Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://discord.gg/PQXxevv <-

Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Le jeu vidéo sous toutes ses formes. Jeux, actualités, hardware, conférences, promotions, PC Master Race...

Modérateur : La Force Poissons

Avatar du membre
Tsuchi
.Unique...
Messages : 1791
Enregistré le : lun. avr. 20, 2009 12:47 am
Localisation : Petersburg
Contact :

Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Tsuchi » mer. juin 13, 2012 5:43 pm

Bon alors tout commence avec cette vidéo :



On résume avant de s'attaquer au truc et de s'attirer les foudres du net. Une gentille madame qui se dit féministe mène un ambitieux projet visant à dénoncer le sexisme ambulant envers les personnages féminins dans la plupart des jeux-vidéo.

Bon déjà qu'est-ce qui ne vas pas dans ce résumé. Une première chose est l’appellation "féministe". Il y a quelque chose de gênant, de dérangeant dans cette appellation. Si on en croît un dico, le féminisme c'est une "doctrine qui prône une revalorisation du rôle des femmes dans la société". Revaloriser, c'est augmenter la valeur. Jusque là on pourrait se dire "Oui normal no problem hein les femmes se sont fait marcher dessus pendant des années, il est temps qu'elles prennent la place qui leur est due etc...".

Oui nous pourrions être d'accord sur un point. Tout d'abord qu'une certaine parité hommes/femmes devrait exister sans question (oui une certaine parité car une parité totale est ridiculement irréalisable et sans sens) sur des choses aussi triviales que les salaires etc... Je ne remets pas ceci en cause.

Cependant ce qui m'agace souvent est que le féminisme, bien loin de ses idées paritaires semble s'emporter dans son élan et se mettre dans des positions bien étranges. Le stade de la parité dépassé, certains féministes vont se mettre à prôner d'une manière dont j'ignore si elle est consciente ou inconsciente une supériorité de la femme sur l'homme, ce qui va bien évidemment à l'encontre de l'idée de base paritaire de la chose. Je m'explique sur ce point par l''exemple de cette vidéo.

Ici, X (désolé je n'ai pas cherché son nom donc X désignera la présentatrice de la vidéo.) explique son combat. Dénoncer et montrer aux yeux de tous la misogynie ambiante, présente dans une part importante du marché vidéo-ludique car étant pleine de gros stéréotypes. Elle compte nous démontrer ceci en s'appuyant sur cinq stéréotypes classiques et récurrents des individus de sexe féminin dans les jeux-vidéo. A savoir :

- La demoiselle en détresse
- Le put- de jouet de combat
- Le sidekick sexy
- La vilaine sexy
- Le fait le plus souvent présent, les femmes en tant que décoration de fond dans les jeux-vidéo.

le tout agrémenté d'images de persos féminins bien connus, Cortana de Halo, la Princesse Peach de l'univers Mario, Lara Croft de Tomb Raider, Ms. Pac-Man du jeu éponyme, Mai Shiranui de King of Fighters, Ashley Graham de Resident Evil 4 etc... On peut également notifier l'apparition de Bayonetta du jeu éponyme dans les vidéos de la... vidéo.

Bref. Rien ne va, le sexisme est partout.

Un peu d'histoire. Je n'ai pas mes sources sous la main, milles excuses. En gros les premières années du jeu-vidéo auraient été en grande partie "dirigées" par les géants de l'industrie du jouet qui du fait de leur fort succès auprès du public masculin auraient décidé d'orienter le jeu-vidéo... aux hommes. Voilà. J'ose penser que le jeu-vidéo est un art de passionnés. Du fait de sa population majoritairement masculine de joueurs dès ses débuts, les joueurs passionnés ont été majoritairement des hommes qui ont créé des œuvres les passionnant dans lesquels ils ont voulu insérer leurs rêveries, leurs désirs et même leurs fantasmes d'où le fait que le jeu-vidéo est plus souvent « faît » pour plaire aux hommes" car fait le plus souvent par des hommes, pour eux-mêmes, or, étant des hommes, le jeu se dirige souvent vers d'autres hommes.

De ce fait nous pouvons tenter une première manœuvre de compréhension des clichés cité précédemment. Commençons donc par le premier cliché, celui de la « demoiselle en détresse ». Prenons un vieil exemple bien connu, The Legend of Zelda, premier du nom. Dedans la Princesse Zelda après avoir dispersé les huit fragments de sa triforce, celle de la sagesse, se fait capturer par Ganon, l'empereur du Mal. Et ainsi, le héros qu'incarne le joueur est un jeune garçon à peine adolescent qui part à l'aventure pour explorer tout le pays afin de retrouver des objets sacrés, sauver la demoiselle en détresse et poutrer sa gueule au vilain. Cela sonne très enfantin pour vous ? Normal c'est fait exprès ! The Legend of Zelda tout comme la majorité des jeux-vidéo (ainsi que livres, dessins-animés etc...) reprenant ce schéma est avant tout destinés à... un jeune public masculin. L'enfant ne rêve pas de parité. L'enfant rêve d'être un héros dans sa propre vie. De montrer toutes les qualités (Force, courage etc...) et le jeu-vidéo concrétise ce rêve. Ici, la femme n'est qu'un « prétexte » pour partir à l'aventure. L'enfant s'identifie au héros et espère trouver une jolie fille au bout du voyage. Rien de plus. C'est un rêve de gosse. Enfin, l'explication de ce ciblage du public explique également d'une certaine manière le cinquième cliché (même si encore je ne trouve pas d'exemple particulier.). Le jeu-vidéo ayant été destiné aux garçons, celui-ci met en tant que personnage principal un homme ou encore un jeune garçon. Ceci explique la relégation des femmes à des rôles secondaires, voire d'absence, même si je ne vois souvent ce dernier point que dans les cas de jeux-vidéo aux héros assexués.

Passons au second cliché. Le « put- de jouet de combat » ou alors je suppose qu'elle voulait dire « La pute jouet de combat. ». Bon ok c'est mal de se baser sur des estimations pour émettre une réponse mais bon. En se basant sur les personnages présentés dans la vidéo et quelques habitudes des clichés j'imagine les critiques qui vont être formées envers ce type de personnage. Quelque chose du genre : « Ces personnages sont niais, sans fond, non développés avec seulement une tenue légère pour montrer des gros seins et une petite culotte et c'est tout. ». Donc voilà, le perso c'est que du physique pour faire baver ces messieurs. « les femmes présentes dans le jeu ne font pas du tout humaines avec de telles proportions ! ». Bien bien... Encore heureux ais-je envie de dire ? Et là on retrouve le problème que j'ai avec le féminisme que j'ai évoqué précédemment. Ainsi donc, l'on se plaint de ce genre de choses. Bien mais qu'en est-il des mecs ? Des mecs beaux, musclés et élancés, ou encore musclés, badass et avec juste une grosse épée ? Que du look là dedans aussi n'est-ce pas ? Toujours rien qui ne se rapproche de la vérité là dedans ? Ou alors si les joueurs sont ainsi, présentez-les moi ! Non ! Ici encore il faut se rappeler que le jeu-vidéo a longtemps été dédié à un public masculin ! Alors qu'est-ce que les développeurs font ? Un truc qui leur plaît ! On les met dans la peau de gros clichés stéréotypés mais ceci, quel que soit leur sexe. Les muscles sont les boobs du mec, même si ils ont certes, un pouvoir érotique bien moins grand. Cependant les féministes risquent alors de dire que « Oui ok tout le monde est stéréotypé mais l'image donné à ces femmes est dégradante car rabaissée à celui de simple objet d'excitation de la libido des joueurs mâles. » Navré mais je pense qu'il en va de même pour les mecs pleins de muscles etc... Là où les femmes sont ici une extériorisation de ce que le mec voudrait avoir dans un monde démesuré et loin de la réalité, les hommes sont ce qu'il voudrait être. Alors oui certes les femmes sont ici pleines de sex-appeal et pas les hommes. Mais pourquoi tiens ? Avez-vous déjà essayé de transformer un homme comme un objet de désir sexuel fou en un simple coup d’œil ? Je peux vous promettre que ceci n'est pas chose aisée et en général les hommes ainsi transformés sont souvent vite assimilés à des clichés du « gay », ce que ne désirent pas être les joueurs. Alors qu'une femme, collez lui une jolie paire de seins, un décolleté et un joli visage et c'est parti ! Alors oui ce peut paraître simpliste de répondre au problème en citant juste la difficulté d'un tel exercice mais il s'agit pourtant bel et bien d'une réalité. En gros ici nous sommes bloqués. Si X veut dénoncer ce phénomène pour l'arrêter je me demande bien quelle solutions celle-ci pourrait proposer. Seulement mettre les filles de ces jeux à un niveau humainement possible de décence physique, de proportions et de beauté ? Bien alors il faut faire la même chose avec les mecs. Le résultat pourrait être « Kévin 15 ans, lycéen boutonneux Vs Ema 15 ans, lycéenne comme les autres ni belle ni moche. » ou encore « Robert 40 ans et mal rasé Vs Chantale 58 ans et trois accouchements ». Soyons sérieux deux minutes, le joueur ne se retrouverait pas dans un tel soft, hormis pour des raisons de fun et de second degré. Le sex-appeal fait vendre et c'est tout. Il ne s'agit pas ici de misogynie ou de sexisme mais juste de revenus à engendrer.

Troisième cliché, le sidekick sexy. Bon ici je suppose qu'il s'agit d'un personnage féminin sans intérêt qui va apparaître à un moment donné dans le jeu en étant très sexy mais sans aucun intérêt et que l'on ne reverra jamais.... Bon qu'est-ce qu'il y a à en dire ? Je e vois pas trop d'exemple de personnages. Ah si peut-être que Betilla la fée de Rayman Origins présente dans la vidéo conviendrait à ce poste ? Hum... Qu'y-a-t'il à dire dessus ? Qu'y-a-t'il à dire sur un sidekick en général ? Rien ? Bon bah rien alors.

La vilaine sexy. Peut-être l'exemple le plus mal choisi je dirais. Bon déjà je tiens à notifier la récurrence du terme « sexy » qui revient sans cesse comme pour montrer que le gros problème , la raison visible démontrant le sexisme et la misogynie ambiante des jeux-vidéo était que les personnages féminins sont sexy. Pour avoir mon point de vue sur la chose, je vous prie de vous référer au paragraphe précédent le précédent. Une phrase le résume assez bien. Dans les jeux-vidéo, les muscles sont aux hommes ce que les seins et les fesses sont aux femmes. Ainsi, lorsqu'un jeu-vidéo se voit débouler avec une héroïne principale qui sera ici Bayonetta, riches en formes qui défient les lois de la physique, rien ne va. Par contre c'est sûr que le héros de Gears of War est bien plus raisonnablement proportionné et loin des clichés ou des stéréotypes oui.... Je trouve qu'il y a un certain égocentrisme dans la démarche de X. Comme si le combat mené n'était pas le bon. Bref pour revenir à l'exemple, Bayonetta est sexy, a plus de couilles que je n'en aurai jamais, est drôle, et tout le temps Over The Top sans mentionner le fait qu'elle marche allègrement sur les pieds des hommes dont le gardien des Portes de l'Enfer (Un black musculeux tatoué à lunettes de soleil). Pas mal, mais il y a un problème. Bayonetta est sexy:( Bon bah voilà le personnage n'est plus viable, on jette. Dommage. Au final j'ai l'impression que dénigrer ce genre de personnages réduit plus la crédibilité du combat mené par X qu'autre chose...

Ah et heureusement que X nous dit qu'il y a des exemples notables qui montrent que ceci n'est heureusement pas un phénomène qui arrive tout le temps en nous montrant la jaquette de PORTAL 2 où son héroïne, Chell figure. Malheureusement dans PORTAL le personnage dirigé est rendu totalement asexué et même les allusions de GLaDOS n'insufflent aucune sexualité au personnage. Même si dans PORTAL 2, une sorte de duel de femmes se fait ressentir entre GlaDOS et Chell mais je m'éloigne du sujet.

En conclusion je veux juste dire que, à 50%, les Hommes sont certainement tout aussi stéréotypés et transformés en clichés dans le jeu-vidéo que les femmes, un peu par facilité et que dans 48% des autres cas, X se trompe de combat en pendant que les développeurs collent les femmes dans les jeux-vidéo à une position qu'elles n'ont pas. Il est bien dommage de penser de telles choses. Au final ce que je reproche n'est pas la forme de la vidéo bien au contraire. X se pose calmement, prend le temps de bien expliquer le pourquoi de son projet sans s'emporter ou se mettre à cracher sur les hommes ou autres. Cependant, je pense qu'elle est à côté de la plaque.

Voilà votre avis et ce débat me semblent intéressants. Bien à vous.
Image

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par ElKa » mer. juin 13, 2012 6:09 pm

J’approuve à fond, les jeux vidéos sont de base un loisis principalement masculin et ont donc été conçu pour ce public.
Les femmes ont le shopping et la couture pour elles !
Chacun chez soi.

C'est pour ça que les Enutrofs sont la meilleur classe jamais inventé dans un MMO :musume:
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » mer. juin 13, 2012 6:29 pm

Quand je vois le titre du topic, sans rien lire d'autre, j'ai envie de répondre "Oui, mais il s'arrange". Le jeu vidéo est un domaine dominé par les hommes que ce soit dans leur création ou dans leur consommation, même si désormais la "gameuse" à moins cette aura de pokemon rare (et encore, ça dépend des milieux).

Je lis ton post, et tu commence par la définition du féminisme, et c'est une bonne idée de commencer par les bases. Et la je vais c/c des trucs que j'ai écrit sur un autre forum |D;
Pour moi, prôner le féminisme, c'est prôner l'égalité entre hommes et femmes. C'est permettre aux femmes d'avoir les mêmes droits que les hommes... Mais aussi aux hommes d'avoir les mêmes droits que les femmes. Un homme à le droit de pleurer, un homme à le droit d'être sensible, de faire un métier artistique, sans être traité de "tapette". C'est ça pour moi le féminisme. C'est une nécessite de prise de conscience dans les 2 "camps". Chacun doit se rendre compte des enclaves sociales qu'ils subissent et qui les restreignent.
En fait j'ai tendance à penser que les mecs subissent des choses dont ils n'ont pas forcement conscience parce qu'elles ne leur font pas "vraiment mal" alors que c'est plus violent pour les filles, mais c'est au final les 2 facettes d'une même pièce.

Voila ce qu'est pour moi le féminisme, mais le féminisme c'est comme la politique : 2 personnes techniquement du même camp (gauche ou droite) auront pourtant des discours et des idées différentes parce que rien n'est jamais uniforme. Et je suis la 1ere à être agacée par les féministes qui ne font que pointer du doigts les soucis portés par les femmes sans parler de ceux subits par les hommes, sans parler des féministes qui sont justes pleine de rage envers les hommes.

Je vais quoter les propos très pertinents qu'une amie à eut durant cette conversation, en réponse à une autre disant que "Je ne pense pas que "le féminisme qui va trop loin" soit une question de trop d'égalité (ce qui serait absurde) ". Je met sous cache parce que y'a du pavasse et qu'on dérive "legerement", mais elle y expose sa vision du féminisme :
Une amie à moi a écrit :Détrompe-toi, c'est la crainte affichée de nombreux anti-féministes (genre Zemmour & co.) Pour eux les femmes et les hommes sont par essence destinés à des rôles différents et complémentaires, ce qui justifie une hiérarchie vue comme naturelle. Ils confondent (volontairement et à des fins idéologiques, à moins d'être complètement stupides...) égalité et identité, et sont terrorisés par la perspective d'une société où les gens seraient "tous pareils", auraient le même statut, les mêmes prérogatives. Pour eux c'est très clair, les féministes demandent TROP d'égalité et la plupart trouvent d'ailleurs que la société est déjà allée trop loin sur la place des femmes...
et
Une amie à moi a écrit :
Finalement comme tu dis Little Yokai, on devrait trouver un mot qui définit l'égalité entre tout le monde , plutôt que "féminisme" qui finalement est complètement discriminatoire en lui même, ce qui est quand même un comble.
Je comprends ce que vous voulez dire car c'est aussi longtemps ce que je me suis dit, mais je ne suis plus de cet avis. Le féminisme tend à l'égalité certes, mais part du constat que la situation est déséquilibrée en défaveur des femmes. Abandonner le terme de féminisme pour un terme neutre, c'est passer sous silence le fait que les discriminations de genre concernent majoritairement les femmes (même si ça rejaillit largement sur tout le monde, y compris les hommes hétéros).

C'est un choix assumé que de se concentrer sur un pan particulier de toutes les discriminations existant dans la société, celles faites aux femmes. Ce n'est pas parce que le terme n'englobe pas toute l'humanité que ce choix est discriminatoire en soi. De même que quand une assoce déclare lutter contre l'antisémitisme ou contre l'homophobie et l'affiche dans son nom, je ne crois pas qu'on puisse l'interpréter comme une discrimination vis-à-vis des autres religions ou des hétéros. Elles pourraient certes militer pour la tolérance en général, ce qui serait tout aussi louable et reviendrait au même niveau objectif poursuivi, mais ça diluerait le message, et le fait que ces groupes en particulier subissent l'intolérance ne serait plus clairement identifié.

Et je ne veux pas non plus renier le terme de féminisme parce que certains mouvements mèneraient des combats débiles ou considérés comme tels par d'autres.
D'une part parce que je ne veux pas laisser ce terme entre les pattes des quelques illuminés qui en font, volontairement ou non, un terme péjoratif et qui répandent de l'intox sur ce qu'il recouvre.
D'autre part parce que le féminisme ne peut pas se réduire, ni être représenté, par quelques extrémistes... ou non-extrémistes - puisque paradoxalement on reproche dans le même temps au féminisme d'être trop radical et d'aller trop loin, ET de ne pas être assez efficace ou de se concentrer sur des choses futiles donc de ne pas aller assez loin - pour la bonne raison qu'il n'existe pas de discours féministe unique.

Il y a une cause globale (parvenir à une équité entre les genres en luttant pour la cause des femmes) mais les solutions proposées, les priorités, les choses tolérables ou pas, souhaitables ou non, peuvent varier et même être diamétralement opposées d'un courant à l'autre.

C'est d'ailleurs une chose qui est couramment reproché au féminisme par ses détracteurs : "ah ces bonnes femmes, même pas foutues de se mettre d'accord entre elles".
En oubliant au passage que c'est quelque chose qu'on n'a jamais attendu des hommes et des autres courants politiques pour les prendre au sérieux.
Être féministe pour moi (et ça n'engage que moi) c'est une déclaration transversale du même niveau que de se dire "de gauche" ou "de droite" ou "écolo" : c'est adhérer à certaines valeurs, à une certaine vision de la société, à une certaine politique. Mais au sein de la gauche par exemple, il y a de grosses divergences entre le socialisme, la gauche-centriste, Lutte Ouvrière, NPA, FDG etc. De même parmi les écolos t'en as pour dire que le nucléaire est la seule solution pour contrer l'effet de serre et d'autres pour dire qu'il faut absolument sortir du nucléaire. Pour autant les notions "de gauche" "de droite" ou "écolo" ne sont pas menacées par cette diversité de points de vue : on accepte qu'une thèse commune de base puisse être déclinée de façons différentes.

A cette difficulté (obligation d'être toutes d'accord sur tout pour être considérées légitimes) il faut ajouter l'écueil fondamental qui est que les femmes ne constituent ni une vraie classe sociale ni une vraie minorité. Leurs problèmes sont très différents selon les classes sociales et les minorités dont elles font partie par ailleurs. Il est je pense impossible de parler d'une seule voix pour toutes les femmes.

Il arrive donc que des choses qu'on considère futiles à titre personnel soient importantes pour d'autres, et d'après moi ces apparentes contradictions n'invalident pas pour autant le féminisme en tant que cause générale.

Voilà... Veuillez accepter Mesdames Messieurs l'expression de mon blabla interminable ( = désolée pour le pavé XD j'aime bien discuter là-dessus.)
Voila pour ce petit écart "des opinions sur le féminisme".

Dans ce que tu dis à propos de Zelda, c'est très juste, de base si c'est destiné à un petit garçon, au final y'a pas forcement de valeur à faire passer (quoique on pourrait se poser la question : Pourquoi un petit garçon ne pourrait il pas incarner une héroine fille ? Parce que ce serait "dégradant" ? Ce schema de pensée pose déjà problème à la base non ? Puisqu'une petite fille aura beaucoup de réticence à incarner un garçon. Et pas le choix surtout dans un jeu vidéo. Je pense à des gosses d'une dizaine d'années la.
« les femmes présentes dans le jeu ne font pas du tout humaines avec de telles proportions ! ». Bien bien... Encore heureux ais-je envie de dire ? Et là on retrouve le problème que j'ai avec le féminisme que j'ai évoqué précédemment. Ainsi donc, l'on se plaint de ce genre de choses. Bien mais qu'en est-il des mecs ? Des mecs beaux, musclés et élancés, ou encore musclés, badass et avec juste une grosse épée ? Que du look là dedans aussi n'est-ce pas ? Toujours rien qui ne se rapproche de la vérité là dedans ?
C'est juste. Mais la le soucis c'est pas tant une histoire de réalisme que de valorisation en fait, genre dans un jeu de combat les filles ont toutes des tenues affriolantes ou des armures super légères qui sont franchement saoulantes à la longue pour la joueuse féminime qui ne peut pas vraiment s'incarner dans aucune de ces figures, la ou les garçons eux trouveront suffisamment de prestance dans les personnages masculins pour s'y associer avec plaisir.
Comme tu dis, le jeu vidéo à longtemps été destiné à un public masculin et c'est pour ça qu'on y retrouve ce genre de schéma. Mais pour que les choses changent, ne faut il pas que certaines personnes pointent du doigts ce qui ne va pas ? Au final c'est peut-être ce genre de projet qui contribue à faire évoluer les mentalités de tout le monde sur le sujet, voir faire réaliser aux mecs que les filles ne vont pas forcement trouver leur compte dans ce genre de schema.

Mais des fois aussi, faut juste se calmer. Genre, elle a montré Bayonneta dans les extraits de vidéo. Mais Bayonneta EST un fantasme, elle est faite pour ça ! Elle est juste anatomiquement impossible et elle s'agite comme une diablesse et c'est que bonheur quoi ! Bon, c'est ptêtre parce que je suis lesbienne que j'ai pris autant de plaisir qu'un mec à la voir agiter son ptit cul mais voila quoi.

Le cliché du sidekick sexy, je vois pas trop de qui elle voulait parler. J'ai songé du coup à Catwoman et poison ivy dans Batman Arkham City, mais elles ne me posent pas problème. Je veux dire, batman il est grand, cool et musclé, catwoman elle est souple, mince et sexy. Comme tu dis, rendre un mec sexy sans le rendre "gay" c'est un exercice difficile donc du coup on reste dans les classiques. Et dans ce jeu, Catwoman comme poison ivy ont chacun leur caractère propre et sont des personnages à part entière.

En matière de sexisme dans les jeux vidéos, pour être à fond dans la série des Ace attorney la, j'ai envie de la citer comme une oeuvre exemplaire niveau sexisme parce qu'on a autant de personnages féminins que masculins, et les personnages féminins ne sont jamais des potiches. Elles ont du caractère, du chien, de l'humour, peuvent être ridiculisée ou détestées comme des personnages masculins. Bref, elles sont totalement égales aux hommes et c'est juste génial. La ou j'en suis y'a un personnage qui a un beau décolleté, ça m'a un peu fait "tsk" avant de l'oublier ce décolleté parce que quand tu pense à ce personnage, tu pense au fait qu'elle bave / s'endorme tout le temps, mais pas à ce qui est au final un détail de son look qui associé à son comportement désinvolte la rend pas vraiment sexy en fait XD;

Image
Le perso en question est celui de droite. J'adore sa tronche et ses animations aussi sont excellentes. Enfin ces jeux sont géniaux de toutes façons.

Pour en revenir aux personnages féminins, donc des personnages non stéréotypés on a Shell oui qui est un super exemple, et Jade de Beyond Good & Evil (mais j'y ait à peine joué donc j'peux pas trop dire). Qu'elle dise que le personnage soit rendu asexué par contre me fait hausser un sourcil en fait. Elle aurait voulu quoi ? C'est une femme et elle agit comme une femme, et comme l'aurait fait un homme. Comme un humain en fait. Des fois je vois pas trop ce qu'elle voudrait alors d'un personnage, à moins d'une femme militaire en habit d’où rien ne dépasse, sauf qu'elle serait pas trop cool. Moi je la préférait avec les fringues déchirées, hommes ou femme quoi. Mais si on voit une courbe ça cri à l'injustice =/

Donc pour conclure je dirais que oui, on manque de vrais personnages féminins qui ne soient pas des faire valoirs / des clichés, mais bah ça prend son temps mais ça se fait !

Edit : Ah, et j'oublie de citer Samus de Metroid qui, bien que je n'y ait hélas pas joué, reste un peu un super personnage quoi. On savait pas que c'était une femme avant qu'elle vire son armure, elle a une armure qui la rend pas du tout sexy etc. C'est une personne à part entière (de ce que j'en ressens, après comme j'y ait pas joué v_v;; )
Modifié en dernier par Little Yokai le mer. juin 13, 2012 10:22 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Le Vengeur Slippé
Idolmembre
Messages : 800
Enregistré le : lun. juil. 16, 2007 1:02 pm

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Le Vengeur Slippé » mer. juin 13, 2012 7:11 pm

Réflexions random à ajouter à notre discussion sur Twitter.

Zelda, c'est une histoire de héros et de princesses... Comme beaucoup d'autres. J'y vois plus une transposition des contes d'antan, de la chevalerie et de toutes les quêtes nobles auxquelles on pique tous les tropes sans pour autant être rabaissant. Si je me rappelle bien, la Zelda de TP ou TWW, elle est plutôt BADASS. Reste que oui, ce genre d'histoire peut aujourd'hui avoir une héroïne sans que cela paraisse "anormal" pour l'idéologie dominante. En tout cas dans les pays dits "civilisés".

Quant au "sidekick sexy", j'avoue ne pas non plus avoir d'exemple. Mais hé, un sidekick inutile, c'est quand même un signe qu'on a un scénariste un tout petit peu mauvais, toute considération de sexisme à part.

Ta réflexion comme quoi le milieu du jeu vidéo est en majorité masculin, tant dans les créateurs que le public, fait aussi sens pour expliquer le phénomène, que je pense pouvoir supposer assez inconscient car ancré dans notre société depuis quand même un sacré bout de temps. Croire qu'on peut renverser des normes sociales en place depuis plus de mille ans en à peine un siècle serait faire preuve de trop d'optimisme. Le JV, comme toutes les formes d'entertainment, révèle les tropes de notre société même, ce n'est qu'un symptôme et non une cause. Certes, apprendre à lire les patterns récurrents permet de mieux comprendre la chose, mais ça ne permettra pas (à mon sens) de réellement changer la donne.

J'pense qu'il faut aussi noter que la madame qui fait ses vidéos est... Américaine. Un pays schizophrène. On fait du féminisme ? Le concept de "race" nous paraît tout à fait normal. On milite pour la liberté et la démocratie ? Notre liberté, notre démocratie, et NOTRE PUTAIN DE MORALE PURITAINE HYPOCRITE DE MES COUILLES. Bien sûr, ceci n'est pas à transformer en une règle générale tant la diversité de pensée de ce pays est monstrueuse, mais c'est une tendance majeure et pas forcément conscientisée (qui paraît "naturelle") qu'on rencontre lors de nos errance sur les sites de la nationalité suscitée. Je veux dire, faire un scandale sur la dernière bande annonce kitchissime de Hitman ? Faire les frileux parce que Tomb Raider va être un jeu sale ? SÉRIEUSEMENT ? On ne peut pas parler de tout ? On doit se conformer à la morale ? Non, l'art (et j'englobe le jeu vidéo dedans) peut et même doit parfois être subversif, déranger et taper dans l'amoralité la plus totale. Short things short : les croisades pour le politiquement correct, c'est caca. Ce qui est aussi caca, c'est le monstrueux shitstorm que se prend la madame dans la tronche de la part... De cons. Que je suppose en majorité américains. SCHYZOPHRENIA.


(Lui par contre, c'est un connard, mais il est loin d'être con.)

Et j'ai envie d'ouvrir sur la fin de façon un p'tit peu aléatoire (pour changer) : est-ce que ceci est vraiment choquant ? (Je ne donne pas de détails pour voir si les gens vierges du ramdam tout autour peuvent donner une réponse intéressante.)

Prochain sujet : LES JEUX VIDÉO SONT-ILS DE LA PROPAGANDE ANTI RUSSIE ? (Remplacer par nazi/terroristes/etc.) (Mainstream joke.)
:slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé:

Avatar du membre
Shmo
Si Juvabien, c'est Juvamine !
Messages : 1055
Enregistré le : ven. juin 01, 2007 12:15 pm
Localisation : Switzerland
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Shmo » mer. juin 13, 2012 7:19 pm

Image¨
Ca m'a fait penser à ça, tiens.

Accessoirement, faut pas déconner, si elle extrapole un peu. Y a quand même certains points où les développeurs abusent un peu. Ca, par exemple ("Des gens vont tenter de rape Lara pour lui donner un côté humain qu'on a envie de protéger! Bah oui, une femme sans tentative de viol c'est pas efficace" qui me blase/débecte/niveauzéro/consterne pas mal tellement ça semble gratuit pour donner une identification de personnage là où ils savent juste pas comment gérer ça). Ou (mais là j'ai pas joué donc je suis pas sûr) le développement de Samus Aran dans Other M qui ferait très "lolsoumise" (pas les autres Metroid par contre). Y a quand même certains cas qui abusent un peu (d'une manière où c'est difficile de trouver un équivalent masculin tout aussi choquant dans le même registre (jamais vu un jeu où le héros risque de se faire enculer (Pulp Fiction: The Game?) ou atteinte aussi forte à sa personne (sauf peut-être Chô-Aniki?) qui soit mise de façon sérieuse et pas pour le lulz)).

Après, comme dit Yokaï, ça va en s'améliorant avec l'apparition de personnages féminins plus affirmés et forts ou des inversions de certains stéréotypes. Son projet aurait eu plus d'intêret au début des années 90s, je pense. Quand les personnages féminins c'était pas mal du sidekickage façon Peach ou la blonde qui se met dans ta bagnole dans OutRun. (Même s'il y avait quand même des exceptions genre Blaze de Street of Rage, Makoto de Street Fighter 3 (pas mal de gens pensent que c'est un mec vu qu'il est under-sexualisé à mort) et plein d'autres où la gonzesse était ni rabaissée à statut d'objet, ni figure soumise lambda).

(Et je suis totalement mort, je sens que demain, quand je vais relire mon post, j'vais être lolwat)

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » mer. juin 13, 2012 7:38 pm

Ah oui, le coup du reboot de Lara Croft, j'en ait discuté avec des copines aussi ! 'o' (Comment ça ça se voit que je m’intéresse au sujet ? >>; )

Sur le coup je suis un peu mitigée en fait, à froid le coté "Pour lui donner du caractère on va dire qu'elle aura manqué de se faire violer" me fait grincer des dents, mais bon en reprenant du début, on a une jeune fille qui traine dans des milieux louches, donc forcement elle court des dangers, et le danger le plus courant pour une femme, ben c'est de se faire violer. C'est triste mais c'est juste le reflet de la réalité. Comme le dit très justement Vengeur, "Le JV, comme toutes les formes d'entertainment, révèle les tropes de notre société même, ce n'est qu'un symptôme et non une cause. "

Du coup je réserve mon jugement et j’attends de tester ce jeu pour en parler plus, parce que tant qu'on à pas testé, ben on peut pas dire. D'autant plus que le trailer appuie surtout pour moi sur le coté "OMG je suis enfermée dans un endroit horrible omg mon amie à été emprisonnée aaaaaah putain", avec pour composante (parmi d'autres) le risque de viol qui est hélas un truc qu'on enseigne très tôt aux filles et que chaque fille à dans la peau en fait. Je vous encourage à lire ce court post "tu seras violée ma fille" qui résumé l'idée avec justesse.

Edit : Ah et le lien que tu à posté vengeur, je suis un peu poker face. C'est le genre de truc dont je me fiche un peu en fait, perso ça me donne pas envie d'y jouer mais si des gens y jouent avec du second degrès, bah "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde" en gros. Mais je suis pas hyper mega choquée de la mort qui tue quoi.

Avatar du membre
Meles Badger
I drink your milk shake !
Messages : 1354
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 11:06 pm

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Meles Badger » mer. juin 13, 2012 9:25 pm

5 minutes de sagesse sur le sujet (en anglais) :coach:

Enfin bon, grosso modo, dans la première partie, le mec développe l'idée que les gamers et les féministes n'arrêtent pas de s'engueuler parce que aucun des deux camps ne veut écouter les arguments de l'autre. Ce qui est assez vrai, parce que si on se plaint nous, les gamers, que les gens "normaux" ne nous comprennent pas, ben en même temps, on fait pas trop d'efforts pour les comprendre eux (et au sujet de l'idée du docu, je pense que partir du principe de dire "mais tout le monde le sait déjà" est un peu fallacieux, puisque la réalisatrice du docu s'adresse peut-être autant aux gamers qu'aux casuals). Ce n'est pas parce que quelque chose nous paraît évident à nous qu'il faut penser que c'est le cas pour tout le monde... (Critiquer l'idée du docu sous le prétexte qu'elle est masturbatoire reste un peu limité quand même au fond je trouve... Enfin bon, qui vivra verra).

La deuxième moitié de la vidéo souligne à quel point les femmes, au-delà d'être sexy, sont hyper-sexualisés : ce n'est pas tant le fait qu'elles soient belles, attirantes, etc, qui posent problèmes que cette sorte de connivence avec le joueur/spectateur qui va se rincer l'oeil en voyant le personnage féminin prendre une pose aguicheuse. A ce niveau-là, oui les hommes sont nettement moins sexualisés et on peut remarquer l'extrême diversité de "types" d'homme différents ne seraient-ce que dans les jeux de combat pour s'en rendre compte, là où les personnages féminins sont quand même très souvent réduits à leurs culs ou leur seins (oui, les jambes de Chun-Li sont une exception :oguie: ).

D'ailleurs, à ce niveau-là, par exemple, je trouve que justement, Ashley de RE4 s'en sort plutôt bien comme Demoiselle en Détresse : elle n'est pas tant sexualisé que cela (pull sans manche et mini-jupe écossaise, franchement, je trouve que ça n'éveille pas franchement un grand intérêt, ça fait vraiment Girl's Next Door, innocente mais pas SI innocente que ça, et pas réduit au simple rang de fille parce que HIHI elle porte du rose et c'est une princesse (alors que techniquement, en tant que fille du président, elle peut être considérée comme une princesse)) et d'ailleurs, si je me souviens bien, quand on veut essayer regarder sous sa jupe, elle nous sort un "Pervert" tout en plissant sa jupe pour dissimuler sa culotte (mes souvenirs sont flous, j'avoue). De plus, Leon vient pour la délivrer mais c'est juste une mission pour lui et même si une complicité entre les personnages s'installent, elle n'est pas réifié (oui, j'utilise des mots compliqués pour me la péter) puisque Léon ne la voit pas comme une récompense... et se fait même par la suite rembarrer par la side-kick sexy à lunettes avec qui il était en contact. De l'autre côté, Ada est sexy, mais je ne la trouve pas tant hyper sexualisé que ça (à remater certaines cinématiques de RE4, j'ai vraiment l'impression qu'il n'y a que sur les images "marketing" qu'elle est en mode aguicheuse). Enfin grosso modo, on ressent pas une connivence du jeu envers le joueur qui l'enjoindrait à voir les personnages féminins de ce jeu comme de simple réceptacle à fantasmes.

Bon, bien sûr, après, comme le souligne le gars, on met de côté Bayonetta qui est volontairement Over the Top, c'est un cliché assumé dans son attitude, mais qui est utilisé pour ensuite ajouter de la profondeur au personnage.

Sinon, je pensais aussi qu'il était intéressant de s'intéresser à Travis Touchdown et No More Heroes (je ne vais parler que du 1) : on a une déconstruction du personnage masculin typique au travers d'un personnage ouvertement présenté comme puceau et dont la motivation première est le sexe, qu'on retrouve fréquemment dans des situations qui pourraient être considérés comme honteuses pour un homme (aux toilettes, en train de jouer avec son chat, de mater du magical girl), son sabre laser est ouvertement ridiculisé dans son côté phallique (de la même manière que Hotspure et son (Big) Boner), le jeu joue même clairement à un moment sur une sorte de frustration quasi-sexuelle (Letz Shake et son gros engin :cm: ), les personnages féminins sont sexy sans en faire des caisses et ont tendance à avoir l'ascendant sur Travis (Sylvia Christel qui mène Travis par le bout du nez déjà, mais on pourrait aussi remarquer le coup de Bad Girl qui se met à pleurer et si l'on s'approche à ce momentl-là -> one-shot.). Pourtant, il reste l'un des personnages masculins les plus classes de tous les temps, tout en répondant à nombre de caractéristiques plus proches du joueur que du personnage de fiction fantasmé.

D'ailleurs, je pense qu'il serait intéressant de se pencher aussi sur Garcia Hotspur de Shadows of the Damned (toujours de SUDA51), parce qu'au-delà de son Boner, il est aussi motivé par le sexe dans sa quête (d'ailleurs, le jeu place énormément de sous-entendus sexuels PARTOUT) et si le jeu est fortement sexualisé de tout côté, je trouve qu'il joue aussi avec les attentes habituelles du joueur à ce niveau-là (et ici, contrairement à Bayonetta, je trouve qu'on va au-delà de la simple hyper-sexualisation pour le fun ; il faudrait que je me refasse une partie histoire d'analyser un peu plus en détail mais ce que je veux dire, c'est que ça va plus loin, ne serait-ce que parce que le personnage masculin principal est justement vachement sexualisé (c'est pas un paquet de muscles, mais un mec plutôt fin avec chemise ouverte et pantalon moulant en cuir), ce qui n'est pas du tout le cas de Bayonetta, qui joue sur une hyper-sexualisation féminine (de Bayonetta mais aussi des seules Anges féminins du jeu)... sans qu'il n'y ait véritablement de personnages masculins hyper-sexualisés en contre-partie).

My 2 cents.

Ce message est un peu bordélique, je m'en rends compte... mais euh... j'espère que vous aurez compris une partie de mon propos. (après, je ne crache pas sur Bayonetta (que j'ai vraiment aimé) par exemple hein, j'essaye juste de développer un propos et de souligner ce qui peut paraître gênant dans Bayonetta au-delà du simple côté "c'est un gros fantasme").
ImageImage

Avatar du membre
Tsuchi
.Unique...
Messages : 1791
Enregistré le : lun. avr. 20, 2009 12:47 am
Localisation : Petersburg
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Tsuchi » mer. juin 13, 2012 9:49 pm

Little Yokai :
Pour le HS :
Je suis bien d'accord avec toi, cependant je continue de penser (peut-être parce que je suis un mec égocentrique ?) que dans ce combat l'appellation "féministe" n'est pas la bonne à utiliser car renvoyant plus à celle d'un combat de protection des femmes uniquement au détriment des hommes même si la raison que tu as invoquée pour justifier ceci me paraît tout à fait recevable... Choisir une appellation relève donc plus du choix de l'équilibriste qui d'un côté doit choisir d'employer ce qui paraît logique (l'appellation de féministe) et de l'autre ce qui paraît juste (un terme neutre).
Ensuite...
Little Yokai a écrit :Dans ce que tu dis à propos de Zelda, c'est très juste, de base si c'est destiné à un petit garçon, au final y'a pas forcement de valeur à faire passer (quoique on pourrait se poser la question : Pourquoi un petit garçon ne pourrait il pas incarner une héroine fille ? Parce que ce serait "dégradant" ? Ce schema de pensée pose déjà problème à la base non ? Puisqu'une petite fille aura beaucoup de réticence à incarner un garçon. Et pas le choix surtout dans un jeu vidéo. Je pense à des gosses d'une dizaine d'années la.
Pour la simple et bonne raison qu'un petit garçon s'identifie sans aucun doute plus facilement à.... un autre petit garçon que à une petite fille.... Rien à voir ici, aucune insinuation à quoi que ce soit qui pourrait être "dégradant". Et justement on peut voir que le marché évolue (un peu et lentement mais évolue quand même) avec le fait par exemple que dès la deuxième génération de Pokémon, (le trio Or/Argent/Cristal), le joueur peut décider d'avoir un avatar... féminin !Ceci n'a aucune influence sur l'aventure hormis quelques changements rigolos dans les phrases de PNJ. Mais dans ce cas-là pourquoi n'est-ce pas fait sur plus de jeux ? Car cela engendrerait tout d'abord un boulot monstre et donc une perte d'argent potentielle non négligeable et ensuite cela limiterait les libertés du jeu-vidéo. Certains Game-Designer choisissent d'avoir un homme comme personnage principal pour X raisons, ou une femme pour Y raisons...

Ensuite oui il semblerait logique de vouloir que les choses changent. Mais pour cela ce qu'il faudrait c'est que les femmes (et il y en a de plus en plus) accèdent à des postes internes de création dans le jeu-vidéo. Il est plutôt difficile de trouver quel genre de fille dans un jeu de combat sera apprécié par les joueuses lorsque l'on est un homme qui a été habitué à jouer à des jeux faits pour des hommes et que l'on fait des jeux pour soi et un marché qui demande des filles dénudées. Je pense que l'accès des femmes progressif dans le milieu de la conception vidéo-ludique va entraîner un plus dans le monde du jeu-vidéo de manière exponentielle.
Little Yokai a écrit :à la voir agiter son ptit cul
PETIT ?! :keuwa: (Non plus sérieusement je n'ai pas compris dans ton paragraphe si tu étais d'accord avec mon avis ou si au contraire tu le descendais :s )

Après tu sais à quel point je suis un fanboy de la saga AceAttorney. Et oui je plussoie, Cammy déchire Image.
Enfin. Je pense que si la saga AceAttorney a de tels personnages féminins à l'inverse de d'autres jeux-vidéo c'est juste et seulement parce que c'est ce que veut l'ambiance de la série. Le côté toujours un peu dingue et à la fois très sérieux. Il est évident que de tels personnages se montrent. Elles sont égales aux hommes également parce que le jeu ne peut pas et n'a pas intérêt à se baser sur des atouts graphiques ou attirants des joueurs qui veulent juste s'éclater en voyant aussi des boobs. Pourquoi ? Tout simplement car ce n'est pas le public visé. Il s'agit d'un jeu de réflexion et d'enquête reposant sur un scénario bien ficelé et une ambiance bi-polaire. De plus, n'oublions pas que le jeu sort à la base sur Nintendo et doit donc rester très décent et facilement accessible à "toute la famille" (Oui déjà depuis la GBA).

Hum ensuite pour ce qui est des Chell c'est justement moi qui dit qu'elle est asexuée. Pas X :p Désolé si ceci n'a pas été très clair. Mais nous sommes d'accord. Ce que je veut dire par là c'est que tu ne peux pas prendre des personnages comme Chell ou comme étant "des dignes représentantes de la bonne utilisation des personnages féminins dans les jeux-vidéo" justement car ils n'agissent que en tant qu'êtres humains et que si l'on ne pouvait voir le model de Chell grâce aux portails, son sexe serait totalement imperceptible. Ce n'est pas un reproche que je fais, je dis juste que ce n'est pas une bonne arme dans son combat. A l'inverse, Samus serait un (tout petit) peu un meilleur exemple. Je précise ne pas avoir joué à Other M mais par exemple dans Metroïd Fusion, Samus déclare ne pas vouloir être appelée "Jeune Femme" trouvant cela dégradant. Mais encore une fois, le plus souvent, Samus est asexuée. Et je ne comprends pas en quoi prendre un personnage asexué comme fer de lance d'une lutte féministe se révèlerait efficace... Jade en contrepartie serait une bonne arme.


Vengeur :

Alors oui Suryce m'as à peu près fait les mêmes réflexions sur l'univers Zelda car je prenais un exemple trop vieux. Mais nous sommes d'accord, la Zelda de TP est tout à fait badass mais quand on y pense celle du jeu original l'est aussi. Elle a quand même pris le soin de péter sa triforce en huit et de répartir les morceaux dans tous les coins du pays avant de se faire prendre par Ganon !
Sinon comme bien souvent, je partage de manière assez totale ton vis sur la question. Meh.
Quant à ton lien je pense qu'il s'agit juste d'un gros délire qui doit être pris et reçu ainsi. Ni plus ni moins. :ohana5:

Shmo :

Pour mon avis sur la partie TombRaider je te laisse te tourner vers le dernier post de Yokai qui redirige également en partie vers le post du Vengeur. :askthat:

Meles Badger :

Vidéo très intéressante en effet (mais qu'il parle vite :bouh: heureusement qu'il s'exprime clairement).
Enfin, au niveau de l'hyper sexualisation le mec le résume bien, les développeurs savent à quel public ils s'adressent et ont décidé de ne pas bouger quand cela n'était pas nécessaire. Le problème est là pour le coup. Pour Ashley de RE4, elle n'as pas besoin d'être sexualisée justement car il s'agit d'un personnage de type "demoiselle en détresse", qu'elle n'est donc qu'un prétexte à l'aventure et que pour le gameplay celle-ci doit paraître fragile car il y a des séquences du jeu où tu dois l'accompagner et la protéger (d'où l'apparence pull + jupe qu'elle protège). La sexualisation donnerait soit un côté ridicule (pas génial dans un RE), soit créerait un personnage plein d'assurance ce qui du coup ferait passer le personnage à côté de l'utilité qui lui est recherché.

Et désolé pour tout le reste, je n'ai encore jamais fait de SUDA51 :kanako2: Le tout semble très intéressant. mais je serais incapable de rebondir dessus. En tout cas voilà encore une raison qui me donne envie de jouer à leurs jeux. :kanako2:


Edit 1 : Objectivité et développement maximal : Je plusun Edward. (Et c'est un allergique aux TombRaider qui vous le dit.)
Edit 2 : Je plusun l'Edit 1 d'Edward.
Modifié en dernier par Tsuchi le mer. juin 13, 2012 10:30 pm, modifié 2 fois.
Image

Avatar du membre
Edward
Début de la gloire
Messages : 19
Enregistré le : sam. févr. 25, 2012 8:55 am
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Edward » mer. juin 13, 2012 10:05 pm

eh bien eh bien, que de texte à lire, ce soir... je n'aurais jamais le courage d'écrire des pavés comme les vôtres, mais tout ce qui est dit est très intéressant. Et en résumé, je suis également de l'avis que le jeu vidéo n'est pas plus sexiste que le cinéma ou quelque autre art visuel. Il y est juste représenté des gros clichés, et comme l'humanité a un lourd passif de domination masculine, ben ça se ressent encore un peu dans les arts. C'est normal et logique, mais de très nombreux titres vont dans la bonne direction et tendent à amenuiser cet état de fait. Je trouve donc qu'il n'y a rien d'inquiétant, mais surtout de l'encourageant.

En fait, j'ai surtout envie de commenter suite à l'exemple "choquant" pour beaucoup du dernier trailer de Tomb Raider. Et ça me saoule de voir que cela soulève autant de réactions... Le premier trailer avait montré une Lara qui abandonnait son maquillage de femme parfaite pour une jeune fille maltraitée par la vie et qui en bave... résultat gors regain d'intérêt et d'empathie pour ce personnage soudain traité de façon intense et intriguante. Le trailer connait un grand succès et tout le monde est heureux de ce changement salutaire.
Second trailer et durant les longues minutes, Lara s'en prend plein la gueule, elle tombe, saigne, se blesse violemment, est poursuivie par plein de mecs qui tentent de la tuer... et l'un d'entre eux tente de la violer. L'un d'entre eux. Maintenant essayons d'imaginer que la scène soit une histoire vraie. Une jeune femme très belle s'échoue sur une île où des hommes (vraisemblablement des pirates ou un truc du genre) font loi. Croyez-vous vraiment qu'elle serait sexuellement respectée ? Mais la pauvre femme serait violée par toute la clique et ne souhaiterait qu'une mort rapide pour faire cesser les sévices. Notre Histoire est remplie d'actes de ce genre.
Mais je doute pourtant que le jeu ne soit axé que sur cette acte, bien au contraire. Les concepteurs ont juste voulu mettre Lara face à toute la cruaté de ce monde et montrer à quel point elle va se débattre pour sortir de son combat plus forte que jamais. C'est une épreuve parmi tant d'autres. Et je ne cherche pas à banaliser le viol, c'est un acte ignoble, on est bien d'accord. Mais de là à caricaturer une oeuvre comme le prochain tomb raider comme un cliché de la femme dominée alors qu'au contraire elle témoigne d'une volonté à toute épreuve. Lara Croft n'est plus juste une bimbo, mais une battante qui a la hargne et la soif de vivre. Moi, je trouve qu'elle mérite un total respect. Et j'espère que le jeu sera aussi bon que ce second trailer.

PS : oh tiens, si, une réflexion que je me suis faite en lisants vos posts à tous. Le fait que les jeux vidéo paraissent particulièrement sexiste n'est peut être aussi qu'une question de proportions. Faisons une comparaison avec le cinéma. Le 7ème art est rempli aussi de clichés dits sexistes, on est bien d'accord, mais il y a aussi énormément de films où les femmes ont des rôles et un physique tout ce qu'il y a de plus banal. Et dans la grande majorité des cas on peut remarquer que les films à clichés stéréotypés (hommes et femmes) sont les films d'action hollywoodiens, les histoires de héros, de super-héros, d'aventure, etc... mais il y a tout un pan de l'industrie du cinéma qui n'est pas forcément touché par ces clichés : les films romantiques, d'humour, d'amour, psychologiques, etc... la balance est relativement bien équilibrée. Contrairement aux jeux vidéo. Mais si on transpose les jeux vidéo au niveau des thèmes on remarque que la très très très grande majorité des jeux sont des aventures, des histoires d'action, etc... tout simplement car le jeu vidéo n'est pas qu'une histoire mais surtout un gameplay. Et pour un gameplay, il faut un héros qui avance, qui combat, qui franchit des obstacles, etc... Je doute qu'on ait matière à faire un jeu vidéo basé sur un film de woody Allen... Et les quelques jeux qui arrivent tout de même à sortir des sentiers battus ne montrent rarement des bimbos au caractère fadasse, bien au contraire.
Le prétendu sexisme traduit par les clichés dans les jeux vidéo n'est peut-être donc pas spécialement plus utilisé par les scénaristes que dans un autre média. C'est tout simplement que les histoires qui y sont traitées rentrent plus facilement dans la catégorie des clichés. C'est ce dont a besoin le joueur pour nourrir son envie de jouer au héros. Et ce pour les filles comme pour les garçons.
Image

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » mer. juin 13, 2012 10:21 pm

PETIT ?! :keuwa: (Non plus sérieusement je n'ai pas compris dans ton paragraphe si tu étais d'accord avec mon avis ou si au contraire tu le descendais :s )
Heu je voulais dire que râler contre Bayonneta c'est un peu con parce qu'elle est assumée comme étant un personnage extrême et fantasme sur pattes. Donc je vais dans ton sens (je crois ? X-D )
Tiens d'ailleurs pour parler de Bayonneta, un peu de spoiler sur le jeu en relation avec les histoires féministes : Quand y'a la petite qui a débarqué, j'étais un peu "Ho non putain voila, c'est une femme, donc elle a forcement une gosse, NON quoi, raaaaah et nianiania son instinct maternel va s'éveiller gnagnagna... Finalement ça s'est révélé être tout autre chose et j'étais bien soulagée. Sérieux, s'aurait été sa fille j'aurais juste été dégoutée v_v;

Sinon pour le HS doit y'avoir confusion parce que ce que j'ai quoté n'a pas été écrit par moi hein ! Oui c'est un peu confus je réalise, mais ce qui est en quote c'est écrit par une autre personne. Moi je trouve comme tu le dis que le terme "féministe" donne un coté "c'est le soucis des femmes" alors que comme je l'explique au début de mon post, je trouve que hommes comme femmes souffrent de la situation blablabla. J'vais éditer en mettant un nom random pour éviter la confusion è_é;
Pour la simple et bonne raison qu'un petit garçon s'identifie sans aucun doute plus facilement à.... un autre petit garçon que à une petite fille.... Rien à voir ici, aucune insinuation à quoi que ce soit qui pourrait être "dégradant".
Oui non je suis d'accord, de même qu'une petite fille s'identifie plus à une fille. Mais en règle générale, il est plus dégradant pour un mec d'être pris pour une fille que le contraire. Genre une petite fille "garçon manqué" on la couve d'un regard bienveillant, le petit garçon "effeminé" qui joue à des jeux de petites filles on lui arrache des mains avec un cri horrifié. Ce genre de choses se transmet dans l'idée pour tout et rien, comme la dans le choix d'avoir des héros garçons plutôt que fille.

Hey, random fact à propos de Shell : La 1ere fois que j'ai joué, j'ai cru que steam m'avait mis un perso féminin parce que j'étais enregistrée en tant que fille, et que les mecs avaient un perso masculin. Ce qui tend à souligner le coté au final asexué de Shell effectivement.
Meles Badger a écrit :La deuxième moitié de la vidéo souligne à quel point les femmes, au-delà d'être sexy, sont hyper-sexualisés : ce n'est pas tant le fait qu'elles soient belles, attirantes, etc, qui posent problèmes que cette sorte de connivence avec le joueur/spectateur qui va se rincer l'oeil en voyant le personnage féminin prendre une pose aguicheuse.
Ah, très très bien dit oui '__'. On utilise tout le temps le terme "sexy" alors qu'effectivement c'est pas tant ça le problème, mais ce que ça sous temps, que le personnage est sexualisé à mort.

@Edward : Ce qui fait râler les gens en fait c'est l'idée "Bon pour s'être endurcie elle a forcement été violée", comme si une femme devenait forte uniquement après un viol, et avec une haine des hommes (je grossis le truc et tu sais que c'est pas mon ressentit). Enfin comme tu dis, il se passe plein d'autres choses dans ce trailer.

Edit : Oh Ed ton edit est super pertinent ! Effectivement... *Repart songeuse*

Avatar du membre
Discorde
Langue de serpent
Messages : 1163
Enregistré le : mar. juin 29, 2010 11:13 pm
Localisation : Divodurum Mediomatricorum
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Discorde » mer. juin 13, 2012 10:30 pm

Autant je suis à fond pour l'égalité des sexes, qu'il faut pas pour autant venir nous casser les bonbons pour des conneries ! Bon déjà, les jeux vidéos, les films, ou la bande-dessinée, ne présentent pas différemment les choses... Donc je n'apporte que très peu de crédibilité à son attaque contre les jeux vidéos en particulier.
Pour ma part, j'aurai au contraire d'avantage tendance à râler quand un jeu met totalement de côté les personnages féminins, et donc j'apprécie doublement quand à l'inverse ces demoiselles sont bien mises en avant. D'ailleurs, je ne me vois pas jouer un avatar Masculin dans un jeu en fait, en dehors de rares exceptions comme dans un bon Zelda (et qui porte le nom du personnage féminin de la saga en l’occurrence)... C'est que...jJe trouve que les femmes sont tellement plus... cools, que donc je sur-kiffe les bonnes-femmes qui font mieux que les mecs... C'est pourquoi dans un Mass Effect, un Skyrim ou un Halo: Reach, je n'hésite pas une seconde à la création du personnage ! Même choses dans les MMO, ou les jeux de combats. La femme est l'avenir de l'Homme, pas la peine de nous emmerder maintenant, tôt ou tard le bébé éprouvette viendra leur donner raison alors bon.
ElKaizer a écrit :Les femmes ont le shopping et la couture pour elles !
Chacun chez soi.
Cette putain de réponse ! :lol:
Image

Avatar du membre
Meles Badger
I drink your milk shake !
Messages : 1354
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 11:06 pm

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Meles Badger » mer. juin 13, 2012 10:35 pm

Tsuchi a écrit : Pour Ashley de RE4, elle n'as pas besoin d'être sexualisée justement car il s'agit d'un personnage de type "demoiselle en détresse", qu'elle n'est donc qu'un prétexte à l'aventure et que pour le gameplay celle-ci doit paraître fragile car il y a des séquences du jeu où tu dois l'accompagner et la protéger (d'où l'apparence pull + jupe qu'elle protège). La sexualisation donnerait soit un côté ridicule (pas génial dans un RE), soit créerait un personnage plein d'assurance ce qui du coup ferait passer le personnage à côté de l'utilité qui lui est recherché.
Oui, je me rends compte de ma connerie après coup :kanako2: Je connais vraiment rien au trope de la Demoiselle en Détresse :kanako2: (même si, perso, entre une Princess Peach innocente mais quand même sexualisé (bouche en cul de poule, rose partout) et Ashley (la girl's next door qui s'est globalement retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment), y a quand même un monde je trouve... Et encore une fois, le contexte fait que Leon y va pour le boulot et ne semble que guère intéresser par Ashley... Là où Mario cherche un bisou, d'autres persos vont délivrer leur petite amie, etc... Ce qui peut faire grincer des dents (à raison), c'est le fait qu'elle tombe amoureuse de Leon, mais c'est toujours mieux que la meuf trop canon trop sexy trop forte qui tombe amoureux du guy's next door (oui, exemple de cinéma mais bon, on reste dans le sujet) en ce qui concerne la représentation de la femme.

Sinon, Yorla dans Ico ne compte-t-elle pas comme un personnage typique de Demoiselle en Détresse ? Ico est-il un jeu sexiste ? :yui3:

Par contre, au cours de mes recherches, je suis tombé sur le Pinterest qu'on voit un moment dans la vidéo qui a lancé ce topic : ça offre enfin du grain à moudre quant à la position de Aneeta Sarkeesian (histoire d'enfin nommer la femme de la vidéo de ton message Tsuchi) sur certains sujets.
ImageImage

Avatar du membre
Le Vengeur Slippé
Idolmembre
Messages : 800
Enregistré le : lun. juil. 16, 2007 1:02 pm

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Le Vengeur Slippé » mer. juin 13, 2012 10:36 pm

Meles Badger a écrit :Ce qui est assez vrai, parce que si on se plaint nous, les gamers, que les gens "normaux" ne nous comprennent pas, ben en même temps, on fait pas trop d'efforts pour les comprendre eux (et au sujet de l'idée du docu, je pense que partir du principe de dire "mais tout le monde le sait déjà" est un peu fallacieux, puisque la réalisatrice du docu s'adresse peut-être autant aux gamers qu'aux casuals). Ce n'est pas parce que quelque chose nous paraît évident à nous qu'il faut penser que c'est le cas pour tout le monde...
OOPS, c'est pas (toujours) mieux à la télé ou au cinéma, qui sont deux médias beaucoup plus mainstream, d'où le fait qu'on ne leur tape plus dessus comme au cours du siècle dernier. J'y pense d'ailleurs pour étayer mon discours anti-américain primaire d'européen à la con : est-ce le seul pays à avoir des cours d'histoire des femmes ou des minorités ? Je suppose que ça a dû émerger en retour de la non considération de ces groupes mais... C'est trop. Sérieusement, ce genre de truc tend à renforcer la différenciation plus qu'autre chose, niant l'égalité... Ensuite, n'ayant jamais suivi ce genre de classes, je ne peux pas assurer à 100% mes propos.

Suda51. <3 Amour. J'ai joué qu'à No More Heroes mais c'est génial, c'est punk et ça déconstruit jusqu'au jeu lui-même tout en ayant des personnages (féminins et masculins) ultra caricaturaux mais bien épais... COMME LES CUISSES DE CHUN-LI !

Une remarque que t'as faite qui peut être développée est celle du marketing : la com' n'est pas le jeu, et les publicitaires ne vont pas toujours vendre le jeu comme les créateurs l'ont voulu... En ce sens, p'tet que le Tomb Raider sera moins "trash" que tout le marketing qu'on a autour... Non je déconne, ce jeu va être horrible pour les nerfs. :,D Ce que j'en retiens surtout, c'est une autre citation de l'article linké par Shmo : "She is literally turned into a cornered animal," Rosenberg said. "It's a huge step in her evolution: she's forced to either fight back or die." Ça sera sans concession, et parmi les nombreux dangers qu'on peut trouver dans une bande de salopards, il n'y a pas que les tueurs, il y a aussi les violeurs. Et il se peut que présenter cet acte dans ce contexte soit plutôt une bonne chose : Lara peut se défendre, elle doit se défendre (sinon game over ? hé oui, c'est pas Rapelay non plus). Le joueur mâle est mis face à la totale horreur de l'acte (si l'empathie avec le personnage joué marche), la joueuse femelle voit qu'elle peut briser les roudoudous à celui qui veut y mettre les doigts.
Shmo a écrit :Y a quand même certains cas qui abusent un peu (d'une manière où c'est difficile de trouver un équivalent masculin tout aussi choquant dans le même registre (jamais vu un jeu où le héros risque de se faire enculer (Pulp Fiction: The Game?) ou atteinte aussi forte à sa personne (sauf peut-être Chô-Aniki?) qui soit mise de façon sérieuse et pas pour le lulz)).
Est-ce que parce que ça n'a pas déjà été fait, on ne peut pas le faire ? Il faut obligatoirement que la même chose ait été faite avec un personnage masculin pour que ça ne soit pas dégradant pour la femme si on la met dans la même situation ? La grande réponse : les japonais l'ont déjà fait. Dans ce cas là, les fujoshis. J'en suis sûr. Mais dans un jeu à public plus grand... Pourquoi pas ? Du moment que c'est bien intégré dans la narration, comme je l'espère le fera Tomb Raider, je serais le dernier à cracher dessus. Mais même, de façon générale, à part les artistes renommés mais punks genre Tarantino ou les indés, c'est un sujet rarement abordé dans l'art. Sauf au Japon.

On peut aussi attendre que le yaoi devienne mainstream et comme ça même les mecs seront ultra sexualisés de partout. En attendant... HO WAIT ON A DEJA LES JRPGs POUR CA ! (C'est gratuit, servez-vous.)

Sinon, pour Tentacle Bento... Le "bon goût" a triomphé de sa campagne sur Kickstarter. Vous êtres blasés et n'avez aucune morale, coquinous. L'Amérique vous juge.

EDIT : vous postez pendant que j'écris, allez tous vous faire foutre je vous lis pas bande de féministes acharnées. Moi aussi je veux des seins.

EDIT 2 : CHELL PUTAIN. C'EST CHELL PAS SHELL, ELLE FAIT DE LA SCIENCE PAS DU POGNON AVEC DU BUKKAKE DE TERRE QUI PUE.
:slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé: :slippé:

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9510
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Amo » mer. juin 13, 2012 10:47 pm

Je vais pas giga développer parce que pas forcément le temps mais de toute manière les personnages de jeu vidéo sont au final rarement des exemples de subtilité et de talent d'écriture. Il est pas étonnant que dans un tel contexte les personnages féminins se révèlent médiocres et clichés la plupart du temps puisque la plupart du temps, les personnages dans leur ensemble, qu'ils soient masculins ou féminins, humains ou animaux, SONT médiocres et clichés.

Et, dans un sens, c'est normal puisque le média jeu vidéo exige rarement de ses personnages qu'ils soient plus que ça. Seuls quelques genres faisant preuve d'une véritable écriture et d'un véritable interêt pour les personnages qui ne seraient du coup pas résumés à des niches / des clichés sur pattes ("l'étranger", "le taciturne", "l'intellectuel nerd" etc etc), genres qui restent souvent des niches (le JRPG surtout, là, tout de suite.) Exemple principal: les jeux d'actions américains développent jamais leurs personnages. Kratos c'est une brute amorale et basta. Les héros et les personnages de COD sont des noms interchangeables et bourrés de testostérones. Nathan Drake est juste un héros de série B. Etc etc.

Evidemment les exceptions existent, n'est-ce pas, mais il faut aussi voir le jeu vidéo dans son ensemble avant d'avoir une réflexion sur le sujet.

C'est juste une constatation, pas un reproche, amha.

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par ElKa » jeu. juin 14, 2012 12:33 am

Discorde a écrit :D'ailleurs, je ne me vois pas jouer un avatar Masculin dans un jeu en fait, en dehors de rares exceptions comme dans un bon Zelda (et qui porte le nom du personnage féminin de la saga en l’occurrence)... C'est que...jJe trouve que les femmes sont tellement plus... cools, que donc je sur-kiffe les bonnes-femmes qui font mieux que les mecs... C'est pourquoi dans un Mass Effect, un Skyrim ou un Halo: Reach, je n'hésite pas une seconde à la création du personnage !
J'avoue, je prends également un malin plaisir à faire des énorme salope (parfois dans tout les sens du terme) genre grosse pute à la beauté glaçiale (blonde/rousse en principe) qui arracherais les couilles du premier mec venu, les mâcherais et déglutirais le tout dans la gorge du bambin de la victime que j'aurais préalablement violé.
Je crois que je manque grave de virilité en fait ou alors c'est du à une énorme frustration qui rejaillit sous forme de violence brute dans les jv.

Voilà l'égalité, tous le monde devient des monstres assoiffés de sang, dénuée de scrupules et infiniment classe.

(Bon en fait quand je fais un mec c'est aussi un gros enculé limite encore plus fourbe que ne pourrait l’être une femme irl, je dois avoir un probleme.)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » jeu. juin 14, 2012 11:53 am

Discorde a écrit : La femme est l'avenir de l'Homme, pas la peine de nous emmerder maintenant, tôt ou tard le bébé éprouvette viendra leur donner raison alors bon.
Tu sais ce genre de commentaire "à contre sens" n'apporte aucune crédibilité, on ne vante pas l'égalité des droits en disant que l'un des genre est supérieur à l'autre =/ (Ou alors c'était de l'humour et j'ai rien dit)

@Vengeur : Pardon /o\ Je pensais Shell comme la ligne de commande quoi X-D

Bon, le pinterest de Aneeta Sarkeesian donne effectivement du grain à moudre :mihi: J'avoue qu'il me laisse un peu agacée en fait, parce que systématiquement, quand un personnage est sexy, c'est pas bien. Mais pourquoi au final ? Comme on disait plus haut, c'est pas tant que le personnage soit sexy qu'il soit sexualisé le problème.

Image
Autant la pub pour SoulCalibur 5 me fait effectivement un peu grincer des dents...

Image
Autant le fait que les fées soient sexy dans Rayman ne me dérange mais genre absolument pas. J'adore leur manière de bouger du cul quand on les libère d'ailleurs, c'est juste drôle quoi. Le jeu prétend pas à avoir un intrigue de malade ! Comme dit plus haut, si on analysait les personnages masculins de Rayman, on tomberait sur la même conclusion. Son pinterest donne d'ailleurs envie d'en faire avec avec les personnages masculins pour montrer qu'il prennent cher aussi X-D

Image
Elle a taguée Fat Princess comme étant "retro sexist". Mwé, enfin... C'est reprendre le vieux cliché pour le détourner, c'est drôle quoi. Une des barrières du sexism justement c'est qu'on ose pas se moquer de personnages féminins, hors moi j'adore quand des personnages féminins sont tournés en ridicules comme le seraient des personnages masculins.

Image
L'image qui m'a le plus fait hausser un sourcil car tagué comme étant "man with boobs". Bon, mais alors, elle veut quoi à la fin ? Quand elles sont sexy c'est trop mal. Quand elles le sont pas, c'est pas bien parce qu'elle sont pas féminines. Mais elle veut quoi au final ?
J'attend de voir ses commentaires sur Catherine 8D

Enfin bon, après on ne voit la que ses recherches pour ses vidéos, donc elle récupère tout et rien pour faire sa popotte après. Mais c'est vrai qu'au final cette interrogation me revient souvent : Elle voudrait quoi au final ?
Meles Badger a écrit : Sinon, Yorla dans Ico ne compte-t-elle pas comme un personnage typique de Demoiselle en Détresse ? Ico est-il un jeu sexiste ? :yui3:
Ben figure toi que je me suis déjà posée la question ! J'en étais arrivée à la conclusion que ça pourrait l'être, mais qu'il y a avait un emballage très conte de fée, très "pur" dans le jeux (comme dans Shadow of the colossus aussi) avec le vieux cliché du garçon qui sauve sa princesse. Yorda à une apparence féminine pour qu'on ait plus envie de la protéger, et parce que le jeu répond à une architecture de pensée classique dans notre monde, mais... Rah je sais pas comment l'exprimer, mais je trouve que le coté très "pur" de tout ça gomme le potentiel sexisme qu'il y aurait put y avoir (Parce que le héros de Ico n'est pas spécialement un male viril mais un gamin, etc )

Avatar du membre
Discorde
Langue de serpent
Messages : 1163
Enregistré le : mar. juin 29, 2010 11:13 pm
Localisation : Divodurum Mediomatricorum
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Discorde » jeu. juin 14, 2012 1:13 pm

Humour miss, c'est pas pour rien que je l'ai mis dans une autre taille de texte. x3
Image

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » jeu. juin 14, 2012 1:23 pm

Je suis vraiment nul pour capter le second degrés sur internet, désolé :yukino:

Avatar du membre
Panpan
Kuku
Messages : 1359
Enregistré le : sam. sept. 05, 2009 2:30 am
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Panpan » jeu. juin 14, 2012 3:39 pm

Tsuchi a écrit :
Image

Avatar du membre
Sedeto
Réalisatrice de H
Messages : 3428
Enregistré le : mar. avr. 27, 2010 11:45 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Sedeto » jeu. juin 14, 2012 4:41 pm

Yokai a écrit :C'est juste. Mais la le soucis c'est pas tant une histoire de réalisme que de valorisation en fait, genre dans un jeu de combat les filles ont toutes des tenues affriolantes ou des armures super légères qui sont franchement saoulantes à la longue pour la joueuse féminime qui ne peut pas vraiment s'incarner dans aucune de ces figures, la ou les garçons eux trouveront suffisamment de prestance dans les personnages masculins pour s'y associer avec plaisir.
Bein le mec qui défend sa cause de maigrichon et doit s'incarner dans Ryu devrait râler aussi ? On est pas sortis de l'auberge... :kanako2: Non, c'est juste que le mec hausse les épaules et joue avec le beau et musclé Ryu sans y accorder d'importance - et on peut faire pareil. L'incarnation n'a d'ailleurs rien à voir là dedans puisque la féministe serait aussi irrités que ce soit un personnage à jouer ou un sidekick. (pour les jeux de baston du genre toujours)
Un type qui fait un jeu a un choix : faire des personnages charismatiques ou pas. Si pour lui Chun-li a du charisme, dont un peu dans ses nichons, ça part quand même d'une intention de faire des personnages qu'on va aimer, surtout si on est un garçon puisque c'est le public majeur.
Et pourquoi on devrait priver le gamer de sa dose de seins ? Et nous si on a pas notre dose de torse nu ou que sais-je, c'est grave ? C'est du divertissement, autant lier l'agréable à l'agréable. On n'a pas investi le territoire du jeu vidéo dès le début bein tant pis pour nous, c'est pas dramatique... Et quand il sortira de son canapé le gamer, il sera macho avec les filles ? Je ne pense pas.
(Notons que dans les jeux japs type blazblue, je trouve que tout le monde en a pour son compte.)
Yokai a écrit : Edit : Ah, et j'oublie de citer Samus de Metroid qui, bien que je n'y ait hélas pas joué, reste un peu un super personnage quoi. On savait pas que c'était une femme avant qu'elle vire son armure, elle a une armure qui la rend pas du tout sexy etc. C'est une personne à part entière (de ce que j'en ressens, après comme j'y ait pas joué v_v;; )
Toi, tu sous-estimes gravement le fantasme du mecha. :oguie: Les hommes aiment les machines, aiment les femmes, metroid, c'est les deux. Et elle a une combi moulante en dessous. Elle est blonde et jolie. Mais moi non plus je n'y ai pas joué, il n'empêche que toutes ces données arrangent bien ces messieurs et qu'on a pas tiré au dé le fait qu'elle soit bonne ou pas.
ce n'est pas tant le fait qu'elles soient belles, attirantes, etc, qui posent problèmes que cette sorte de connivence avec le joueur/spectateur qui va se rincer l'oeil en voyant le personnage féminin prendre une pose aguicheuse.
Encore une fois, je comprends pas pourquoi on devrait priver les mecs de se toucher sur des filles de JV toutes plus sexy les uns que les autres. C'est le but, on est au courant.

En fait, Yokai dit que des filles sexy ok, mais faut qu'elles aient un background/caractère développé. Sauf que comme le dit Amo, les persos de JV n'ont pas besoin d'être intelligents pour la plupart. Ce que je dis, c'est qu'on va pas se priver (même juste les garçons) de plaisir et de fantasme, ce serait chrétin ( :vilenie: ). DONC. La situation actuelle n'est pas à décrier. A part faire peut-être plus de filles plates avec des salopettes et de bishonen dans les jeux de baston pour qu'on ait juste, juste le choix.

Pendant ce temps, les otome game au japon, c'est rendre la monnaie de la pièce, comme masse de yaoi qui tient la gamme de clichée. Comme pleins d'autres médias. Et les garçons, et les vampires dans twilight, etc. On cherche la séduction, le plaisir du spectateur, et selon divers arguments, on veut contre-jouer ou jouer cet argument, parfois au profit d'une histoire plus riche, parfois non. C'est un choix, ou une contrainte d'argent, de supérieur. Il n'y a rien de sexiste là dedans, finalement, pas de combat à mener puisque c'est un fait, il y a plus de gamer que de gameuses encore aujourd'hui.

Retarded : j'aime bien prendre la fille. :mihi:
:mihi:
Image
Illustrations / Manga / Graphisme : http://www.sedeto.fr
Des dessins toutes les semaines sur Doujin Style !

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par ElKa » jeu. juin 14, 2012 5:12 pm

retarded_fly a écrit :Sondage pas si HS que ça :
Dans un jeu, principalement quand vous jouez un à la "troisième personne", vous jouez un personnage masculin ou féminin ? (à moduler selon votre sexe/vos attirances
Ça dépend grandement du jeu, si le personnage que je contrôle est censé être "moi" (genre dans pokemon) je vais choisir en principe un mec sauf si ce dernier a vraiment un tête de blaireau comparé à l'autre (PKM B&W :p ). Exception aussi si le gens contient des éléments de "romance" voir carrément sexuel où je vais essayer de dénicher le couple yuri et le faire :mihi: (Encore mieux quand c'est du Yuri inceste ! Sortez moi la version ToB de Imoen, merde !).

Sinon quand j'ai le sentiment d'incarné une autre personne (Mass effect/Dragon Age par exemple) je vais en principe faire une fille (alignement exclusivement chaotique, avec une tendance pour le mauvais) et possiblement plus tard un mec pour explorer les possibilités du jeu exclusif à ce sexe.

C'est aussi souvent une question de design, je trouve les femmes souvent mieux faites que les hommes.
retarded_fly a écrit :Hors hs : un des trucs que je trouve sincèrement "sexiste" justement dans ce type de jeu : les armures féminines dont la puissance est inversement proportionnel à la couverture en cm² ! :awe:
Une armure masculine de haut level fera 3m de haut et 50cm d'épaisseur, une armure féminine de haut level ressemblera à un bikini ! :niais:
Et c'est extrêmement rageant, il y a rien de plus classe qu'une femme en armure lourde :fou: surtout quand elles sont adaptée à l'anatomie féminine :awe: (bon okay, l'armure vabianne pour nécromante de GW est giga classe)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Sayu
щ(゚Д゚)щ
Messages : 2594
Enregistré le : sam. août 30, 2008 9:50 am
Localisation : Heaven
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Sayu » jeu. juin 14, 2012 7:01 pm

ElKaizer a écrit : Sinon quand j'ai le sentiment d'incarné une autre personne (Dragon Age) je vais en principe faire une fille (alignement exclusivement chaotique, avec une tendance pour le mauvais)
Fille dans DA => Can't get Morrigan => WORTHLESS
ImageImage

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par ElKa » jeu. juin 14, 2012 7:04 pm

Sayu a écrit :
ElKaizer a écrit : Sinon quand j'ai le sentiment d'incarné une autre personne (Dragon Age) je vais en principe faire une fille (alignement exclusivement chaotique, avec une tendance pour le mauvais)
Fille dans DA => Can't get Morrigan => WORTHLESS
J'ai l'intention de manipuler Alistair pour qu'il devienne Roi et que je devienne Reine :mio2:
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Sayu
щ(゚Д゚)щ
Messages : 2594
Enregistré le : sam. août 30, 2008 9:50 am
Localisation : Heaven
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Sayu » jeu. juin 14, 2012 9:04 pm

ElKaizer a écrit :
Sayu a écrit :
ElKaizer a écrit : Sinon quand j'ai le sentiment d'incarné une autre personne (Dragon Age) je vais en principe faire une fille (alignement exclusivement chaotique, avec une tendance pour le mauvais)
Fille dans DA => Can't get Morrigan => WORTHLESS
J'ai l'intention de manipuler Alistair pour qu'il devienne Roi et que je devienne Reine :mio2:
Calling it, dans Dragon Age 3, l'enfant que tu a eu avec Morrigan te permettra d’accéder au domaine divin. SUCK IT
ImageImage

Avatar du membre
Shmo
Si Juvabien, c'est Juvamine !
Messages : 1055
Enregistré le : ven. juin 01, 2007 12:15 pm
Localisation : Switzerland
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Shmo » ven. juin 15, 2012 12:36 am

Le Vengeur Slippé a écrit :
Shmo a écrit :Y a quand même certains cas qui abusent un peu (d'une manière où c'est difficile de trouver un équivalent masculin tout aussi choquant dans le même registre (jamais vu un jeu où le héros risque de se faire enculer (Pulp Fiction: The Game?) ou atteinte aussi forte à sa personne (sauf peut-être Chô-Aniki?) qui soit mise de façon sérieuse et pas pour le lulz)).
Est-ce que parce que ça n'a pas déjà été fait, on ne peut pas le faire ? Il faut obligatoirement que la même chose ait été faite avec un personnage masculin pour que ça ne soit pas dégradant pour la femme si on la met dans la même situation ? La grande réponse : les japonais l'ont déjà fait. Dans ce cas là, les fujoshis. J'en suis sûr. Mais dans un jeu à public plus grand... Pourquoi pas ? Du moment que c'est bien intégré dans la narration, comme je l'espère le fera Tomb Raider, je serais le dernier à cracher dessus. Mais même, de façon générale, à part les artistes renommés mais punks genre Tarantino ou les indés, c'est un sujet rarement abordé dans l'art. Sauf au Japon.

On peut aussi attendre que le yaoi devienne mainstream et comme ça même les mecs seront ultra sexualisés de partout. En attendant... HO WAIT ON A DEJA LES JRPGs POUR CA ! (C'est gratuit, servez-vous.)
C'pas ça le problème. Le mini-problème que j'ai, c'est que j'ai UN PEU l'impression que si on veut faire un truc un tantinet sérieux et mature pour le dévelopement de personnage d'une femme, ça passe forcément par des tentatives de viol. Je sais pas, comme si la seule peur d'une femme et la seule difficultée auquel elle va être confrontée dans sa vie c'est risquer de se faire rape. Je dis pas que c'est pas le cas et qu'elle devrait s'en foutre, mais juste que c'est pas JUSTE le cas. Je sais pas, accentuer sur la peur de perdre son amie à Lara? Risquer de se faire butter par un sniper de manière froide tac-tac? Être torturée ou devoir perdre un bras/jambe? MOURIR? Non. On a Rosenberg himself qui débarque en nous disant que y a carrément des violeurs 'ttention, c'est sérieux! parce que OH MON DIEU ELLE VA SE FAIRE VIOLER. Et le problème, c'est que souvent ULTRA MALADROIT. Si c'est bien intégré à la narration comme tu dis (avec l'histoire du "Y a aussi les violeurs en plus des tueurs"), je dis chapeau, je dis bravo. Sauf que je suis pratiquement certain que ça va pas être le cas. Que ça va se cantoner en "ON VA LA RAPE LA SALOPE". Déchirer peut-être ses habits, la voir gémir (encore plus) et finir limite en scène fan-service pour se rincer l'oeil plutôt qu'être une scène véritablement angoissante. C'est là où je tique dès que ça parle de rape, parce que c'est souvent ultra mal fait et "véhicule" un message limite inverse. (Je dis véhicule mais ça véhicule que dalle). Après, j'espère me tromper et au final ce soit fin et subtil (dans la mise en scène, pas dans l'acte vu que c'est contraire au fait même du viol) et y aura de toute manière l'accent sur le "THOU MUST DIE" histoire de pas tourner autour de ça mais bon.

Après, c'est ptet moi qui fait la bonne poire puritaine mais je trouve ça moyen (alors que y a des tas d'autres sujets ou je m'en contrefous, voir je suis content de les voir traités mais bon).

Ensuite, je comprends ptet 2-3 trucs de traviole, je sais paaas.

Avatar du membre
Sayu
щ(゚Д゚)щ
Messages : 2594
Enregistré le : sam. août 30, 2008 9:50 am
Localisation : Heaven
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Sayu » ven. juin 15, 2012 12:52 am

Moi j’attends surtout de voir des exemples de sexisme flagrant avant d'être convaincu par ce débat, et y a tellement d'exemple de généralités ou de personnage stéréotypée exprès dans lequel certaines personnes ici tombe directement dans le panneau. Que bref, j'ai un beau sentiment de voir pas mal d'hypocrisie.
Je vais pas m'attarder sur le sujet parce que j'ai pas encore vu de problème dans les jeux auquel je joue, et que je vais pas me faire chier a débattre sur un "problème" comme ça.

Image

puis toussa c'est une question de perspective, si tu commence a juger un truc avec un balai dans le cul, ça aide beaucoup sur l'objectivité
ImageImage

Avatar du membre
Meles Badger
I drink your milk shake !
Messages : 1354
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 11:06 pm

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Meles Badger » ven. juin 15, 2012 1:41 am

Ben, de mon côté, je m'aperçois surtout que je ne me suis jamais posé véritablement de question sur le féminisme, le genre et le rapport aux jeux vidéos et vu que ça me travaille, je m'interroge et réfléchis sur le sujet (quitte à dire des grosses conneries, du genre je me rends compte qu'il faudrait que je reprenne un peu mes analyses de Travis et Garcia qui sont un peu beaucoup franchement maladroites en fait (tain, personne ne m'a repris sur l'idée que j'ai totalement imaginé que Travis était désigné comme puceau, ce qui n'est absolument jamais dit en fait (tain, je l'ai considéré comme puceau juste à cause de son comportement en fait...)). Je vois pas trop ce qu'il y a de mal à ça.

En tout cas, j'ai trouvé un article assez intéressant : Qu'est-ce qui fait qu'une image est sexiste ? (qui aborde le cas Samus Aran d'ailleurs. Et y a pleins de petits liens vers d'autres articles intéressants dedans.).
ImageImage

Avatar du membre
Little Yokai
Angst Addict
Messages : 2218
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 12:22 am
Localisation : Rapture
Contact :

Re: Le jeu-vidéo est-il sexiste ?

Message par Little Yokai » ven. juin 15, 2012 1:43 pm

Sayu a écrit : Je vais pas m'attarder sur le sujet parce que j'ai pas encore vu de problème dans les jeux auquel je joue, et que je vais pas me faire chier a débattre sur un "problème" comme ça.
Pourquoi tout de suite "débattre" ? On discute plutôt je trouve. J'aime bien enrichir mon point de vue avec celui des autres etc. L'image que tu a posté me fait penser à ce tumblr http://eschergirls.tumblr.com/ qui est juste extrême et cherche systématiquement la petite bête la ou elle a pas forcement lieu d'être. Mais ce n'est pas parce que certaines personnes vont trop loin dans leur "guerre" que le problème initial n'existe pas non plus.

Sinon le truc que tu décrit Shmo, c'est bien le soucis oui, l'impression que si épreuve il y a, ça sera forcement viol. Comme si la femme n'était bonne qu'à être violée. Mais bon, on en sait rien, on a pas encore fait le jeu ! Du coup comme j'ai dit plus haut, je réserve mon jugement (et j'espère fort que ça sera pas son seul problème mais un parmi d'autres)
Sedeto a écrit :
Yokai a écrit :C'est juste. Mais la le soucis c'est pas tant une histoire de réalisme que de valorisation en fait, genre dans un jeu de combat les filles ont toutes des tenues affriolantes ou des armures super légères qui sont franchement saoulantes à la longue pour la joueuse féminime qui ne peut pas vraiment s'incarner dans aucune de ces figures, la ou les garçons eux trouveront suffisamment de prestance dans les personnages masculins pour s'y associer avec plaisir.
Bein le mec qui défend sa cause de maigrichon et doit s'incarner dans Ryu devrait râler aussi ? On est pas sortis de l'auberge... :kanako2:
J'ai pas dit qu'on devait forcement trouver un personnage qui nous ressemble pour s'y incarner. Mais quand tu veux jouer un personnage féminin, ben tu en trouve rarement qui ne soit pas hyper sexualisé, tu a jamais de guerrière qui soit pas à moitié à poil etc. C'est pas super valorisant, raison pour laquelle je préfère jouer un mec au final.
Sedeto a écrit :Et pourquoi on devrait priver le gamer de sa dose de seins ? Et nous si on a pas notre dose de torse nu ou que sais-je, c'est grave ? C'est du divertissement, autant lier l'agréable à l'agréable.
Ah ça je dis pas. C'est d'ailleurs pour cette raison que je crie pas au scandale dès qu'on a des personnages sexy parce que sinon on aurait pas fini. Mais c'est pas tant ça le soucis au final =/
Sedeto a écrit : Et quand il sortira de son canapé le gamer, il sera macho avec les filles ? Je ne pense pas.
Hum, les mecs de Thalie ne sont pas des machos de base, mais souvent quand tu va voir ailleurs, tu pleure >_>; (La je pense très fort à mes collègues de formation par exemple, avec ce fameux machisme intégré qui me les brise v_V; Mais je m'écarte du sujet).

Sinon pour en revenir à ton sondage Retarded, je prend quasi toujours le mec parce que j'ai l'impression que la fille sera "faible" et ça me saoule è_é; (Et puis en ligne dès que t'as un avatar féminin tu te fais aborder tout le temps c'est super relou). Sur un jeu DS dernièrement j'ai pris la fille parce qu'elle était super chou mais c'est rare '^'. Je me retrouve plus dans les perso masculins en fait.

Sinon Panpan, c'est qui le personnage que tu a posté ? 'o'

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité