bien. Les seul gros reproches vont au scenar/montage (l'histoire est simple et pourtant certaine transition embrouille complètement, et il y a des trucs vraiment pas logique) et a la direction de costumes (un japonais qui avait completement craqué son slip sur les chapeaux des personnages). Dommage, pas désagréable, mais pas mémorable non plus.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9517
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Amo » ven. mars 16, 2012 12:34 am

Projet X, film américain "par les auteurs de Very Bad Trip", tout ça. Mon cul ouais. C'était vraiment pas génial. Je comprends le concept de parodier un peu les émissions à-la-MTV mais putain déjà nous IMPOSER pendant tout le film une caméra de merde, juste non quoi. C'est juste une idée de merde.

Enfin bon là je suis fatigué, allez juste pas le voir. C'est pas bien :P.

Tiens pour la peine, je vous spoile les deux meilleurs moments du film:
1) La scène ou y'a Battery de Metallica en fond sonore
2) Le moment ou arrive le générique de fin

VOILA.

Avatar du membre
Plumtoo
[R><R]
Messages : 704
Enregistré le : sam. mai 08, 2010 10:07 pm
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Plumtoo » ven. mars 16, 2012 11:37 pm

J'ai enfin vu Hot Fuzz. Alors au début c'est assez classique. Un super flic arrive dans un trou paumé, découvre que y a pas grand chose à faire, fait copain-copain avec un mec totalement différent de lui, puis apprend qu'il y a des meurtres et essaye d'éluder ça sans le soutien de ses collègues qui n'y croient pas une seconde. C'est amusant, on s'amuse bien, ça passe tranquille.
Et puis arrive la scène de la révélation, à 30 minutes de la fin. Et à partir de là, tout part en cacahuète. Je ne révélerai rien pour ne pas gâcher la surprise, mais ça part dans des délires tellement WTF que ça devient génial. Ca m'a tellement surpris que je suis resté le nez scotché sur l'écran sans pouvoir bouger pendant toute la fin. Un très bon film donc, surtout pour son final. Edgar Wright a décidément du talent.

Avatar du membre
Meles Badger
I drink your milk shake !
Messages : 1354
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 11:06 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Meles Badger » mer. avr. 04, 2012 11:26 pm

Je viens de me mater Wolf Creek.

Slasher australien assez sympatoche au demeurant. Le bush australien offre juste des images magnifiques déjà, et l'ambiance de toute la première partie m'a franchement plu. Bon après, même si le tueur dispose d'un assez bon charisme sur certains points, on retombe très vite dans des ornières propres au genre même si ce n'est pas utilisé de manière trop abusé.

En tout cas, ce film brille clairement par son ambiance oppressante et offre une variation sympa au slasher. Même si dans le domaine, j'ai largement préféré le très récent Rabbies (meilleur slasher de tous les temps à mes yeux :ringo: ).
ImageImage

Avatar du membre
Hitode
Incarnation de la moe-luxure
Messages : 1062
Enregistré le : ven. juil. 30, 2010 8:52 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Hitode » mar. avr. 10, 2012 5:07 pm

J'ai pu voir les Infidèles aujourd'hui, et je me dis que le truc qui m'a mis le plus mal à l'aise dans ce film, c'est de le voir avec ma grand-mère et ma petite cousine de 14 ans, parce que voilà, le début, ma pauvre cousine, j'espère que ça l'a pas choqué :kanako2:

Globalement, j'ai vraiment pas mal ri dans ce film, mais par moment j'étais un peu perdu, surtout pendant les passages plus sérieux. Du coup, pendant le film, je riais souvent jaune. Mais même les scènes moins drôle étaient excellente, c'est juste que je savais pas comment me placer dans tout ça. Enfin, faut dire que je m'attendais vraiment pas à ça, moins qui m'attendait à un truc super léger, ah ben en faites, non du tout, c'était presque lourd, même les scènes rigolotes sont lourdes. Mais malgré ça, j'ai beaucoup aimé le film, vraiment, et j'ai envie de le revoir.

Ah, la fin, excellente, même si c'est clair que Dujardin allait en prendre plein le cul à un moment :awe:
Image Image Image

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Sedeto » mar. avr. 10, 2012 10:08 pm

Hitode a écrit :J'ai pu voir les Infidèles aujourd'hui, et je me dis que le truc qui m'a mis le plus mal à l'aise dans ce film, c'est de le voir avec ma grand-mère et ma petite cousine de 14 ans, parce que voilà, le début, ma pauvre cousine, j'espère que ça l'a pas choqué :kanako2:

Globalement, j'ai vraiment pas mal ri dans ce film, mais par moment j'étais un peu perdu, surtout pendant les passages plus sérieux. Du coup, pendant le film, je riais souvent jaune. Mais même les scènes moins drôle étaient excellente, c'est juste que je savais pas comment me placer dans tout ça. Enfin, faut dire que je m'attendais vraiment pas à ça, moins qui m'attendait à un truc super léger, ah ben en faites, non du tout, c'était presque lourd, même les scènes rigolotes sont lourdes. Mais malgré ça, j'ai beaucoup aimé le film, vraiment, et j'ai envie de le revoir.

Ah, la fin, excellente, même si c'est clair que Dujardin allait en prendre plein le cul à un moment :awe:
Oui, ce film a un potentiel awkward assez impressionnant.
En fait, je flippe plus pour ta grand mère que pour ta cousine, parce que potentiellement les grands-mère sont issues d'une génération où l'infidélité est pas giga bien vu du tout (enfin vu le titre, bon.). Et ta cousine je suis mitigée, d'un côté j'ai tendance à me dire "faut arrêter de laisser penser à des enfants - et là même une ado - que le monde est tout rose" mais d'autre part, c'est vraiment un monde un peu exagérément corrompu, et on voit des trucs vraiment extrême, dont le début en effet é_è.
Il y a des trucs qui font clairement rire jaune. Je sais pas si j'irai jusqu'à dire que les scènes moins drôles étaient bonnes. J'ai pas trouvé leur sens, j'ai du mal à savoir si elles en avaient vraiment un d'intéressant.

(j'avoue que je suis bien contente d'avoir lu avant l'article dans Premiere qui laissait un peu entendre tout ça - voir même un peu plus, j'avoue avoir espéré une réflexion intéressante sur l'infidélité et j'ai eu juste du creepy dont y avait pas grand chose à tirer...)
:kanako2:
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
Hitode
Incarnation de la moe-luxure
Messages : 1062
Enregistré le : ven. juil. 30, 2010 8:52 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Hitode » mar. avr. 10, 2012 10:52 pm

Pour ma grand-mère, je suis même pas sûr qu'elle ai compris ce qui se passait dans le film, enfin, elle l'a trouvé rigolo, donc bon. Mais ma cousine est encore innocente, c'est à peine si elle avait un jour eu affaire avec l'amour , quelle imagine ça doit lui donner ? Et surtout, elle a toujours l'air d'avoir à peine 10 ans, elle est toute petite et tout. :kanako2:

Par contre du coup, je voudrais vraiment le revoir, genre seul ou avec des potes, juste pour savoir pour quelle raison j'étais mal à l'aise. Mais c'est vrai que selon le vécu de telle ou telle personne, j'imagine que le film sera plus ou moins facile à voir si j'ose dire.
Par contre j'avoue avoir ri jaune à plusieurs moments du sketch de Lamy/Dujardin, mais vache, c'était lourd, mais lourd, limite je me sentais pas bien par moment, mais c'est peut-être moi qui suis trop sensible et qui prend ce genre de chose trop à cœur.
Image Image Image

Avatar du membre
Rorow
Elfe Thaliste
Messages : 1273
Enregistré le : dim. août 08, 2010 12:03 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Rorow » mar. avr. 24, 2012 9:27 pm

Je reviens tout juste de Lock Out.

En ressortant de la salle je me suis dit que c'était vraiment un film d'action sympathique avec on milieu carcéral futuriste et tout le bordel qui va avec.
En même temps avec un héros bourrin à la vanne facile qui fait penser à John Mc Lane, mais surtout: tout le film m'a donné une sérieuse impression de New York 1997 mais porté en 2079 et dans l'espace aussi.
Sans oublier des méchant principaux très méchants sous la forme de deux frangin dont le premier est sérieux et posé et l'autre totalement psycho/impévisible et qui en plus ont vraiment un quelque chose, une présence.

Bon juste la toute dernière scène au j'étais "Boarf!" mais ça pèse pas lourd à côté du reste.

Bref, un film que je recommande chaudement à tout les amateurs du genre et à ceux qui kiffent N.Y 1997. :jospin:

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Sedeto » dim. juin 03, 2012 11:21 pm

J'ai vu Ernest et Célestine en avant première ce soir ! C'est un film d'animation 2D fort charmant.
Et holala, c'était pas mal du tout ! :mion:
Ernest et Celestine c'est d'abord un livre pour enfant des années 80 au style relativement classique mais indéniablement bon.
Image
Je n'avais plus aucun souvenir du contenu, juste la couverture avec ces deux personnages charismatiques, et le souvenir du poid de sujets plus graves traités en filigrane.
Ce souvenir est juste puisque Ernest est un ours pauvre qui fait la manche.
La trame morale est plus ou moins le seul défaut que je critiquerais sur ce film, avec des gentils pauvres et des méchants riches, une touche manichéenne qui aurait pu être plus nuancée - bien qu'elle le soit déjà un brin.
Si l'on fait abstraction de cette enfantine note - le film visant un "tout public" pouvant se le permettre, surtout que ça reste modeste ; le film est produit par un certain Didier Bruner qui n'est autre que le producteur de Kirikou et les Triplette de Belleville (en gros, LA animation française), le scénario est écris par Daniel Pennac, auteur de livres jeunesse comme Cabot-Caboche ou Kamo: l'idée du siècle, les musiques sont de Vincent Courtois, sensibles et belles, le générique de fin accompagnée des paroles et de la voix de Thomas Fersen. Bref, un rassemblement de qualité assez naturelle autour de trois réalisateurs : Le jeune Benjamin Renner déniché par le réalisateur à la sortie de son école, et paternés Patar et Aubier (qui ont fait l'excellent et dézingué Panique au village que je vous recommande sur le champs).
Le style graphique joue de décors traditionnels en aquarelle et d'animation numérique finement filtré pour un rendu dans ce sens, pastel et liquide.

Bref, ce film sort le 12 décembre mais pensez-y très fort si vous êtes un brin ouvert sur les films tout public/jeunesse, avide de belle animation et de belle ambiance dessinée(qui tient plus du Ghibli que du Disney), et/ou que vous voulez montrer un film de qualité à des enfants autour de vous. La salle cette fois avec un public parfaitement diversifié, mamies par-ci, jeunes étudiants d'animation par là (c'est pas discret ces bêtes là...), parents et enfants. Il y en a eu pour tout le monde en humour et ça s'est entendu - rien que ça, je trouve ça très puissant, d'entendre des mômes se marrer sur des gags de répétitions et des parents sur des jeux de mots bien tournés, puis de rire tous ensemble sur des gags de situation loufoques soutenus par une animation et des doublages succulents.

Enfin les membres du staffs à la fin nous on servie l'histoire du film à la fin, remplie d'anecdotes épatantes ("alors j'avais lu un livre de Pennac, du coup je l'ai appelé pour lui demandé s'il voulait faire le scénario, et là il me demande si je savais qu'il avait eu un échange épistolaire avec l'auteur (aujourd'hui décédée) du livre pour enfant en question" :niais: ).

Bref, notez bien ce nom. Ernest et Célestine. :tsumugi2:
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
Docteur Nock
Doc de combat
Messages : 1978
Enregistré le : dim. nov. 14, 2010 12:51 pm
Localisation : Enfermé dans sa chambre
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Docteur Nock » lun. juin 04, 2012 9:58 am

Intéressant tout ça.

Je ne crache pas sur l'animation française, même jeunesse. Je suis un fan du Roi et l'oiseau (c'est vieux tout ça me direz-vous), des films de Jean-François Laguionie et j'ai de bons souvenirs de Kirikou, des Triplettes de Belleville ou de la Prophétie des grenouilles.

Je ne connais pas le livre original, mais j'ajouterai juste dans la catégorie dimension tout public, que plus que pour ses livres jeunesse, Daniel Pennac est surtout connu pour ses polars à l'humour carrément noir (ex. la série Monsieur Malaussène).

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par ElKa » lun. juil. 30, 2012 9:29 pm

The Dark Knight (Le Batman :wat: ) Rises.

Déception je suis.
Ça doit être la première fois que je ne vois pas odieuxconnard uniquement comme un type venu amuser la galerie (et qui le fait assez bien)
Le film est trop long pour ce qu'il traite et en plus il le traite pas de manière satisfaisante (du moins à mes yeux)
La dernière partie du film vient détruire tout semblant de crédibilité et de sérieux à l’œuvre.

The Dark Knight >>>>>>>>>>>> The Dark Knight Rises.

Surtout que l'ennemi le plus emmerdant de TDKR au final ça n'aura pas été Bane mais largement plus le Joker dont les blessures qu'il aura infligés à Batman poursuivront ce dernier pendant plus des deux tiers du film.

Et les Avengers reste toujours le meilleur film de supers héros de 2012 :pouet: (et l'un des meilleurs que j'ai vu au final)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Plumtoo
[R><R]
Messages : 704
Enregistré le : sam. mai 08, 2010 10:07 pm
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Plumtoo » lun. juil. 30, 2012 10:43 pm

ElKy a écrit :(Le Batman :wat: )
Toi aussi ça t'a fait tiquer ce "LE" Batman ? C'est le genre de détail qui peut paraître insignifiant mais qui est répété trouzemille fois pendant le film et du coup c'est super énervant ! C'est Batman tout court, merde ! Ou alors Gotham est infesté de ploucs qui place un déterminant devant tous les noms propres du style "Rho ben v'là le Raymond !", ce qui me surprendrait quand même.
Hormis ça, j'ai moyennement aimé ce volet. Les personnages principaux sont sous-exploités, le scénario se perd dans ses objectifs, il y a pas mal d'incohérences plus ou moins gênante et Marion Cotillard détruit complètement le personnage de Talia Al Ghul (sa pathétique façon de mourir restera dans les annales je pense). On voit aussi assez peu Batman au final (et même quand on le voit la plupart du temps il est pas super glorieux), c'est sûrement ce qui me déçoit le plus et me fait penser à ce qu'a dit un mec sur un autre forum : c'est pas un film sur le Batman, c'est un film sur Bruce Wayne.

Avatar du membre
Ygg
Est statistiquement présent dans un topic sur deux
Messages : 1583
Enregistré le : lun. juin 29, 2009 7:39 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Ygg » lun. juil. 30, 2012 10:58 pm

C'est aussi utilisé comme ça dans Begins je crois. Ou The Dark Knight. Mais ça doit être Begins à mon avis.
Et puis faut avouer que c'est sacrément plus classe. C'est pas Batman, c'est pas un Batman. C'est LE Batman. LE GODDAMN BATMAN.
Image

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par ElKa » lun. juil. 30, 2012 11:00 pm

C'est juste que la révélation de Marion Cottilard comme la "grande méchante" est totalement ridicule, tombe de nulle part (ou presque) achève totalement le pauvre Bane (qui lâche une petite larme sur sa pauvre petite vie pas facile, vie qui prend fin immédiatement de façon expéditive a peine quelques secondes après genre "c'est bon tu sert plus a rien, au revoir"). Elle aurait carrément pas due exister. Elle donne par contre la possibilité d'éclater de rire au moment de rendre l'âme en nous balançant un plan sur Batman, gordon et catwoman qui la regarde agoniser et débiter ces conneries comme si ils étaient en mode "oh putain, faudrait appeler les secours, ça doit faire mal", j'ai halluciné à ce moment XD. Sinon la trilogie de Nolan ne respecte pas forcement la version comics des personnages, ça ça me dérange pas tellement.

Et même le principe "c'est un film sur Bruce Wayne, pas Batman" ça ne tient pas spécialement, j'ai pas trouvé les états d’âmes de Bruce spécialement bien travaillé et de toute il se passe tellement de choses pour aller nulle part en 2h45 de film que AUCUN éléments ne peut se targuer d'être centrale ni d'avoir été bien fait.

Le souci des incohérence c'est que là elle sont tellement grosses que ça enlève toute crédibilité au truc, on y croit pas ou plutôt on n'a pas envie de les laisser passer parce que ça nous vend pas du rêve.

Le seul moment où j'ai eu des frissons (excitation) dans ce film c'est dans cette scene archi revu où le stade explose... malheureusement ça a deja été vu 100 000 fois dans les BA. Ils n'auraient jamais du y foutre cette scene.

Pour la peine je vais dl The Dark Knight et me le refaire >:D (et l'acheter surement)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Sayu
щ(゚Д゚)щ
Messages : 2594
Enregistré le : sam. août 30, 2008 9:50 am
Localisation : Heaven
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Sayu » mar. juil. 31, 2012 12:16 am

ElKy a écrit : Le seul moment où j'ai eu des frissons (excitation) dans ce film c'est dans cette scene archi revu où le stade explose... malheureusement ça a deja été vu 100 000 fois dans les BA. Ils n'auraient jamais du y foutre cette scene.
)
Quoi, même pas durant le DESHI DESHI BASHARA BASHARA ? La montée de Wayne hors de la prison était sympa, en plus avec la musique

Sinon j'avoue avoir beaucoup aimé TDRK en tant que film, mais un peu décevant en tant que final de la trilogie The Dark Knight,
c'était vraiment un film de Bruce Wayne, et peu de Batman.

En tout cas, Anne Hathaway et la musique <3
ImageImage

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9517
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Amo » mar. juil. 31, 2012 1:16 am

Tiens pour The Dark Knight Rises je vais faire mon faiblard et c/c ma critique depuis un autre forum:
Bon vu taleur, mouais, pas giga enthousiasmé. Ca devient effectivement super sympa au bout d'une heure et demi deux heures mais tout le début c'est beaucoup de dialogues pas super bien écrits (pauvre Alfred qui dit que de la merde pendant tout le film parce qu'on lui a écrit de la merde), un Bruce Wayne qui retrouve la motivation perdue en huit ans en un sermon et une paire de seins, une course poursuite pas super claire et autres transitions de scènes super rushées parce que Nolan voulait caser 3000 trucs en une heure et quelques. Ca fait un peu mal au crâne et après réflexion j'ai tellement l'impression que des trucs auraient pu être carrément coupés ou fusionnés...

Par contre, ça devient un poil mieux quand ça commence à être le giga bordel dans Gotham. Bon c'est pas mieux écrit niveau dialogues pour autant (ou c'est souvent du "tu vas manger tes dents Batman - non toi même prout") et y'a des incohérences ou des trucs totalement fucked-up genre le twist "Marion Cotillard" (qui-ne-sert-à-rien-putain-c'est-développé-tellement-à-l'arrache-et-ça-sort-de-nulle-part-putain) mais c'est au moins fun, on sent que ça veut raconter des trucs et y'a vraiment une bonne ambiance / tension. Et puis la fin détruit tout MEME SI OK j'ai laché une petite larmounette sur la scène ou Alfred est face aux trois tombes des Wayne ce qui de toute façon est juste une manière pour le film de m'enculer à sec quand soudainement ho magie en fait il était pas mort et t'étais bien con d'oser avoir prendre la scène au sérieux. Ca m'a un peu vener.

Mais bon là je fais mon relou, j'ai bien aimé les nouveaux personnages. Catwoman est plutôt cool, Bane est franchement bien mieux que ce à quoi je m'attendais surtout que j'étais resté sur la vision un peu psycho-mongolito de certaines adaptations précédentes et le jeune inspecteur joué par cet acteur d'Inception dont j'ai oublié le nom et flemme de google est plutôt classe aussi et du coup j'ai bien aimé la scène finale. Dommage que de l'autre côté les "vieux persos" prennent chers, entre un Gordon qui sait plus trop ce qu'il veut et qui donne l'impression d'être en panic mode tout le film (bon quand il est pas en train de mourir à l'hopital), un Alfred juste ultra possessif à la limite de la vieille matronne castatrice ou bien un Fox qui... a plus l'air très malin ni très fin. Heureusement que l'Epouvantail est toujours aussi fun.
TL;DR Trop de trucs voulus être racontés en pas assez de temps, des raccourcis scénaristiques abérrants et tout le temps, chiant comme la mort pendant une heure trente, fin mi bien mi pourrie.

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Jeff Vimes » mar. juil. 31, 2012 10:14 am

amo a écrit :Et puis la fin détruit tout MEME SI OK j'ai laché une petite larmounette sur la scène ou Alfred est face aux trois tombes des Wayne ce qui de toute façon est juste une manière pour le film de m'enculer à sec quand soudainement ho magie en fait il était pas mort et t'étais bien con d'oser avoir prendre la scène au sérieux.
Putain, tu me rassures, je pensais avoir été le seul imbécile a avoir été assez naïf pour y avoir cru.

Pour les autres, dire "the batman", ça s'inscrit complètement dans la volonté de Nolan de mettre tout ce monde dans une ambiance réaliste. En anglais, ça sonne très bien pour ca. VOus noterez aussi que Catwoman n'est jamais désignée en tant que tel (sauf dans les journaux, mais on sait tous que les journalistes font des titres racoleurs).

Pourla mort deMarion Cottilard, c'est Nolan qu'il faut blâmer, pas elle. C'est lui qui aurait du retourner la scène jusqu’à ce qu'elle soit bien joué. Si tu laisses tes acteurs en freestyle, il font de la merde, et vu qu'ils ne se voient pas ils ne s'en rendent même pas compte.

Et sinon, je pense que le gros problème de ce film vient du manque de profondeur des personnages et de la qualité des dialogues. Si on veut un univers réaliste, on essaye d'avoir un scénario cohérent, et la ça n'est pas le cas de bout en bout. Et vu qu'on ne se passionne pas pour les personnages et qu'on écoute à moitié les dialogue, on a le temps de bien se rendre compte de tout ce qui n'est pas raccord dans ce scénario.

Mais c’était vachement bien quand même.

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par ElKa » mar. juil. 31, 2012 1:49 pm

Nan mais rassurez vous, vous n’êtes pas débiles ni naïf, tout ceux qui ont espérer que le film finirait bien ont osé avoir cette lueur d'espoir, moi j'étais sceptique vu le nawak total de la fin mais je l’espérais... de tout cœur.

Les gros cons sont ceux qui s'étripent pour savoir si oui ou non la scene de fin avec Alfred est réelle ou seulement un délire du veillard. "Ouais mais il y avait le pilotage automatique donc c'est évident que Batman n'est plus dedans". Ouais alors on va mettre fin immédiatement à ce débat d'autiste : il est impossible que Batman ait pu emmener la bombe assez loin pour qu'elle n'ait aucun impact sur Gotham City alors qu'il lui reste moins d'une minute au compteur. Les deux versions sont donc tout aussi fausse les unes que les autres à ce niveau. La bombe a une puissance de 4 Méga Tonnes (de TNT) si j'ai bon souvenir.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Jeff Vimes
Un peu trop impliqué
Messages : 1095
Enregistré le : ven. juil. 09, 2010 2:20 pm
Localisation : Perfide Albion

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Jeff Vimes » mar. juil. 31, 2012 4:52 pm

Nan mais de toute manière, entre tous les cons sur les ponts qui regardaient l'explosion qui doivent avoir les retines brulées et la vague declenchée par l'explosion qui aurait du raser une bonne partie de gotham, il ne faut pas trop chercher le réalisme. Et pour éloigner de 10km des cotes en 1 minutes, ca suppose que le Bat fasse du 600km/h minimum. Pas mal.
Bref, ce film est un film de comics, mais c'est bien la son problème. Les erreurs dans ce genre, dans The Avengers on ne les regarde pas car on a implicitement accepté que la règle du cool supplantait le reste. La, dans un film sérieux, ça ne marche plus vraiment.

Avatar du membre
Plumtoo
[R><R]
Messages : 704
Enregistré le : sam. mai 08, 2010 10:07 pm
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Plumtoo » mar. juil. 31, 2012 6:29 pm

ElKy a écrit : Les gros cons sont ceux qui s'étripent pour savoir si oui ou non la scene de fin avec Alfred est réelle ou seulement un délire du veillard. "Ouais mais il y avait le pilotage automatique donc c'est évident que Batman n'est plus dedans". Ouais alors on va mettre fin immédiatement à ce débat d'autiste : il est impossible que Batman ait pu emmener la bombe assez loin pour qu'elle n'ait aucun impact sur Gotham City alors qu'il lui reste moins d'une minute au compteur. Les deux versions sont donc tout aussi fausse les unes que les autres à ce niveau. La bombe a une puissance de 4 Méga Tonnes (de TNT) si j'ai bon souvenir.
Comme l'a dit FD, ça reste un film adapté d'un comic, ce genre de détail réaliste on s'en branle. On nous indique que le pilotage automatique était en fait bien présent dans la Bat, et à mon avis c'est pas pour rien. D'autant plus que Bruce donne à Catwoman le bidule qui permet d'effacer les traces de n'importe qui, à mon avis ça non plus c'est pas un hasard, ils ont probablement utilisé ce truc pour être tranquille. Et enfin, Robin naît à la fin, et Robin sans Batman, même si c'est arrivé quelques fois dans les comics, c'est difficilement imaginable quand même.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9517
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Amo » mar. juil. 31, 2012 7:15 pm

Pour Robin... rien n'empêche qu'il devienne Batman. Par le passé dans les comics c'est même arrivé à une reprise je crois qu'un ancien Robin devienne le remplaçant de Bruce Wayne, non ? J'ai oublié son nom mais je sais que c'est arrivé.
FD_ a écrit : Pourla mort deMarion Cottilard, c'est Nolan qu'il faut blâmer, pas elle. C'est lui qui aurait du retourner la scène jusqu’à ce qu'elle soit bien joué. Si tu laisses tes acteurs en freestyle, il font de la merde, et vu qu'ils ne se voient pas ils ne s'en rendent même pas compte.
Ouais mais va expliquer ça à des gens qui ont jamais été acteurs et qui donc comprennent pas que la performance d'un acteur repose à 90% sur la direction que lui donne le réalisateur. Cotillard est pas à blamer dans ce film, Nolan l'est sans doute bien plus. La scène est méchamment naze mais elle est loin d'être responsable, je comprends pas pourquoi Nolan s'est "contenté" de ça. Il avait un planning serré ou quoi ?

Avatar du membre
Manic
En phase d'assimilation
Messages : 172
Enregistré le : sam. juil. 18, 2009 6:34 pm
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Manic » jeu. août 02, 2012 8:02 pm

Amo a écrit :Ouais mais va expliquer ça à des gens qui ont jamais été acteurs et qui donc comprennent pas que la performance d'un acteur repose à 90% sur la direction que lui donne le réalisateur. Cotillard est pas à blamer dans ce film, Nolan l'est sans doute bien plus. La scène est méchamment naze mais elle est loin d'être responsable, je comprends pas pourquoi Nolan s'est "contenté" de ça. Il avait un planning serré ou quoi ?
Le plus marrant, c'est quand on pense au risque qu'elle a pris pour tourner "De rouille et d'os" (où elle joue très bien paraît-il) alors qu'elle était sous contrat pour "The Dark Knight Rises" avec obligation d'être disponible si jamais ils doivent retourner des scènes :vilenie:
Et ouais, Nolan est à blamer dans tout ça. Y a pas que lui je pense, n'importe quel être humain aurait dû dire "non mais euh, c'est de la merde là." et prévenir le big boss mais bon, ça restera dans les mémoires et ça justifiera l'opinion des gens qui se contentent de répéter "Marion Cotillard ne sait pas jouer".

Sinon, je suis toujours heureux de voir que les thalistes et une grande partie de ma TL ont un ressenti assez mitigé voir négatif sur le film. Ça me rassure de ne pas être le seul parce que quand j'entends "chef d'oeuvre", je tique un peu. Ils ont le droit à leur opinion bien entendu mais le problème, c'est que la plupart aiment bien te faire rentrer dans le crâne que si tu as été trop con pour ne pas avoir aimé le film, c'est que tu ne sais pas apprécier le cinéma :kanako2:
Image © jaipatoukompri

Avatar du membre
Galoo
Pro en Lawyering
Messages : 221
Enregistré le : mer. mai 04, 2011 11:22 am

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Galoo » dim. sept. 02, 2012 9:25 pm

Vu Brave (le lendemain des Enfants Loups, jackpot animation sympa).

Le meilleur contexte que j'ai jamais croisé chez un Pixar, très bien exploité. Ce n'est en revanche peut-être pas le plus drôle, même si les clans jouent bien leur rôle de ressort comique. L'OST a tout ce qu'il faut de celtique, on a des héros, un méchant, une morale simple et en même temps jamais balancée dans un Pixar donc on évite la redite. Sans doute moins de "singularité" de personnages que dans Là-haut, mais ce qu'il faut de profondeur au casting.

Mon seul gros regret sur ce film : je l'ai vu en VF avec un gosse qui arrêtait pas de demander pourquoi tel perso faisait quoi :kanako2: et d'autres mômes rongeurs de pop-corn. :delrio5:

Et puis j'ai spoted le camion Pizza Planet. Fier. :musume:
Image Membre de BulleJapon, traducteur de Nostalgia Critic, AMV Enfereur et juriste à ses heures perdues.

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par Sedeto » mar. sept. 04, 2012 7:03 pm

Galoo a écrit :L'OST a tout ce qu'il faut de celtique
J'écoute pas tant de celtique que ça, mais pour le peu qui m'en intéresse je peux te dire que sur ce point, au contraire, l'OST était tristement calée dans ses habitudes orchestrales à la noix, et aussi celtique qu'une flûte à bec qui se la joue. :yukino4:
J'ai trouvé la façon dont tout le côté "écosse" aurait dû ressortir assez superficiel, entre autre à cause de ça. Mais bon, il faut pas que j'attende trop d'un pixar sur ce genre de chose :yukino4:
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
toutoune134
DLEDLEDLEDLEDLE WHOOOP
Messages : 328
Enregistré le : dim. août 29, 2010 9:50 pm

Re: Cinéma, cinéma... TCHITCHAAA !

Message par toutoune134 » mar. sept. 04, 2012 8:22 pm

"Eurozoom, Kazé, et le Studio CHIZU ont l’immense plaisir de vous annoncer que dans la lignée de son succès dans les salles japonaises, Les Enfants Loups, confirme la tendance en France en totalisant plus de 27 000 entrées (sur 49 copies) pour ses 5 premiers jours d'exploitation !"

Source : facebook Kazé

C'est plutôt pas mal, sachant que Summer Wars avait fait 11 000 pour sa première semaine, et avait finit à 25 000 !
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité