Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://discord.gg/PQXxevv <-

Topic des lectures de manga (2017)

Les trucs dessinés ou animés par les japonais qui finissent inévitablement par subir notre jugement critique et aiguisé.

Modérateur : La Force Poissons

Répondre
Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9507
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Topic des lectures de manga (2017)

Message par Amo » lun. janv. 02, 2017 4:13 pm

Topic annuel pour regrouper tous nos avis sur les mangas qu'on lit~~~~

Helck chapitre 82

Image

Holala cet arc final, putain de chie. Et la baston de ce chapitre, qu'est-ce que ça butait.
Je resterais éternellement ultra admiratif de la manière dont Helck a su évoluer méga vite de One Punch Man version heroic fantasy dans ses premiers chapitres à putain-de-tuerie sur la fin. L'aspect "grobill" de Helck et Vamoria est tellement magistralement géré, la preuve par l'exemple que mêmes des personnages qui sont pas censés en chier en combat peuvent briller dans un manga... bah de combat.

Vraiment, je suis toujours ultra interrogatif sur pourquoi c'est toujours pas en France. C'est vraiment trop bon.

Avatar du membre
Panpan
Kuku
Messages : 1359
Enregistré le : sam. sept. 05, 2009 2:30 am
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Panpan » lun. janv. 16, 2017 2:45 am

Image


Une comédie écrite par un ex-auteur de hentai racontant les aventures d'une lycéenne, vous en reprendrez bien encore ? C'est le cas de Chio-chan no Tsûgakuro de Kawasaki Tadataka (ou K no Ji), publiée dans le mensuel Comic Flapper. L'auteur dessinait auparavant des dôjins olé olé dont l'originalité venait de l'excentricité des personnages et des situations dans lesquelles ils étaient impliqués ; gardez seulement des résidus de sexualité et doublez la dose de bêtise, et vous obtenez Chio-chan, l'histoire d'une lycéenne qui veut à tout prix mener une vie tranquille et jouer à ses jeux vidéo toute la nuit. Sauf que Chio est aussi un peu trop folle pour vraiment se contenter d'un quotidien discret, d'où la cascade de conneries qu'elle va provoquer sur le chemin qui la mène chaque matin au lycée. Bien aidées par le talent du mangaka à dessiner aussi bien des tronches rigolotes (+1 point) que des cases dynamiques (+1 point), ces histoires loufoques (+1 point) font la part belle à l'amitié - la relation entre Chio et son amie Manana est une longue série de coups de pute qui réchauffent le cœur (+1 point) - et au courage de prendre des (mauvaises) initiatives (+1 point). Une excellente comédie que je note A+ avec mention 1 point.

Image

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9507
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Amo » mar. mars 21, 2017 6:45 pm

The Promised Neverland chapitre 31

Image


:feu: Awwwww shiiiiiiiIIIIIIIIIIIttttttttttt :feu:

(Les trois derniers chapitres sont une sacrée montagne russe, ma foi.)

Avatar du membre
LF1
Commence à jouer en mode Normal
Messages : 56
Enregistré le : dim. juin 01, 2014 2:15 pm

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par LF1 » mer. mars 22, 2017 12:21 pm

Ah oui Promised Neverland, j'avais justement raté la sortie du dernier chapitre. o/

C'est super cool pour le moment mais je suis inquiet que si ils finissent par s'enfuir la qualité de l'histoire baisse beaucoup.

Et Chio-chan est aussi très rigolo pour l'instant. En plus y a des chouettes epic faces donc c'est toujours un plus pour moi !

Image
Image

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9507
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Amo » jeu. avr. 13, 2017 11:12 am

Bakuon!!

Pile mon type d'humour

Image
Image

Avatar du membre
Poyjo
Club des 200
Messages : 236
Enregistré le : lun. juin 01, 2015 6:04 pm
Localisation : Kamiyama Festival
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Poyjo » ven. avr. 14, 2017 10:26 am

Du déjà-vu, des évènements prévisibles, des personnages clichés, un auteur qui n'a rien révolutionné avec sa précédente oeuvre et qui ne le fera sans doute pas avec celle-là, Robot x Laserbeam est pourtant beau, entrainant, amusant, rapide, très bien mis en scène, excellent pour rendre le golf épique avec des personnages au caractère marqué et suffisamment bien rythmé pour donner envie de voir la suite. Je ne suis pas entièrement optimiste pour la suite, j'ai peur que ça dérive sur des superpouvoirs à foison, mais Kuroko no Basket était sympa donc pourquoi pas.

Les derniers chapitres de Happiness me perdent complètement. J'ai l'impression d'être aussi paumé que l'héroïne. Pas de réponse, juste son quotidien qui passe avec quelques souvenirs du passé et un peu d'appréhension pour la suite. Pourtant ça marche bien, Oshimi Shuzo est vraiment doué pour décrire les inquiétudes de son héroïne, le temps qui passe et toussa. Après même défaut que sur Boku wa mari no naka et Chi no Wadashi. Tout se lit trop rapidement, il y a peu de textes mais pas toujours de raisons pour s'attarder sur l'image. Ca contribue à l'ambiance c'est sur mais j'ai quand même l'impression que ça patine un tout petit trop.
ImageImage
Image Image Image Image
Ice Cream, I Scream

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9507
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Amo » ven. avr. 14, 2017 1:32 pm

Poyjo a écrit :Du déjà-vu, des évènements prévisibles, des personnages clichés, un auteur qui n'a rien révolutionné avec sa précédente oeuvre et qui ne le fera sans doute pas avec celle-là, Robot x Laserbeam est pourtant beau, entrainant, amusant, rapide, très bien mis en scène, excellent pour rendre le golf épique avec des personnages au caractère marqué et suffisamment bien rythmé pour donner envie de voir la suite. Je ne suis pas entièrement optimiste pour la suite, j'ai peur que ça dérive sur des superpouvoirs à foison, mais Kuroko no Basket était sympa donc pourquoi pas.


Oui c'est cool, j'ai eu peur que Robo soit trop pété avec son super pouvoir de la mort mais on rencontre finalement très vite ses limites... qui sont tout à fait logique. Il peut pas prévoir mathématiquement un vent qu'il ne ressent pas et dont il ne sait rien ; Il est doué pour calculer les longues distances mais il est à iech en putt ; Si le sol est irrégulier, il aura du mal à réagir etc.

Je suis convenablement hypé pour ça. Kuroko c'était pété, parfois couillon mais rarement chiant, je pense que la même formule peut marcher sur un sport solo. En tout cas en 5 chapitres, on est dedans.

En parlant des séries du Jump, rapidos, Dr.Stone est assez intéressant parce qu'en 7 chaps les mecs mélangent:
- Du post-apo
- Des cours de physique et de SVT
- De la bromance
- De l'action
- De la politique et de la sociologie

Tout ça avec 3 pélés qui errent dans un monde détruit. C'est une vraie énigme à chaque chap !

Avatar du membre
Eruliuce
Entre dans les mémoires
Messages : 339
Enregistré le : ven. févr. 21, 2014 7:14 pm
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Eruliuce » lun. avr. 17, 2017 6:35 pm

Bonne nuit Punpun

Ouais, j'ai 10 ans de retard, mais ça faut s'y faire, je suis pas tombé dans le chaudron de japanimation quand j'était petit, je n'ai découvert tout ça qu'assez récemment.

Alors que je m'ennuyais en cours il y a quelque mois, je cherchais un truc à faire pour m'occuper. Je suis allé sur MAL et j'ai cliqué sur Top Manga (c'est une méthode comme une autre pour trouver rapidement quelque chose à se mettre sous la dent), et là dans le top 5 j'ai vu une série finie, avec des visuels mignons, et dont le titre me disait vaguement quelque chose (quelqu'un avait donc du m'en parler par le passé, et en général si on me parle d'un manga c'est pour m'en dire du bien, on m'aborde rarement pour me dire : "Eh tu connais Yotsuba ? Eh bah c'est de la grosse merde !"). Quoi de mieux qu'un truc mignon avec une sorte de canard pingouin en mascotte pour passer les quelques heures que j'avais devant moi ? ::D

Je me lance donc dans la lecture du premier tome, l'esprit complètement biaisé par mon à priori "mignon" du manga. Au début ça commence bien, tout n'est pas aussi rose que ce à quoi je m'attendais, de l’humour noir et du wtf se mêlent à la danse pour donner quelque chose d'assez étrange, puis très vite c'est parti en couille, sans que je m'en aperçoive.
J'ai fini ce premier tome conquis (suffisamment pour décider d'acheter le manga plutôt que de le lire en scans), mais en ayant pris au second degré beaucoup de choses premier degré. Je m'en suis aperçu quand j'ai eu quelques temps plus tard la version papier en main, à la seconde lecture l'aspect "noir" de l'humour noir était resté, mais d"humour dans tout ça je me suis aperçu qu'il n'y en avait pas vraiment.
J'avais été trompé par le décalage entre la vie de tout les jours plutôt oppressante du héros, et le wtf qui l'entoure (d'ailleurs avec le recule je ne sais toujours pas ce qui tient de la métaphore ou du délire, par exemple la partie de cache-cache entre le proviseur et son adjoint n'ont toujours pas de sens pour moi, il faudra surement que je relise tout ça, plusieurs fois). Mais je me suis aperçu que si on faisait fi du wtf ambiant, l'histoire sous-jacente (pas si sous-jacente que ça d'ailleurs, puisque c'est l'histoire centrale) était plutôt sombre.

J'avance donc ensuite dans les tomes papier, petit à petit, et ça devient de plus en plus sombre, contrastant avec les jaquettes très colorées (mais pas forcément avec ce qu'elles cachent). Puis vers la fin les jaquettes deviennent ternes, jusqu'au tome 12, la jaquette noire, le fond du désespoir, et enfin la jaquette blanche...
J'ai trouvé ces choix de jaquettes vraiment remarquables et très bien pensé. Qui cachent plus qu'elles ne divulguent, et qui prennent tout leur sens de par l'histoire qu'elles renferment.

J'ai donc fini la série la nuit dernière, et j'en suis resté plutôt dubitatif.
J'ai suivi sans problème l'histoire des personnages principaux, leurs actions et états d'âme. On les comprend parfaitement, même si l'on n'est pas forcément d'accord avec leurs choix. Par contre l'ensemble de "fioritures" qui entourent cette histoire me semblent beaucoup plus obscure. Sont-ce uniquement des métaphores ? Des hallucinations ? Ou font-elles pleinement partie de l'histoire. Je ne suis pas sur que même après plusieurs relectures j'aurai la réponse, ni même que l'auteur ait laissé cette réponse apparente dans son œuvre, mais je pense que je me replongerai tout de même prochainement dans ce manga pour avoir une seconde lecture et peut-être comprendre certaines choses qui m'auraient échappé.

Je ne saurai conseiller ce manga, mais je ne le déconseillerai pas non plus. Il a beau être sombre et déprimant, il contrebalance tout de même par l'espoir. Au final ça donne un cachet très réaliste à l'histoire, malgré le brouhaha qui l'entoure.

En tout cas ça m'a bien donné envie de lire ce qu'Inio Asano a fait d'autre, et notamment le fameux Dead Dead Demon's Dededededestruction dont j'entend pas mal parler en ce moment.
Image

Avatar du membre
Panpan
Kuku
Messages : 1359
Enregistré le : sam. sept. 05, 2009 2:30 am
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Panpan » mar. avr. 18, 2017 12:37 am

Eruliuce a écrit :Bonne nuit Punpun

Je te redirige vers cette passionnante interview d'Asano au sujet de ce manga (et aussi sur Dead Dead Demon's Dededededestruction), traduite en anglais :
https://mangabrog.wordpress.com/2014/07/06/inio-asano-interview-reality-is-tough-so-read-this-manga-about-cute-girls-and-feel-better/

Avatar du membre
Eruliuce
Entre dans les mémoires
Messages : 339
Enregistré le : ven. févr. 21, 2014 7:14 pm
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Eruliuce » mar. avr. 18, 2017 7:49 pm

Panpan a écrit :Je te redirige vers cette passionnante interview d'Asano au sujet de ce manga (et aussi sur Dead Dead Demon's Dededededestruction), traduite en anglais :
https://mangabrog.wordpress.com/2014/07/06/inio-asano-interview-reality-is-tough-so-read-this-manga-about-cute-girls-and-feel-better/


Merci pour le lien.
Je pense que j'attendrai de l'avoir relu avant par contre, pour voir ce que je peur interpréter correctement de moi-même.
Image

Avatar du membre
Aldherrian
Club des 200
Messages : 216
Enregistré le : mer. mars 11, 2015 10:57 pm
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Aldherrian » sam. juil. 22, 2017 8:23 pm

J'avais commencé en début d'année Le Chef de Nobunaga un manga qui commence l'air de rien à avoir une petite quinzaine de volumes. Je l'ai débuté essentiellement pour avoir de la matière pour ma conf Jonetsu sur le sujet mais j'ai vraiment été agréablement surpris par le titre.
J'ai pu continuer récemment jusqu'au volume 5 et l'enchainement des évènements, certes remaniés à des fins narratives, reste très appréciable et compréhensible. Le développement des personnages est vraiment bien trouvé, l'auteur a pleins de bonnes idées de ci de là pour faire tourner les moments charnières autour de la cuisine. Et le trait du dessinateur est chouette, bien détaillé sans en faire trop, ça donne de superbes doubles pages ou grandes cases (généralement sur la tête de Nobunaga mais pas que).
Bref, c'est de la bonne :marii3:

Avatar du membre
Elwingil
En attendant Amot
Messages : 842
Enregistré le : sam. oct. 27, 2012 4:58 pm
Localisation : Attention ! Derrière toi !

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Elwingil » jeu. août 17, 2017 5:37 pm

Wowo, mon frère a acheté le 1er tome de Fire Punch et j'y ai jeté un coup d'oeil
Ne pas confondre avec Fire Force de Okubo dont j'ai pu lire un extrait et qui pour l'instant souffre atrocement de la comparaison avec son grand frère Soul Eater. Je sais qu'il ne faut pas juger à la couverture, mais genre vraiment :kaori2:
Synopsis, attention je spoil le chapitre 1 :walter:
Dans un monde post apocalyptique recouvert d'un hiver éternel encore plus froid qu’à Narnia, des "élus" développent spontanément des pouvoirs. Ainsi le protagoniste Agni possède un don de régénération rapide, et se coupe quotidiennement les bras pour nourrir le village qui les a recueilli lui et sa sœur. Élément perturbateur : une escouade de soldat de l’empire Pejité passe par là, découvre les mœurs cannibales locaux et le commandant décide pour faire bonne mesure de cramer le village avec son propre pouvoir. Problème, ses flammes ont pour propriété de ne s’éteindre qu’une fois l’objet/l’être entièrement consumé, et le pouvoir de soin d’Agni le plonge dans un cycle infernal de souffrance. Brûlant continuellement sans pouvoir mourir, il erre dans les plaines enneigées en quête de vengeaaaaaaaance.
Alors j’avoue que le pitch m’a assez accroché. Mais hélas, le ton m'a fait grincer des dents.
En lisant, on a l'impression que l'auteur se force à mettre une situation malsaine toutes les 20 pages. Ça va de la petite sœur d'Agni proposant à son frère de lui faire un môme peu avant de crever, donc l'auteur ne s'est pas trop compromis à un type qui prend son pied en voyant des esclaves copuler avec ses chiens.
Certes, c'est un cliché typique des mondes en ruines, où apparaissent facilement les facettes les plus sombres de l'être humain. Je veux bien que l'auteur chercher à déranger le lecteur. Seulement :
1) Please, un peu plus de subtilité.
2) Pas toutes les vingt putain de pages.
C'est censé être du fanservice le shota simplet qui se fout cul nu à chaque occasion ?
Ca m'a rappelé quelques scans de Btoom qu'on m'avait montré, avec l'auteur qui se casse la tête pour inventer des situations entre émoustillement et malaise.
Rappelé également mon feuilletage d'Ubel Blatt, avec son ton emo dark qui se donnait des airs de Berserk pour ado - vous pouvez m'attaquer là-dessus :feu: ou de Drakengard, allez savoir.
Et je suis loin de louer Berserk, mais j'accepte beaucoup plus facilement son univers extrêmement sombre et tragique.
Bref, c'était moyen. Accrocheur, mais moyen :chiaki:
__
A côté j'ai aussi piqué à mon frangin les tomes 7, 8 et 9 d'Ajin, de bien meilleure qualité :char:
Et Dieu merci j'ai pu les lire à la suite, parce que j'aurai pas supporter d'attendre entre chaque tome tellement cet arc était tendu :speedwagon:
C'était excellent, entre la baston trépidante et l'écriture au poil - le dialogue entre Nagai et Nakano sur la valeur d'une vie humaine était particulièrement réussi.
Mais au milieu de tout ça un point commence à me déranger.
Comme le déclare Nagai : "Sato n'est pas une créature surnaturelle. C'est juste un humain qu'on ne peut pas tuer" :yui:
Or cet arc prouve que Sato est tout bonnement cheaté. (la balise est presque inutile)
Évidemment qu'il est balèze. C'est un ancien militaire, il est cinglé, il est immortel et il a une créature invisible à son service.
Mais on va bientôt pouvoir le confondre avec un clone d'Aizen : il prévoit tout, sait tout faire, trouve systématiquement la parade à chacun de ses points faibles.
Ok il est super cool (sa technique pour entrer dans le bâtiment, dieu c'était épique) mais si l'auteur continue à le draper dans son invincibilité, je vais finir par le trouver lassant à la longue.
Image
"Moi la mer elle m'a pris, je m'souviens, un mardi"

Avatar du membre
Panpan
Kuku
Messages : 1359
Enregistré le : sam. sept. 05, 2009 2:30 am
Contact :

Re: Topic des lectures de manga (2017)

Message par Panpan » jeu. sept. 21, 2017 3:21 pm

Image
Les vraies questions


Le cru 2017 de Watamote continue à bonifier sa formule avec une Tomoko qui devient de plus en plus à l'aise avec les gens et donc par conséquent de plus en plus souvent ouvertement odieuse (comme quoi, ça ne servait bel et bien à rien de la plaindre lors de ses débuts malheureux). Elle a maintenant un groupe d'amies qui l'acceptent plus ou moins selon leur degré de compréhension de la bête et elles forment ensemble un quatuor bien éloigné des canons de tranches de vie lycéennes mais qui réussit néanmoins à générer des moments qui réchauffent un peu le cœur à côté des bêtises habituelles de l'antihéroïne.

Image


À côté de cela, le duo Nico Tanigawa a encore sorti un nouveau manga, cette fois-ci un yonkoma intitulé Kuzu to Megane to Bungaku Shôjo (Nise) (qu'on pourrait traduire par Le Minable, le Binoclard et la (fausse) Littéraire), dont le titre résume parfaitement toute la portée philosophique de l'œuvre : trois lycéens imbéciles, chacun dans leur genre, vont se rencontrer et empiler les quiproquos honteux avec une facilité déconcertante, l'histoire débutant lorsqu'un imbécile tombe amoureux d'une fille qui s'affiche dès la rentrée lycéenne comme une amatrice raffinée de littérature. C'est plutôt drôle, même si le format yonkoma ne semble pas être le plus approprié pour cette histoire ; mais la verve des auteurs suffit pour rattraper toute faiblesse formelle.

Image


Pour terminer, évoquons le phénomène moe du moment : Komi-san wa Komyusho desu de Tomohito Oda, publié dans le Weekly Shônen Sunday. Ce manga raconte la rencontre entre Tadano, un garçon banal au possible - tant qu'il se contrôle - et de Komi, une fille à l'allure admirable mais au comportement réservé, rapidement et unanimement nommée déesse par les autres élèves du lycée alors que son attitude est seulement due à sa gigantesque timidité et du coup, à son immense difficulté pour communiquer. C'est donc l'excuse du manga pour accumuler des scènes où, sans un mot, la belle héroïne fera exploser le kokoro des lecteurs durant ses tentatives pour vaincre ses peurs avec l'aide dudit garçon et d'autres camarades de classe. Pour ma part, je trouve que l'exercice se répète un peu trop souvent et tourne donc rapidement en rond : beaucoup trop de pages ne procèdent qu'à un changement de décor ou de contexte pour montrer Komi reproduire encore et encore la même démarche mignonne d'anévrisme de timidité. Il y a aussi parfois quelques moments drôles en dehors de cette formule, mais l'intérêt principal de ce manga réside dans l'épreuve perpétuelle qu'il fera subir au cœur des fondus de moe.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité