Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://forum-thalie.fr/discord <-

Cours de cuisine à l'école

Topic général, un peu bordélique, parfait pour accueillir toutes choses légères et sans prétention.

Modérateur : La Force Poissons

Avatar du membre
Aozora
RSS-Kyun
Messages : 877
Enregistré le : mar. juil. 27, 2010 12:11 am
Localisation : Loire
Contact :

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Aozora »

Et ben moi, mes parents ils avaient une matière appelée "Dessin" et une autre appelée "Travail Manuel" Et dans cette dernière, il leur arrivait de faire de la cuisine mais aussi de la menuiserie, de la couture, etc...

Avatar du membre
Stanelis
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1462
Enregistré le : sam. juil. 31, 2010 2:05 pm

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Stanelis »

Oui enfin ce n'est pas l'uniforme qui empêchera n'importe quel jeune de draguer ou de boire de l'alcool... Et puis euh si sorry, l'école c'est surtout des cours... et des interactions sociales. Et là on parle d'uniforme surtout pour le point B ! Et pas pour les brider, bien au contraire...

(j'ai un peu l'impression de voir un débat entre des gens qui sont satisfait en grande partie de leur scolarité et de ce qu'ils y ont vu et d'autres moins )
Comme tu le fais remarquer l'école c'est aussi un apprentissage des interactions sociales (école de la vie toussa). Or adulte les interactions sociales passent aussi par l'habillement, une personne habillée bizarrement (selon les normes de la société, qui existent, qu'on le veuille ou non) sera regardée en biais.

Permettre aux collégiens/lycéens de s'habiller comme ils le veulent permettent de les habituer à l'existence de ces normes sociales, et en ce sens c'est très formateur pédagogiquement. Avoir des gens matures en sortie d'école c'est infiniment mieux que d'avoir des attardés niais caractéristiques d'un environnement social trop protecteur dans la petite enfance. C'est comme le fait de ne donner que peu d'autonomie à un adolescent, dans le meilleur des cas il s'émancipe de manière explosive via conflit mais ce n'est pas toujours le cas. Confronter les jeunes à ces normes ne les uniformisent pas forcement, et justement a de grande chance de justement les sensibiliser à ces aspects de la société (et d'y adhérer ou non).

Alors oui en général c'est le même argument qui sortait pour les châtiments corporels ou pour les bagarres dans les cours de recré, sauf que adulte les gens ne sont pas censés subir de châtiments corporels ou se mettre sur la gueule, donc dans ce cas l'argument est pertinent vu qu'adulte une personne doit s'habiller.

Et ne me sortez pas que ça défavorise les pauvres, j'ai fait toute ma scolarité en jean + tee shirt + baskets génériques à 3 francs 6 sous sans me prendre de remarques sur toute ma scolarité, sauf en 6eme où j'étais avec des racailles.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9518
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Amo »

Stanelis a écrit : Permettre aux collégiens/lycéens de s'habiller comme ils le veulent permettent de les habituer à l'existence de ces normes sociales, et en ce sens c'est très formateur pédagogiquement.
Tu as pas compris un point: tu peux t'habiller comme tu veux en dehors de l'école et donc aussi te former aux "normes sociales." Sérieusement.

Bref. Comme le point de Galoo qui dit que la scolarité c'est aussi la découverte de son corps tout ça, mais effectivement ça se passe aussi ET SURTOUT en dehors. Sauf si tu découvres le sexe, l'alcool, la drogue & co DANS ton établissement scolaire mais là faut me filer l'adresse et le nom :mihi: .

Avatar du membre
Stanelis
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1462
Enregistré le : sam. juil. 31, 2010 2:05 pm

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Stanelis »

Tu as pas compris un point: tu peux t'habiller comme tu veux en dehors de l'école.
Mais les interactions sociales ne sont pas les mêmes en dehors de l'école qu'à l'école justement (pour un collégien ou un ecolier). Quand tu es en age de fréquenter le collège ou l'école tu as tendance à surtout voir ta famille et tes amis en dehors du milieu scolaire (tes parents ne te laissent pas aller en boite tout seul à l'âge de 12 ans en théorie), alors qu'à l'école tu vois aussi des collègues qui sont parfois loin d'être tes potes (jugement des pairs).

Dans la rue personne ne viendra dire à un collegien/ecolié qu'il est sappé bizarrement, alors qu'à l'école et au collège ça y va.

edit : qques corrections parce que la syntaxe était bizarre dans mes phrases.

Sinon pour moi l'uniforme c'est un vestige d'un autre age: celui d'une époque où pouvait se pointer à l'école un gamin en haillons et un autre en costard/cravate. Là oui l'uniforme était justifié pour des questions d'égalité.

De nos jours plus personne n'envoie à l'école publique d'enfants en costard et une grande partie des gens peuvent se procurer des habits standards à bas cout. De toutes façon l'achat d'uniformes resterait hors de prix pour les plus démunis.
Modifié en dernier par Stanelis le lun. août 29, 2011 10:45 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dark Adonis
A fait plein de messages !
Messages : 629
Enregistré le : mer. août 03, 2011 10:26 pm

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Dark Adonis »

Stanelis a écrit :Mais les interactions sociales ne sont pas les mêmes en dehors de l'école qu'à l'école justement (pour un collégien ou un ecolier). Quand tu es en age de fréquenter le collège ou l'école tu as tendance à surtout voir ta famille et tes amis en dehors du milieu scolaire (tes parents ne te laissent pas aller en boite tout seul à l'âge de 12 ans en théorie), alors qu'à l'école tu vois aussi des collègues qui sont parfois loin d'être tes potes (jugement des pairs).
Mais c'est bien sûr !

Attends mais si je suis ton raisonnement, pour connaître des gens hors-milieu scolaires, il faut aller en boîte ! :niais:

Non mais il y a beaucoup d'autre méthode de rencontre comme les clubs sportifs, les bibliothèques (hum toi tu prends un bon manga, devient mon pote plz :awe: ), le centre de loisir (jusqu'à que j'ai 10 ans, j'ai passé tout mes mercredi et toute mes vacances là-bas :d) etc.

Non il n'y a pas que l'école et les boîtes de nuit pour rencontrer des gens en étant jeune.
Image

Avatar du membre
Stanelis
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1462
Enregistré le : sam. juil. 31, 2010 2:05 pm

Re: Cours de cuisine à l'école

Message par Stanelis »

Attends mais si je suis ton raisonnement, pour connaître des gens hors-milieu scolaires, il faut aller en boîte !
Comme disait un politicien ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Tout ce que je voulais dire c'est que jusqu'à un certain age tu ne peux aller qu'à l'endroit où tes parents veulent te faire aller.

Ce qui dépends de ton environnement social. Si tes parents t'envoient au club de bridge, au solfège ou à la danse classique tu ne rencontrera pas les mêmes gens qu'au club de foot ou de reggae du quartier. De plus dans ces endroits tu ne rencontreras que certaines tranches sociales (non tout le monde ne va pas à la bibliothèque et les classes les plus aisées n'envoient pas leurs enfants au centre aéré ou en colonie et les gens les moins aisés n'inscrivent pas leurs enfants au solfège ou au club de bridge) , alors qu'à l'école et au collège publique tu es censé (en théorie, c'est loin d'être le cas) rencontrer toutes les classes de la société.

Autrement dit les endroits que tu fréquentes étant jeune dépendent entièrement de ton environnement social, et tu auras donc plus de chances de rencontrer des gens qui appartiennent au même milieu social (et donc qui te seront plus ou moins semblables). C'est schématique et il y a bien sur des exceptions mais ça correspond plutôt bien à notre société. ça s'estompe aussi dès que les gens s'émancipent (mais malheureusement en général ça interviens lors des études supérieures là où il est difficile d'improviser l'intégration des très grandes écoles et donc quand c'est trop tard).

ça explique aussi pourquoi l'intégration des très grandes écoles se joue dès la maternelle, au passage.

Répondre