Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://forum-thalie.fr/discord <-

Anime - bilan du printemps 2013

Les trucs dessinés ou animés par les japonais qui finissent inévitablement par subir notre jugement critique et aiguisé.

Modérateur : La Force Poissons

Répondre
Avatar du membre
Docteur Nock
Doc de combat
Messages : 1979
Enregistré le : dim. nov. 14, 2010 12:51 pm
Localisation : Enfermé dans sa chambre
Contact :

Anime - bilan du printemps 2013

Message par Docteur Nock »

Précédemment sur Thalie, le bilan de l'hiver 2012 / 2013

Le concept : ce printemps, comme souvent les printemps, nos amis les japonais nous ont gratifiés d'une bonne trentaine de séries animées. (Évidemment, comme nous sommes des gens honnêtes, nous n'avons suivi que celles qui sont licenciées en France).
Ce topic est donc un réceptacle prévu pour recueillir vos avis, suggestions, inquiétudes, cauchemars, angoisses sur les anime de cette saison.

Pour rappel, le contenu de la saison ressemble à peu près à ça (taux d'exactitude de l'image inconnu)
Image
J'ai suivi les conseils du sieur Ilpalazzo-sama qui ne s'est pas manifesté le 29, or, comme les animes de 12 épisodes se sont majoritairement fini la semaine dernière et ceux de 13 sont dans leur dernière semaine, il est temps d'ouvrir ce topic qui, en l'absence de son rédacteur habituel, tombe dans le domaine public.

N'ayant pas envie d'être original, je conserve la forme instaurée par mon prédécesseur, c'est à dire :
Il Palazzo-sama a écrit :De manière récurremment arbitraire, le résumé de votre avis par mes soins, présenté dans ce message, contiendra la même chose que d’habitude. À savoir, pour ceux qui n’auraient pas suivi :
— un smiley, si vous en utilisez un ;
— un résumé en six mots de votre avis exprimé (vous avez le droit de râler si je charcute n’importe comment, mais je me tiendrai à six mots) ;
— une note, si vous en mettez une.
A vos plumes (numériques), Mesdames, Messieurs...

Résumé global :

Avatar du membre
Docteur Nock
Doc de combat
Messages : 1979
Enregistré le : dim. nov. 14, 2010 12:51 pm
Localisation : Enfermé dans sa chambre
Contact :

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par Docteur Nock »

Bon, puisque personne n'a l'air de vouloir inaugurer ce topic, je vais faire un double-post, tant pis, puisque je viens de finir la majorité des séries que je suivais.
Or donc :

- Aiura : truc commencé à l'arrache pour remplacer la personne qui devait en chroniquer le premier épisode sur Minorin. Le désastre Yama no Susume ne me donnait pas très envie de me replonger dans un anime court. Et finalement, cette série était très bien. Le genre que j'attends chaque semaine pour avoir ma dose. Jolie graphiquement, les musiques sont assez soignées, les doubleuses font du bon boulot en s'éloignant un peu des canons (non, la loli n'a pas une voix caractéristique de loli). Du reste, c'est plutôt léger et amusant. Une excellente surprise donc. Avec en bonus, un opening assez formidable. 7.5 (/10)

- Aku no Hana : j'ai fini par apprécier le style graphique. Par contre, j'ai nettement moins apprécié les grosses longueurs et les longs passages à vide dont souffre pas mal l'anime. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ambiance est très travaillée. Mais quel ennui par moment. Reste quelques scènes sympathiques. Par contre, je ne digère pas les 3 minutes pour résumer les deux tomes qui constituent la meilleure partie, 3 minutes d'images défilant à toute vitesse en fin de dernier épisode, pour rattraper de façon accélérée la publication japonaise du manga. Grosso modo, ils ont un peu massacré le passage qu'initialement j'attendais de voir adapté et dont j'ai par la suite pensé que l'anime s’arrêterait avant, par manque de temps. Ça aurait pu être bien... 5

- Dansai Bunri no Crime Edge : un autre anime débuté sur un coup de tête. Et si c'était un peu à la ramasse techniquement, c'était plutôt cool pour le reste. Agréable de constater que la princesse n'est pas aussi empotée que ce que l'on aurait pu penser et qu'elle est capable de se démerder sans son chevalier servant quand il le faut. Et puis toutes ces scènes creepy, c'était assez amusant. Donc oui, plutôt une bonne surprise là aussi. 6.5

- Haiyore Nyaruko-san W : j'ai commencé cette série sans trop savoir pourquoi, puisque je n'ai pas aimé la saison 1 et que Nyaruko me tape sur le système à un niveau assez élevé (sans parler des autres personnages...) Résultat, j'ai globalement trouvé ça chiant (je crois que j'ai du mal avec les perso de filles hystériques), mais certains passages m'ont bien amusés. Et puis chercher (et comprendre) les différentes références massivement présentes reste un jeu amusant. 4, pour l'effort.

- Kakumeiki Valvrave : un anime drôle malgré lui. Mais franchement, entre les personnages au charisme d'huitre d'un côté et le mec tellement balaise qu'il peut déjà savoir quand Haruto va lâcher une caisse dans les prochaines 24 h, on était déjà assez mal loti à ce niveau. Du reste, on à une histoire assez ridicule, avec pas mal d'éléments qui le sont aussi. Graphiquement, c'est plutôt joli par contre (si on oubli certains mecha-design particulièrement laid). Non définitivement, cet anime n'était vraiment pas terrible. 4, pour le lol.

- Miyakawa-ke no Kûfuku : je dirais que c'était une blague. Autant j'ai bien apprécié Lucky Star, autant je n'ai pas retrouvé de l'esprit de cette série dans Miyakawa-ke. Et puis franchement, 10 épisodes de 4 minutes ? Bref, c'était très (trop) court et pas particulièrement drôle, avec beaucoup d'éléments déjà vu ailleurs. La grande sœur était un peu gonflante, la petite soeur aurait pu m'être sympathique si la série avait était un peu plus longue et le personnage mieux creusé. Les autres personnages sont inintéressants. Les caméo de personnages de Lucky Star n'ont aucun intérêt (d'autre que le fanservice) et aucun impact (sur l'amateur que je suis). Bref, une série médiocre en tout point. 3.5

- Namiuchigiwa Muromi-san : c'était... bizarre. Hilarant par moment, très spécial parfois. Muromi est assez exaspérante (je maintiens ma comparaison avec Nyaruko sur le plan du comportement), les autres personnages sont néanmoins assez amusants dans l'ensemble. Et puis l'opening est plutôt fendard. 5.5

- Photo Kano : définitivement pas mon truc. Un épisode par héroïne c'est court. Difficile d'apprécier un personnage lorsque l'on sait qu'il risque de ne plus réapparaitre par la suite. Et puis merde, le coup des "mondes parallèles" pour suivre brièvement chaque route du VN original, je n'accroche vraiment pas. 3.5

- Red Data Girl : Sur le papier, ça sonnait plutôt bien. Les premiers épisodes étaient assez prometteurs. En plus, c'était plutôt joli. Sauf qu'avec le temps, RDG commence à souffrir du syndrome Fractale, la série veut dire beaucoup de choses, en trop peu de temps. Elle part dans tous les sens, ne va nul part, rajoute une nouvelle intrigue tous les deux épisodes, ne conclue rien... Bref, j'ai pas compris le truc. Déception. 4

- Suisei no Gargantia : le premier épisode est plutôt cool et les derniers oscillent entre le pas mal et le cool. Sauf qu'au milieu, c'est assez chiant. La vie d'un soldat qui se retrouve chez les hippies des mer, ça pourrait être intéressant, sauf que rien n'est vraiment fait pour nous rendre les personnages intéressants ou agréables. De ce fait, le revirement de Ledo vers la fin de la série est limite agaçant. On ne dirait pas qu'il a vraiment apprécié la vie sur Gargantia. Et puis c'est triste que le meilleur personnage de la série soit l'intelligence artificielle d'un mecha. Bref, c'était prometteur, mais le résultat final est assez décevant. 5

- Yahari Ore no Sishun Love Comedy wa Machigatteiru : j'ai tellement détesté au début. Personnages têtes à claques, ni intéressants, ni originaux. Intrigues sans intérêts... Par la suite, j'ai trouvé que ça se bonifiait (personnages et intrigues). Pas la super-série de la saison, mais ça reste plutôt sympa. L'épisode 13 était assez fun. 6

- Yondemasu Yo, Azazel-san Z : je n'étais pas franchement fan de la saison 1, mais j'avais envie de m'essayer à la saison 2. Et clairement, ce n'est pas une série pour moi. Je n'ai pas du tout accroché à l'humour du truc, Azazel m'a profondément gonflé et le fait qu'il s'en prenne complètement plein la gueule à longueur de journée ne m'a pas particulièrement amusé. 3.5

- Yuyushiki : ça partait mal. Du tranche de vie avec des lycéennes stéréotypées, sans aucune originalité. Et puis finalement c'était agréable. Loin d'être génial, là encore, mais léger, suffisant pour me faire sourire bêtement et passer quelques minutes dans la bonne humeur. 5

Voilà pour les séries finies.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9522
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par Amo »

Photo Kano: Premier épisode creepy as fuck. Un héros qui choisit d'être un pervers mais de pas l'assumer. Pardon. Ca pue l'Amagami SS sans budgets. J'ai pas continué. J'ai peur. :haruka:

Date A Live: Premier épisode bien merdique. Tous les trucs qu'il faut pas dans un anime. Taillé pour le fap mais aucun personnage fappable. Au secours la petite soeur. Plus jamais ça. :mogana:

To Aru Kagaku No Railgun S (11/...) Excellent quand ça suit le manga, avec un univers Index finalement SUPER BIEN EXPLOITE. Chiant à mourir ou juste ridicule quand ça décide d'être du filler. Attendez la fin de la série et attendez qu'on vous dise quels épisodes vous pouvez vous épargner. :marii2:

Devil Survivor 2: Je me suis mis au jeu grâce à lui. Ce n'est pas forcément un compliment :yukino4: .

Avatar du membre
toutoune134
DLEDLEDLEDLEDLE WHOOOP
Messages : 328
Enregistré le : dim. août 29, 2010 9:50 pm

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par toutoune134 »

Aku no Hana : Passé le chara-design engendré par la rotoscopie j'ai aimé l'ambiance de cet anime. Les moments pesants mélangés à l'excellente OST étaient très bien réalisés. En soit l'histoire n'est pas très accrochante, la faute au personnage principal qui a n'arrête pas de geindre à plein temps. J'en garderais un plutôt bon souvenir, malgré ce dernier épisode qui part un peu en cacahuètes. 7.5/10

Date A Live : J'ai l'habitude de regarder un épisode d'anime juste avant de me coucher pour me donner sommeil, celui là était parfait pour s'endormir. Personnages inexistants en dehors de leur stéréotypes, héroïnes oubliées dès qu'elles sont sauvés, scénarios qui touchent le fond et creuse encore (on sent pourtant une volonté de parodier les ficelles du genre, dommage c'est raté). Les seul trucs à sauver c'est la voix de Kurumi et les quelques moments plutôt jolis. 4/10

Devil Survivor 2 : Dropped à l'épisode 1, je sais plus trop pourquoi. Peut être à cause du cône de glace.

Majestic Prince : C'était correct au début, les personnages étaient plutôt sympa, les robots en CGI pas trop dégueulasse. Mais plus le temps passait, plus je m'emmerdais devant. J'ai pas réussi à m'intéresser à l'histoire, et le chara-design ne m'a pas plus. Au final j'ai laissé tombé vers l'épisode 5 je crois, si j'entends de bons échos à la fin je m'y remettrais. dropped/10

Nyaruko-san W : Oh putain. La première saison était plutôt correcte, j'étais parvenu à aller jusqu'au bout malgré tous les défauts. La deuxième saison reprends tous les défauts de la première et les accentues : c'est pas drôle, Mahiro est atroce et a encore moins de couilles que la saison 1, Nyaruko est Chiante avec un C majuscule, tous les autres personnages sont cons comme un balais et veulent sucer le MC. Et techniquement ça volait pas haut, c'était limite au même niveau que Photo Kano. Au final cette saison a rejoins DAL dans la catégorie anime dodo. 3/10

Harataku Maou-sama! : Surprise de la saison, je m'attendais à une comédie pas drole n°4583509 mais j'ai eu un anime qui a réussi à me tirer plus qu'un sourire. Dommage que la qualité baisse au fur et à mesure, le premier épisode est génial et le 13eme est juste moyen. On a même eu droit à quelques scènes badass, mention aux 5 premières minutes de l'épisode 1 qui devrait avoir sa propre série. 7/10

Henneko : j'ai essayé deux fois de regarder l'épisode 1, j'ai pas réussi à dépasser la moitié. J'ai du diabète depuis.

Kakumei Valvrave : Oh boy. L'épisode 1 allait déjà très loin, mais chaque épisode allait encore plus loin que le précédent. Sasuga Sunrise. Les CGI sont dégeu, j'ai jamais rien compris à ce qui se passait lors des batailles. Ca part en couille à chaque scènes, et ça en remet une couche à la suivante. Objectivement c'est 3/10 et subjectivement 7/10 parce que je me suis tapé des grosses barres en regardant Valvrave.

OreImo S2 : A peu près le même constat que Nyaruko W : première saison passable, deuxième saison catastrophique. On perds la moitié de la saison à faire le tour des personnages secondaires, pour au final nous sortir une pseudo histoire d'amour entre Kyosuke et Kuroneko qui au final n'était que tromperie pour pousser Kirino à se faire son frère. Le summum est atteint dans l'épisode 12 avec tout le harem qui se bat pour avoir Kyosuke, et l'épisode 13 qui nous vends Kirino comme le saint esprit en faisait des Retcons à tout bout de champ. Je regarderais les 3 derniers pour savoir si ils vont baiser ou pas, où si l'auteur aura laché ses couilles en cours de route pour finir sur un statu quo. 4/10

Photo Kano : anime dodo n°3 . On a droit à un format omnibus qui donne sa chance à chaque héroine. Dommage que les 6 premiers épisodes soient consacrés à l'une des moins intéressantes. Au final chaque arc à le même scénario, le MC n'a aucune personnalité mais n'hésite pas à est être creepy et faire du chantage pour prendre des photos.Photos qui par ailleurs sont les seuls moments intéressants de la série. Si on les compile ça doit tenir 5 minutes je pense. Techniquement c'est assez catastrophique en dehors des prises, m'enfin je me doute qu'ils avaient pas de budget. 4/10

Shingeki no Kyojin : Pas mal de choses à dire. Tout d'abord que je suis un fan absolu du manga, du coup pour moi cet anime c'est la deuxième résurrection de Jésus. Pour moi chaque épisode est un plaisir à voir, j'attendais l'anime depuis la sortie du trailer et je n'ai pas été déçus. Tout est repris à la case près, et on a même le droit à des scènes supplémentaires et à des remaniements dans la chronologie pour éviter un flashback qui plombait le manga. Bon je vais essayer d'être objectif maintenant. Les épisodes 1 à 9 sont excellents, on a la dose d'horreur, de cliffhanger, de sang, de personnages qui gueulent, de titans, de sakuga et de folie furieuse. Puis viennent les problèmes de productions qui vont de plus en plus loin, au point de diffuser des épisodes même pas terminés. On sentait que ces problèmes arrivaient depuis l'épisode 9, mais là au 13 ça devient catastrophique. Les épisodes 10,11, 12 ont un rythme déplorable, du au fait que la série s'arrêtera probablement au chapitre 33 du coups ils sont obligés de trainer en longueur. Le 13 par contre repart sur les chapeaux de roues. La semaine prochaine étant un recap le studio devrait pouvoir prendre de l'avance, même si une semaine ne changera pas grand chose sur la durée je pense. Au niveau de la technique dans un même épisode on peut avoir des scènes d'action exceptionnelles et des dialogues en plans fixe qui durent plusieurs minutes. De part les problèmes de production c'est très hétérogène, mais je suppose qu'avec la sortie des blu-rays tout ça sera corrigé. Si on était raisonnable on arrêterait de regarder et on attendrait la sortie physique. J'ai été surpris par Yuki kaiji (voix de Shu dans guilty crown, et du petit gros dans accel world) qui offre un Eren pas très bien dans sa tête, j'avais pas mal de crainte à ce niveau là. J'ai cru aussi comprendre que beaucoup n'aimaient pas la voix de Rivaille, mais de mon côté je trouve que sa voix lui colle bien et lui donne parfaitement son côté hautain. Bref 10/10 parce que.

Suisei no Gargantia : Plutôt satisfait dans l'ensemble. Même si la série touche un peu à trop de themes, j'ai bien aimé suivre les aventures de Ledo dans Gargantia ainsi que ses remises en causes. Chamber est de loin le meilleur personnage de la série, et le cast n'est pas vilain, en dehors d'Amy et de ses potes. J'ai trouvé la fin trop convenu, mais j'attends de voir les OAV pour porter un avis définitif dessus. 8/10

Railgun S : J'ai été agréablement surpris par la qualité technique des combats qui s'étalent sur plusieurs épisodes sans perdre leur souffle. Du coup quand ça pète et quand il y Accelerator j'adore, mais quand on voit Saten et compagnie on s'emmmmmerde. J'ai cru comprendre qu'après l'arc des sisters çe serait un arc exclusif sur les fins de vacances des demoiselles. Fait chier. 8/10 quand ça pète, 4/10 quand Saten et Uiharu sont à l'écran.

Red Data Girl : Dropped à l'épisode 1, Zzzzzzzzz.

Yahari blablabla : J'ai laissé tomber à l'épisode 2 parce que je ne voyais qu'un clone d'Haganai, mais de ce que j'ai compris ça s'améliore grandement par la suite, notamment au niveau du personnage principal. J'y reviendrait probablement plus tard.
Image

Avatar du membre
Elwingil
En attendant Amot
Messages : 842
Enregistré le : sam. oct. 27, 2012 4:58 pm
Localisation : Attention ! Derrière toi !

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par Elwingil »

Tant qu'à faire, pour ce que j'ai suivi de nouveau...

Oreimo s2 : euuuuuh encore la première je regardais pour le moe, j'étais atterré par la conduite de Kyousuke et le comportement de Kirino, le tout était sauvé par de très bons personnages secondaires et une analyse ma foi intéressante (mais pas toujours objective) du milieu Otaku. Là, j'ai cru voir quelques bons points, mais franchement... y avait vraiment pas beaucoup d’intérêt à continuer la série. Je ne me souviens que de quelques passages, c'est dire si ça m'a marqué, Kuroneko et le dernier épisode (le plus frais).
Dans la continuité de la première saison, mais vain et lassant :yoshii:

Yahari Ore no Sishun Love Comedy wa Machigatteiru : surprenant, on sait pas à quoi s'attendre au début et ça progresse bien, Hikki a toujours de nouvelles inventions / théories sadiques ou désabusées à nous faire part. J'ai pas toujours aimé le côté mordant de la chose, mais c'est une histoire originale que j'ai découvert là (même si j'ai cru voir une mèche d'Araragi et un ersatz d'Hideyoshi trainer quelque part...)
Pour peu qu'on apprécie la psychologie de Hikki, se regarde sans déplaisir :yamada3:

Railgun S : classe. Des incohérences de-ci de-là mais c'est beaucoup moins choquant qu'Index, et largement supérieur, tant pour le scénario que les personnages, sans compter l'animation ; là Misaka ne se contente pas de jeter vulgairement une décharge mais elle sort du beau jeu, Amo pourrait dire qu'on a droit à de magnifiques Deux ex Electricita, mais c'est pour assurer le spectacle.
Ne pas faire attention aux quelques défauts scénaristiques et passages inutiles mais apprécier le divertissement et les scènes stylés :ohana4:
Image
"Moi la mer elle m'a pris, je m'souviens, un mardi"

Avatar du membre
Yokathaking
Encore plus loin que le dernier rang
Messages : 1872
Enregistré le : mer. août 31, 2011 8:19 pm
Contact :

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par Yokathaking »

Deterrage de topic pour poster le détail de mes votes Minorin pour ce printemps.

Meilleur anime de la saison

1) Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru - SNAFU
« Tiens, ça a l’air sympa ça, si je matais le premier épisode ? » 13 épisodes plus tard, le
verdict tombe, SNAFU est beaucoup plus qu’un anime sympa. Un des meilleurs Main
Character que j’ai pu voir depuis un moment, des dialogues aux petits soins avec ce qu’il faut
de cynisme, des héroïnes hautes en couleurs et un graphisme particulièrement réussi font, entre autres choses, de SNAFU le meilleur anime de cette saison de Printemps.

2) Majestic Prince
Wahou ! C’est probablement la réflexion qui est revenue durant mon visionnage de MJPR.
Dogakobo studio relativement inconnu, a pris le pari, risqué, d’utiliser la 3D pour toute la partie Mecha de l’anime, c'est-à-dire pour la grosse majorité de l’anime. Et il faut bien avouer qu’ils s’en sont sortis avec brio et que les combats spatiaux sont un régal pour les yeux. De plus, les personnages sont plaisants à suivre, on a une bonne histoire qui, même si elle n’est pas forcément originale, est bien utilisée et, cerise sur le gâteau, l’anime nous offre presque un triangle amoureux avec Itou Shizuka et Hikasa Yoko et je suis faible devant ces Seiyuus.

3) Little Witch Academia
Une place un peu particulière puisque c’est juste un OAV de 25 minutes. Cependant, LWA est un modèle dans son genre et réalise en une si courte durée une véritable prouesse, aussi bien technique avec sa débauche de Sakuga que scénaristique avec son histoire qui, bien que classique, nous offre quelque chose de très intéressant et de très bien utilisée. Une vraie réussite que tout un chacun se devrait de regarder.

Coup de coeur de la saison

1) Kakumeiki Valvrave
Vous prenez le créateur de Code Geass, vous le mettez aux commandes d’un projet et vous le laissez en roue libre. Paf, vous obtenez Valvrave. Un anime complètement fou, génial dans ses moments WTF, avec du charisme suintant de beaucoup de personnages, des événements qui sortent de nul part mais qui sont tous plus fous, burlesques et grandiloquents les uns que les autres, il n’y a pas a dire, Valvrave fut vraiment un anime qui valait le coup d’être maté.

2) Date A Live
L’anime s’ouvre sur une imouto en shimapan qui vient réveiller son frère. Bien essaye mais vous ne matez pas un anime Ecchi. DaL, c’est une comédie romantique Harem dans les règles de l’art, telles qu’on en voit pas assez souvent. Un MC mou mais qui sait agir quand il le faut, des héroïnes qu’on se surprend a apprécier avec des personnalités classiques, de la Tsundere a la clone de Saber (oui, c’est devenu une personnalité a part entière), mais efficace, des moments de tension et des combats pour défendre ses Waifus, DaL était l’anime décomplexé de la saison.

3) Hataraku Maou-sama!
Hataraku Maou-sama! a surpris tout le monde, en grande partie grâce à son personnage principal. Une œuvre dont personne n’avait entendu parler mais dont le premier épisode a marqué, grâce à un humour qui lui est propre, des évènements burlesques et des personnages suintant le charisme à des kilomètres. C’est aussi une œuvre qui sait jouer avec les rythmes, brisant et construisant ceux-ci en permanence pour ne jamais laisser le spectateur et l’œuvre s’installer dans une monotonie bien trop fréquente dans ce genre d’œuvres.

Meilleur personnage masculin de la saison

1) Hachiman (SNAFU)
Because he is the hero that anime deserves but not the one it needs right now... and so, we’ll despise him...because he can take it...because he’s not a hero...he’s a scornful guardian, a cynical protector ... the Hachiman.

2) Maou (Hataraku)
Maou est un personnage hors du commun, brisant les conventions normales d’un MC de Light Novel et réussissant à vivre en tant que personnage à par entière, même hors de son œuvre. On peut bien reprocher à son œuvre de s’effondrer sans lui mais cela n’influe en rien la qualité de son personnage principal, avec sa personnalité vivante et son charisme débordant. Maou est vraiment quelqu’un qui mérite le coup d’œil.

3) LLf (Valvrave)
Comme Lelouch sans le masque mais avec des skills physiques. Le type, il a prévu un Keikaku sur des années, est capable de détruire une base spatial avec une vis et débarquera toujours au moment qui l’arrange le plus, c’est à dire le moment ou il peut être le plus charismatique. Un grand home destine à faire de grandes choses.

Meilleur personnage féminin de la saison

1) Kei (Majestic Prince)
Un choix qui peut paraitre étonnant mais Kei est un personnage que j’ai appris à apprécier tout au long de 24 épisodes de sa série et qui nous offre quelque chose de tout à fait intéressant. On a ici une femme pilote de Mecha qui existe par elle-même et pas en tant que simple Love Interest pour le MC avec ses défauts et ses qualités. Kei, c’est un peu la grande sœur du groupe, celle qui va en voir de toutes les couleurs à cause des membres du groupe mais qui saura toujours rester elle-même. Elle n’ira pratiquement jamais se mettre au premier plan, préférant rester en retrait pour mieux aider et soutenir ses amis, plongée sans le vouloir en première ligne d’une guerre qui la dépasse mais dont la moindre de ses décisions peut en changer l’issue. Ce n’est, et ne sera jamais, une femme forte mais cela en fait un personnage encore plus agréable à suivre puisqu’elle est humaine.

2) Saki (Valvrave)
Les gens qui me lisent sur Minorin savent à quel point j’ai fanboyisé sur Saki pendant toute la saison, au point de rendre illisible mon billet sur l’épisode qui lui est consacré. En même temps, Saki est un personnage qui, dès sa première apparition, nous balance le combo cheveux longs + Zettai Ryouki et de base, je ne savais pas comment résister. Elle nous a ensuite servi une personnalité bien propre, avec sa part de trauma, d’égoïsme, d’impétuosité et de détermination.

3) Ymir (Shingeki no Kyojin)
Oups, elle apparait pratiquement pas dans la saison 1. C’est tout de même dommage !

Meilleur générique

1) Valvrave – OP1
Valvrave nous offre ici un générique très dynamique, avec une Mizuki Nana qui répond présente comme souvent, un visuel catchy, une musique entrainante et une construction classique mais efficace. L’OP reste en plus de manière agréable dans la tête après le visionnage, ce qui en fait un générique de très bonne qualité.

2) Valvrave – ED1
Un Ending qui est resté, à la fois pour tous les memes qu’il a provoqué sur l’anime et pour sa très bonne qualité globale. Boku janai nous a offert sur les premiers épisodes une très bonne fermeture pour les épisodes, avec ces premières notes qui commencent juste avant les images et une envie de prolonger jusqu’à la fin. Une musique qui pourrait presque plus convenir à un OP qu’un ED mais Valvrave n’a jamais été très conventionnel.

Majestic Prince – OP1
Je ne m’attendais pas à apprécier ce générique, avec son rythme assez étrange, très lent et presque mélancolique au début puis une montée crescendo avant un nouveau passage au calme et une explosion sur la fin. Je ne le trouvais pas assez catchy pour un OP de Mecha, pourtant force est d’avouer que l’OP convient incroyablement bien à sa série, étant pratiquement le reflet de l’ensemble de celle-ci. L’OP se paie en plus le luxe d’une très bonne synchro musique/images avec un rythme conservé lors de la partie visuelle. Un OP assez surprenant mais très bien dans les faits maitrisé.

Prix de la déception

1) Hataraku Maou-sama!
J’attendais tellement mieux de Hataraku, avec un premier épisode qui m’avait vendu du rêve sauf qu’ensuite, non. L’histoire reste bonne mais devient beaucoup plus classique, perd de sa superbe et se perd dans la masse de ses animes au premier épisode excellent mais qui n’assure pas derrière. La faute entre autre a des héroïnes et personnages secondaires très peu intéressants. Tout l’anime est porte par Maou, qui est très efficace dans son rôle, mais ... c’est tout. L’anime n’est intéressant que pour et par son MC, ce qui est terriblement dommage.

2) Shinegki no Kyojin
SnK aurait pu être un très bon anime. Il est surtout un anime complètement inégal, avec une animation en dents de scie, des épisodes looooooongs qui auraient gagné à être plus dense et des choix d’adaptation pas forcement judicieux. Il n’est pas mauvais en soi, il est juste Meh.

3) Suisei no Gargantia
L’anime est pas mauvais. Son problème, c’est qu’il n’est pas bon non plus. Il est quelconque. Personnages sympas mais sans plus, histoire sympa mais sans plus, animation sympa mais sans plus, propos sympa mais sans plus. Vite regardé, vite oublié. C’est au final ce qui est le plus décevant avec Suisei parce qu’il aurait pu être bien meilleur.

Les autres

Maintenant, un petit mot sur quelques animes que j'ai maté durant cette saison mais que j'ai jamais mentionné plus haut.

RDG: Red Data Girl
L'anime aurait pu être dans mes déceptions mais comme j'en attendais rien de base, je pouvais difficilement être déçu. Le vrai problème de cet anime, en plus de ses personnages charismatiques comme une huître et de sa galerie de personnages secondaires qui servent à rien, non le vrai problème de cet anime, c'est que j'ai toujours pas compris ce qu'il s'y ai passé, où l'anime voulait en venir et qu'est ce qu'il avait à nous raconter. On a des beaux décors, c'est cool mais euh, je regarde un anime, pas un reportage sur la montagne.

Photo Kano
C'était de l'adaptation de Galge au final très sympa. Je m'y attendais pas forcément mais l'anime était très coolos et même s'il a chosii la facilité en reprenant à zero à chaque épisode pour consacrer un épisode par héroine bah il est au final plutôt bien passé. On peut lui reprocher d'avoir un MC qui change complètement de personnalité d'une route à l'autre mais sinon, c'est de l'adaptation de Galge efficace.

Hayate no Gotoku Cuties
Manglobe a arrêté de vouloir créer une histoire originelle et a adapté des chapitres du manga. Par contre, si t'es pas à jour sur la parution jap, t'as perdu vu qu'il y a zero intro, rien, que dalle et que l'anime peut passer, au sein même d'un épisode, d'une période à une autre sans aucune transition. C'est un peu perturbant. Au final, on a donc eu une adaptation médiocre du manga mais qui au moins n'a pas fait n'importe quoi, contrairement à la S3. Sauf les deux derniers épisodes mais on va oublier qu'ils existent.
Image

Avatar du membre
retarded_fly
Joue la mode Expert
Messages : 703
Enregistré le : mer. janv. 02, 2013 5:37 pm
Localisation : 49°18′07″N 0°19′03″O

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par retarded_fly »

Je ne savais pas que tu avais vu (et apprécié ! ) Majestic Prince.
Je croyais est le seul con avec Sayu et Stanelis à avoir vu la série.

Sinon pour rappelle sur cette série si des âmes courageuses veulent tenter l'aventure ou pour ceux qui ont droppé durant la première moitié :
La seconde moitié est infiniment meilleur que la première.

Un petit hommage pour cette série qui offre certainement pas la plus belle 3D, mais de loin la 3D la mieux exploitée que j'ai pu voir et donc une chorégraphie des combats n'ayant rien à envier aux plus grands.
Ah ! Et puis ces génériques <3
Image

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par ElKa »

Z'avez des séquences animés des dogfight 3D ? Parce que dans le genre il y a la franchise Macross qui sort plus sans des valkyries 100% 3D (enfin j'ai pas vu Macross Frontier mais les op donnent le ton et dans Macross Zero c'est totalement le cas) et... c'est absolument dégueulasse, Kawamori est une gros con (je sais pas si il est totalement coupable de cette trahison mais il est au moins responsable par complicité !)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Nefka
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1242
Enregistré le : mar. déc. 14, 2010 10:51 am
Localisation : DTC

Re: Anime - bilan du printemps 2013

Message par Nefka »

Photo kano : ?/10

Un anime avec un mec qui prend des canons avec son Kanon. Un anime fait pour vendre des Kanon (et des blu-rays et l'eroge d'origine). J'ai lâché au bout de 2 épisodes parce que ça ressemblait juste à un prétexte pour voir des filles poser dans des positions suggestives.


Orenoimo 2 : 6/10

C'est joli mais putain qu'est-ce que Kirino est chiante. Comment le héros fait pour la préférer à la fin ? Il est aussi relou qu'elle pour le coup.


Hentai Ouji to warawanai neko : 8/10

C'est joli ! C'est mignon ! Les héroïnes sont trop moe !
Le plot de base est prétexte à tout et n'importe quoi et les différents arcs exploitent bien chacun une situation de base qui utilise une petite part de fantastique (les persos enfermés chez l'héroïne à cause d'une tempête due à un voeu ou le lycée qui se transforme en cité antique avec toutes les filles en maillot de bain grâce à un souhait du héros).
Bref, du bon ecchi !


Dansai Bunri no Crime Edge : 6/10

Moyen.


Aiura : 9/10

Un anime tranche de vie. La réalisation est au top : c'est très joli, les seiyuus ont un côté je ne sais quoi différent de ce qu'on entend habituellement (le naturel de leur voix peut-être) et tout est putain de mignon, à l'image de l'opening. L'histoire est à oublier car il n'y en a pas, mais pour un format court ce n'est ici vraiment pas grave car ça se centre plus sur des petites situations de vie de lycéennes.


Aku no Hana : 8/10

l'anime du malaise. Une mise en scène et des musiques très lentes qui accentuent l'effet. Mention spéciale aux génériques à l'habillage minimaliste et à la musique cheloue pour le malaise. On accroche ou pas au style graphique, perso j'ai bien aimé, ça donne un côté très détaillée aux décors et aux mouvements. Le côté réaliste renforce d'ailleurs encore plus le sentiment de malaise face à la situation de ces lycéens. L'histoire du manga original semble très bonne et fidèlement adaptée. J'aurais peut-être juste un petit reproche à faire au dernier épisode qui choisit de nous passer un enchaînement d'images subliminales sur l'avenir de nos anti-héros. Mais là encore c'est peut-être un choix, celui d'avoir axé la série sur comment les personnages s'enfoncent dans leur situation plutôt que la suite qui aurait pu sembler répétitive (ou tout simplement parce qu'une 2e saison était prévue à la base mais n'aura finalement pas lieu)
Ca ne plaira pas à tout le monde mais j'ai adoré.

Répondre