Pour retrouver la communauté Thalie 24/24 7/7, une seule adresse: celle qui mène à notre beau serveur Discord.

-> https://forum-thalie.fr/discord <-

[Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Le jeu vidéo sous toutes ses formes. Jeux, actualités, hardware, conférences, promotions, PC Master Race...

Modérateur : La Force Poissons

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

[Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Je sais qu’il existe déjà un sujet traitant de Fire Emblem Awekening mais justement je me disais qu’il serait peut-être mieux d’en faire un couvrant l’ensemble des jeux pour qu'on puisse parler de tous et ayant un titre qui ne prêtera pas à confusion. Dans le pire des cas donnons un peu de boulot à l’admin qui se chargera de fusionner les deux (ou de delete celui-ci, DICTATURE SOCIALISTE !)

TOPIC EN COURS DE RELECTURE, AMI GRAMMAR NAZI NOUS VOUS DÉCONSEILLONS FORMELLEMENT DE FAIRE ATTENTION A L’ORTHOGRAPHE : DANGER DE MORT.



Image

Fire Emblem est une série de jeux vidéo, des T-RPG (tactical rpg, en gros vous jouez à un jeux de stratégie mais vos unités gagnent des niveaux et compétences au fil des combats) né durant l’année 1990 et ayant depuis été décliné en une dizaine de jeux sur plusieurs consoles.
Les univers ont pour point commun de rentrer dans un cadre médiévaux-fantastique (ou héroic fantasy si vous voulez), d’avoir une galerie de personnages assez diversifié ayant chacun leur personnalité et classe propre et un système de permadeath rendant le tout un minimum exigeant.

Petit tour rapide sur chacun d’entre eux (les descriptions s’enrichiront si quelqu’un me file un recap ou que je m’y mettre)

Fire Emblem: The Dark Dragon and Sword of Light (1990) - NES

Image
Tour premier jeu de la licence, l’un des pionniers du tactical rpg a ce qu’il semblerait. C’est dans celui-ci qu’apparait Marth, personne bien connu des joueurs de super smash bross melee/brawl/wiiU.
Fire Emblem Gaiden (1992) - NES

Image
Se passe dans le même univers que le premier opus mais dans un continent différent. Le jeu introduit pas mal de nouveauté niveau gameplay, certains reviendront dans certain opus comme le fait de pouvoir choisir entre différentes classes à la promotion d’une unité, une carte du monde navigable mais certaines seront oubliés comme l’apprentissage de sort magique par niveau et le fait que la magie draine la vie de la personne à l’utilisation.
Fire Emblem: Mystery of the Emblem (1994) – SUPER FAMICOM

Image
Jeu en deux parties, l’une étant un remake du premier, l’autre étant sa suite où nous suivons toujours les péripéties de Marth. Dans ce jeu les unités montés pouvaient descendre de leur monture à tout moment, troquant leur lance pour des épées et vice-versa.
Fire Emblem: Genealogy of the Holy War (1996) – SUPER FAMICOM

Image
L’un des opus les mieux estimés auprès des fans (du moins jusqu’à awakening). Le quatrième jeu est le tout premier à utiliser ce qui est maintenant considéré comme une des bases des fire emblem : le triangle des armes (les épées l’emporte sur les haches qui battent les lances qui elles-mêmes triomphent des épées) et de la magie (feu > vent > foudre > feu, lumière = ténèbres > le reste)
Les techniques font aussi leurs apparitions, il s’agit de compétences pouvant se déclencher sous certaines conditions et aux effets variés.
Il est également le premier à introduire le système de romance, les unités de sexe opposé gagnant des lover point jusqu’à finir en couple et produire un enfant qui héritera des capacités des parents et qui sera jouable dans la deuxième partie de l’histoire, celle-ci s’étendant en effet sur deux générations.
Les maps quant à elles étaient pour la plupart gigantesques (représentant un royaume chacune ?) avec plusieurs châteaux ennemis à prendre en un seul chapitre.
Fire Emblem: Thracia 776 (1999) – SUPER FAMICOM

Image
Dernier Fire Emblem à sortir sur SUPER FAMICOM, le 5eme se passe dans le même monde que le 4e et sur la même période (entre les chapitres 5 et 6 du précédent).
Il est réputé pour être l'un des épisodes le plus difficile de la saga. En effet le jeu rajoute un système de fatigue qui comme son nom l’indique rend disponible des unités en cas d’utilisation trop fréquentes, obligeant les joueurs à jongler avec un casting plus étendu et par conséquent des écarts de niveau moins importants contre les unités ennemis.
Il introduit également le redoutable brouillard de guerre, ces cartes qui ne se dévoilent que petit à petit au fur et à mesure de votre progression ou par l’utilisation de torches.
La capacité de sauvetage fait son apparition : une unité doté d’une plus grande constitution peut prendre une autre sous son aile la rendant ainsi inciblable mais diminuant fortement les capacités du sauveteur.
Il était également possible de capturer des unités ennemies et de s’emparer de leur équipement, capacité également disponible aux ennemis.
Fire Emblem: The Binding Blade (2002) – GBA

Image
Premier episode sorti sur GBA, c’est aussi celui qui voit apparaitre le personnage de Roy. Pas grand-chose à en dire, les épisodes GBA innoveront peu niveau gameplay comparé à leurs confrères. L’histoire se passe sur un tout autre monde que le 4e et 5e et avec sa galerie de 62 personnages jouables il est l’un des fire emblem avec le casting le plus important, détroné depuis par Radiant Dawn
Fire Emblem: The Sword of Flame (2003) – GBA

Image
Ou plus simplement Fire Emblem dans nos contrées occidentales pour la simple et bonne raison qu’il est le premier Fire Emblem à avoir quitter le sol Nippon une fois que ces derniers se rendirent compte de la popularité des personnages de Marth et Roy dans le jeu Super Smash Bross Melee. Il s’agit donc également du premier Fire Emblem pour une large part de la communauté européenne & américaine. C’est une préquelle au précédent opus, l’histoire se passe ainsi 20 ans en arrière et nous narre les aventures de Eliwood, le père de Roy, son ami d’enfance Hector et d’un nouveau personnage : Lyndis.
Le jeu a la particularité de proposer 3 scénarios différents, celui de Lyndis qui sert également de didacticiel (d’une dizaines de chapitres), celui de Eliwood qui constitue l’histoire principal (d’une vingtaine de chapitres) et celui d’Hector qui reprend la trame du scénario d’Eliwood mais du point de vue de Hector, rajoutant quelques maps et ayant une difficulté généralement plus élevé, il permet également de mettre en lumière les véritables raisons du conflit de cet épisode.
Bien que ne proposant aucune innovation de gameplay, Fire Emblem conserve une certaine popularité (jusqu’à être considéré comme étant overestimated par certains) sans doute pour avoir été le premier Fire Emblem de beaucoup ou par son histoire et son casting qui, bénéficiant de l’univers posé dans la pré quel, sans atteindre de fulgurance niveau originalité se targue le droit d’être relativement bien écrite.

A noter que c'est le premier jeu à donner un avatar et une existence au joueur, bien qu'il incarne un NPC il fait partie intégrante du groupe et les personnages s'adresse à lui de manière régulière, étant le stratège du groupe (c'est son métier officiel)
Fire Emblem: The Sacred Stones (2004) – GBA

Image
Dernier épisode à être sorti sur GBA, the Sacred Stones transporte son histoire, une nouvelle fois, dans un autre monde qui est l’un des rares à ne pas avoir eu de suite ou de spin-off. Certains éléments de gameplay font leur retour comme la carte du monde qui permet aux joueurs d’entrainer ses unités en dehors de la trame principale, contribuant ainsi à la critique qu’il soit plus facile que ses prédécesseurs. Les unités peuvent également choisir entre deux classes à leur promotion et les techniques de classe font leur timide retour.
A noté aussi que le jeu nous permet au cours de route de choisir entre deux chemin narratif avec à la clé des cartes différentes et une mise en lumière différentes sur le grand méchant de l’histoire pendant quelques chapitres.
Fire Emblem: Path of Radiance (2005) – GAMECUBE

Image
Premier Fire Emblem, à ma connaissance, à introduire la Base, un endroit entre deux missions où s’effectue les dialogues de soutiens, où on peut créer, acheter et vendre des armes, distribuer de l’xp bonus récolté au cours des missions à vos personnages.
Il réintroduit le système de techniques et permet même d’en apprendre à des personnages sous la forme de parchemin à utilisation unique.
Il rajoute également l’option de bousculer un ennemi ou allié en fonction du poids de l’unité, les faisant se déplacer d’une case sans infliger de dégâts.
Enfin le système de biorythme représente le cycle d’activité d’un personnage, le rendant plus faible ou plus fort en fonction du tour en jeu (vaguement inutile si je puis me permettre)
Bien que sorti à la fin de vie de la Gamecube, le jeu conserve des graphismes assez archaïques pour ne pas dire moche et conserve un rythme assez lent puisque la version minimaliste des animations se paye le luxe de quand même les retranscrire sur la carte du chapitre.
Fire Emblem: Radiant Dawn (2007) – Wii

Image
Se passant 3 ans après les évènements de Path of radiance, le jeu est découpé en plusieurs arcs narratifs qui permettent de contrôler chacun une faction différente. Niveau nouveauté notons qu’une unité surélevé par rapport à une autre aura des bonus de précision et de dégâts, des améliorations pour les unités Laguz (des hommes-bêtes exclusifs au jeu PoR et RD) ainsi qu’une réaparition de la magie noire absente du précédent.
Radiant Dawn a été plutôt bien reçu, les critiques les plus fréquentes sont comme toujours le système de permadeath le rendant frustrant, une difficulté supérieur à la normale des Fire Emblem, le peu d’innovation par rapport à Path of Radiance. GameSpot critiquera l’histoire comme étant « risible » et le méchant unidimensionnel et les dialogues de soutien ont été réduits qu’à de simple discussion de champ de bataille.
Fire Emblem: Shadow Dragon (2008) – Nintendo DS

Image
Second remake du premier épisode, il réintroduit tous les aspects de fire emblem non présent au tout début de la saga comme le triangle des armes. Il introduit le concept de « save point » durant une mission, une unité se rendant à une case précise et cela permet d’avoir une sauvegarde réutilisable à volonté pour peu qu’on ne l’écrase pas volontairement.
C’est également le premier jeu où le joueur peut reclasser ses unités comme ils le désirent de façon à se créer une armée customisé ou tout simplement à remplacer une unité/classe perdue par un autre.
Fire Emblem: New Mystery of the Emblem: Heroes of Light and Shadow (2010) – DS

Image
Remake du 3eme jeu. Il n’est jamais sorti du Japon.
On notera deux nouveautés importantes : un personnage ‘le héros des ténèbres » est entièrement customisable au niveau de l’apparence, son sexe, sa classe et d’un niveau de jeu «casual » qui annule la permadeath en permettant de jouer les unités tombés au combat au chapitre précédent.
Fire Emblem: Awakening (2012) – 3DS

Image
Il devait être le dernier Fire Emblem suite aux ventes « médiocres » des précédents. Le résultat, vous le connaissez tous, c’est le plus grand succès de la licence jusqu’à ce jour (enfin plus maintenant que Fates vient d’exploser son record) ce qui permet de complétement ressusciter la licence, de la démocratiser aux yeux du monde entier et d’en faire des blockbusters.
Le jeu se veut beaucoup plus accessible que les précédents : la carte du monde refait son retour ce qui permet encore une fois d’entrainer ses unités en dehors de chapitre de l’histoire, l’expérience n’est donc plus une ressource limité, le mode casual revient pour permettre à des gens de ne plus subir la frustration tant décrié de la permadeath, les cartes sont de manière générales plus facile que celles des précédents opus. Il est possible de faire changer de classe à toutes les unités. Les skills refont leur apparition de même que le système de mariage et d’enfants du 4eme opus.
Le joueur est également directement impliqué dans l’histoire sous la forme d’un avatar entièrement personnalisable qui a pour but d’être son incarnation et d’être jouable en tant que personnage principal du scénario.
Enfin le casting de personnage lorgne désormais sans ambiguïté vers les tropes de l’animation japonaise.

Bref, un titre tourné vers une personnalisation plus poussé de son armée, une accessibilité par une difficulté moindre et des personnages familiers plus « attachants » ainsi qu’un engageant plus facilité des joueurs par le biais de l’avatar. Peut-être pouvons-nous rajouter (si confirmation) une campagne promotionnelle plus poussé que d’habitude et d’un manque de jeu de ce genre disponible sur 3DS et vous avez les éléments du succès planétaire de ce titre.

Fire Emblem : Fates (2015)

Jeu à venir.



Bref, et vous, quels sont vos préférés ? Qu'attendez vous de Fates ? Quelle est votre waifu ? Combien d'autel, au delà du 100e, avez vous érigé à la gloire de Hector ?

Pour ma part je n'ai joué qu'à the sword of flame, sacred stones (fini plusieurs fois tout les deux), path of radiance que j'ai commencé et awekening où je suis à la moitié.
J'ai commencé par TSoF comme pas mal, et je dois avouer le placer du coup comme référence de base pour la licence. Les histoires sont généralement assez peu originales dans les Fire Emblem mais c'est la narration qui change et je dois avouer que je trouve celle de TSoF hyper convaincante et immersif. C'est des détails à la con mais le fait que les deux lords principaux soient amis d'enfance mais se vouvoie quand même, qu'il y a un très clair rapport de rang dans les dialogues (soutien ou pas), de la politesse, des tournures de phrase, bref, on y croit que c'est des jeunes nobles et leur petite armée, leurs serviteurs, c'est crédible. Les touches d'humour sont bien présente mais elle rentre dans le cadre.
Niveau histoire bah c'est du très classique, un complot visant à détruire le monde qui se révèle peu à peu. Les ombres deviennent des menaces plus tangibles au fur et à mesure, toussa toussa. C'est bien raconté, aidé sans doute par le fait que l'épisode précédent avait bien installé son univers.
Quant aux maps, le mode Hector offre une difficulté de base assez satisfaisante, permettant quelques erreurs mais pas plus de 2-3. Et ces dernières sont assez variés avec des goulot d'étranglements, du brouillard, une foret qui rend tout progression hyper lente, etc.

Path of Radiance est bien parti pour être mon second coup de coeur. Histoire toujours classique mais là au lieu de noble on suit des mercenaires, les gens sont pas d'accord, nous envoie nous faire foutre, se tire pour de l'argent, se genre de merde. L'histoire et la "difficulté" commence seulement qu'au chapitre 3 mais là elle me laisse pas vraiment de temps mort. Et le jeu commence a bien me bitcher pour ne pas avoir level up de cavalier au début du jeu :'(

Pour Sacred Stones, l'histoire et le casting sont un voir plusieurs cran en dessous de Sword of Flame du coup j'ai beaucoup moins apprécié même si j'ai fini le jeu plusieurs fois. La carte du monde incite beaucoup à l'abus de farm xp et le jeu en devient mille fois trop facile.

Awakening... je crois que tout le monde connait mon avis dessus donc je serais bref. Une difficulté inexistante, un univers dont j'ai du mal à voir les fondations tellement il est à peine posé, un casting entièrement prostitué à la cause otaku, des dialogues de soutiens affreux de niaiserie shipping. Bref, plus le temps passe et plus je hais le jeu vu que je considère qu'il a apporté des éléments délétères à la licence (japonaiseries et waifuïsation beaucoup trop prononcé). Ceux qui trouve le systeme de petting de fates complétement hors de propos n'ont sans doute pas compris qu'il est la suite logique et direct de la direction prise par Awakening.
Mais d'un autre coté il a su ressusciter la série et la faire connaitre et aimer du grand public... donc je sais pas. Je crois que je fais un mélange de reconnaissance et de haine morbide.



Cela ne doit pas nous faire oublier que TOUS ENSEMBLE NOUS CHEVAUCHONS !

Modifié en dernier par ElKa le mar. août 16, 2016 10:37 am, modifié 1 fois.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
lololeboiteux
Club des 200
Messages : 231
Enregistré le : mer. nov. 04, 2015 11:34 am
Localisation : Rouen
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par lololeboiteux »

Mon préféré de cuex que j'ai fait pour le moment je dirais Fire Emblem : The Sword of Flamme sur GBA vu que c'était mon premier et que les persos étaient sympas (Lynn et Hector notamment :) ). Après je dirais Awakening (je regrette de pas avoir fait les épisodes GC/Wii j'aimerais bien qu'il ressortent en e-shop à un prix décent xD) parceque j'ai moins aimé Sacred Stone et Shadow Dragon.

Une waifu...je dirais Cordelia d'Awakening (j'ai même commandé la figurine) et en second Lynn :)

J'ai pas trouvé Awakening si facile franchement (c'est le jeu que j'ai le plus utilisé sur ma 3DS spéciale FE xD) tant que tu va pas farmer tes persos comme un sale (et tant que t'as pas trop "d'enfants" c'est vrai), en tout cas y a des missions où j'ai reset en boucle pendant des heures xD

Sinon comme souvent en rpg/str médiévaux j'utilise pas ou peu de cavaliers (y compris les pégases) et beaucoup de fantassin lourds (chevaliers, guerriers, lords, héros) appuyé par du mage et de l'assassin.

D'ailleurs je regrette un peu la trinité des mages passée aux oubliettes ( magie blanche >magie noir > magie élémentaire).

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Disons que je sens que les maps n'offre absolument aucune direction stratégique, c'est juste des grands espaces ouverts où il faut buter tout le monde et puis sans farm les perso il y a la technique duo qui te permet de booster une de tes unités sans contrepartie et de façon méga sale.

Pour les épisodes GC/Wii il y a l'émulation qui marche pas mal, les jeux se vendent assez cher j'ai l'impression.
Je te conseille vraiment PoR si tu aimé l'épisode 7. On ressent ce même feeling de "sérieux" dans le casting et l'histoire et l'univers générale ont l'air assez satisfaisante pour le moment.
Tu vas sans doute pas mal rager sur les aller et venues des unités au début du jeu par contre.
Et les ennemis adorent s'échanger des potions et les utiliser, c'est le premier FE où je vois ça.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Aldherrian
Club des 200
Messages : 216
Enregistré le : mer. mars 11, 2015 10:57 pm
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Aldherrian »

J'ai découvert la série par hasard avec Path of Radiance emprunté à un pote. Que j'ai probablement depuis fini 4/5 fois. Du coup derrière j'ai fait Radiant Dawn (emprunté à un pote, mais un autre) que j'ai juste fait 2 fois. J'ai entamé Binding Blade mais très légèrement et j'ai fini il y a peu Awakening. Je prendrais le temps de finir Binding Blade pour enchainer sur Sword of Flame. Pour les autres je verrais bien.

Par contre autant j'apprécie le concept de permadeath autant j'ai jamais été très motivé pour les attaquer dans leur mode difficile les FE. Je l'ai tenté sur Awakening, vers la moitié j'y arrivais plus du tout, ça m'a dégoûté du jeu, je l'ai repris bien après sur une nouvelle partie en mode normal.

Dans celui-ci, le fait d'avoir les duo sur une case ou en côte-à-côte, couplé aux systèmes d'entente/mariage fait que les duos de persos mis au point par le joueur deviennent vite complètement cheatés. Ca m'a rappelé l'Ike de la dernière partie de Radiant Dawn.

J'ai vraiment apprécié la trame PoR/RD mais c'est pas vraiment pour le scénario que FE est intéressant. Pour ma part je skip les dialogues de caserne qu'on trouve dans les derniers jeux et en particulier dans Awakening. Ca m'empêche pas d'attendre patiemment Fates :marii3:

En terme de waifu je me suis jamais posé la question, les FE sont bien garnis niveau persos badass, à la limite je donnerais Lucia de PoR/RD qui est bien sympa

Avatar du membre
Discorde
Langue de serpent
Messages : 1163
Enregistré le : mar. juin 29, 2010 11:13 pm
Localisation : Divodurum Mediomatricorum
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Discorde »

ElKa a écrit :Bref, et vous, quels sont vos préférés ? Qu'attendez vous de Fates ? Quelle est votre waifu ? Combien d'autel, au delà du 100e, avez vous érigé à la gloire de Hector ?
Malgré les émulateurs tout ça, il y en a quelques uns que je n'ai pas encore eu le temps de faire, mais je pense que mes préférés sont Fire Emblem (Sword of Flame) celui avec lequel j'ai découvert la série donc, et les deux derniers Awakening et Fates (parce que oui je suis un batard qui joue à Fates, ne pouvant pas patienter pour la VF). Ce que j'attends de Fates : c'est un peu trop tard pour y répondre et je veux pas lâcher de spoils, donc on en parlera que tout le monde ici sera fan de ouf, comme précédemment avec Awakening... Waifu : Sakura est trop kawaii <3 ...mais j'hésite quand même avec Caeldori pour une autre partie... Et je n'ai aucun autel à la gloire d'Hector pour ma part.
Image

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Discorde a écrit :Et je n'ai aucun autel à la gloire d'Hector pour ma part.
Vous êtes un peu la dernière pierre du monument, cher ami :capello:
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Nefka
Ce membre a épuisé les rangs du forum
Messages : 1242
Enregistré le : mar. déc. 14, 2010 10:51 am
Localisation : DTC

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Nefka »

J'aime bien jouer Ike dans Super Smash Bros :


Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Pour ceux qui me suivent pas sur twitter et qui veulent se tenir au courant des changements apportés par la localisation de Fire Emblem : Fates par les amerloques il y a ce site :

https://kantopia.wordpress.com/
Ou ce compte twitter https://twitter.com/maikantopia

C'est bien évidemment bourré de spoiler donc à éviter si vous voulez la surprise.
Pour le citer, il a le sentiment que 95% de Conquête est fidèle à la version japonaise et que Héritage se permet plus d'écart.

Il prend pas nécessairement position sur les changements et moi je suis juste là pour faire le passeur d'infos :miyamoto:

Sinon ça a l'air d'être la guerre (finie ?) pour les préco de l'édition spéciale alors soyez motivés.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Melow
Vroum Vroum Vroum
Messages : 524
Enregistré le : sam. juil. 04, 2009 4:31 am
Localisation : Dans l'autobus

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Melow »

ElKa a écrit :Sinon ça a l'air d'être la guerre (finie ?) pour les préco de l'édition spéciale alors soyez motivés.
Ça a l'air d'être plus ou moins fini ouais, il est passé sur tous les sites (du moins pour un moment, je pense qu'il y a toujours moyen de le chopper sur Amazon plus tard ils font souvent leur vente en plusieurs vagues j'ai remarqué).
Je pense que si je n'avais pas vu l'histoire du jeu déjà sold out sur certains sites hier soir, j'aurai zappé la préco d'aujourd'hui, j'ai réussi a en avoir un sur Amazon en début d'aprem alors je suis contente :eup: , je voulais les 3 versions et c'est quand même plus rentable dans la version collector que de les acheter séparément.

Je me renseignerai sur les histoires de trad seulement après avoir fini le jeu, ça serait con de se spoiler maintenant, et me ferait mon opinion seulement à ce moment là.
Ça à l'air d'en passionner certains cela dit. :kyou:
Image

Avatar du membre
AxelTerizaki
Bien incrusté et ne lâche rien
Messages : 349
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 11:25 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par AxelTerizaki »

Perso j'en ai rien à cirer de cette histoire de traduciton, et j'irai pas me spoiler pour vérifier.

La traduction c'est un art, t'es forcément obligé de trahir pour traduire, d'une façon ou d'une autre. J'ai bien aimé Awakening, même si c'était édulcoré je m'en tape, j'ai bien aimé ce que j'y ai vu, et j'aimerai probablement ce que je verrai dans Fates.

J'ia mes 3 jeux aussi, comme @
Avatar du membre
Melow
je trouve que c'est beaucoup plus rentable économiquement, surtout que quand je l'aurai fini et enterré je pourrai le revendre à bon prix, plutôt que d'avoir un scénario ou deux en DLC sur ma 3DS dont je ne pourrai me séparer.
Meido-Rando - Le pays des Meido.
Blind Spot - Un light novel sur une malvoyante au japon

Avatar du membre
Discorde
Langue de serpent
Messages : 1163
Enregistré le : mar. juin 29, 2010 11:13 pm
Localisation : Divodurum Mediomatricorum
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Discorde »

J'ai halluciné quand j'ai vu les réservations soldout en 2H dans mon Micromania sur Metz... J'ai heureusement réussi à en trouver sur le site Cultura.
Je prend la console avec tant qu'à faire, et je donnerai probablement ma XL majora's mask à Emmuas.
Image

Avatar du membre
lololeboiteux
Club des 200
Messages : 231
Enregistré le : mer. nov. 04, 2015 11:34 am
Localisation : Rouen
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par lololeboiteux »

Melow a écrit :
ElKa a écrit :Sinon ça a l'air d'être la guerre (finie ?) pour les préco de l'édition spéciale alors soyez motivés.
Ça a l'air d'être plus ou moins fini ouais, il est passé sur tous les sites (du moins pour un moment, je pense qu'il y a toujours moyen de le chopper sur Amazon plus tard ils font souvent leur vente en plusieurs vagues j'ai remarqué).
Je pense que si je n'avais pas vu l'histoire du jeu déjà sold out sur certains sites hier soir, j'aurai zappé la préco d'aujourd'hui, j'ai réussi a en avoir un sur Amazon en début d'aprem alors je suis contente :eup: , je voulais les 3 versions et c'est quand même plus rentable dans la version collector que de les acheter séparément.
Je dis bien joue parceque ca reste pas longtemps, pour ma part j'y suis pas encore arrive. Au pire je zapperais la version heritage et me contenterais de Conquest er Revelation.

Mais je pense qu'ils se sont grave chie sur leur nombre de collector pour le coup.

Avatar du membre
AxelTerizaki
Bien incrusté et ne lâche rien
Messages : 349
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 11:25 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par AxelTerizaki »

Ben disons que contrairement à un collector classique qui n'intéresserait que les fans hardcore pleins aux as, là on te promet carrément toute l'histoire du jeu que si t'achètes la collector (ou alors que tu te ruines sur un jeu puis l'autre, et ne parlons pas de switcher d'un jeu à l'autre... bref, avoir les trois scénarios sur une seule cartouche, c'est beaucoup plus économique, du coup ça intéresse beaucoup plus de monde que les simples fans hardcore et Nintendo s'est en effet chié dessus sur le nombre de copies.
Meido-Rando - Le pays des Meido.
Blind Spot - Un light novel sur une malvoyante au japon

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Pour le prix j'avais entendu dire qu'une version serait à un tarif de base (genre 40€) et qu’après l'e-shop nous proposerait l'autre version pour 20€ puis révélation pour environ le même tarif (un poil plus cher)

http://fireemblemfates.nintendo.com/dlc/

Par conséquent, si les tarifs sont respectés en passant à l'euro, la version la plus économique est d'acheté en physique puis DLC et pas la version collector (80€ étant moins cher que 90€ si j'ai bon souvenir de mes cours de maths).

Après il y a bien sur l'argument pratique, pouvoir revendre le jeu après l'avoir terminé sera envisageable alors que ça sera mort pour les version demat.

Du point de vue du swicth de version il y a deux trucs :

-Si vous avez une version physique, vous serez obligé de prendre le chemin défini par la version que vous avez acheté. Je sais pas si il est ensuite possible de débloquer le second chemin après avoir acheté l'autre version en demat (mais il y a pas vraiment de raison, dans le pire des cas il suffira juste de sélectionner l'autre version sur le menu de votre 3DS)

-Si vous avez la version demat du jeu, vous pourrez choisir lequel des deux vous voulez emprunter et l'autre moitié deviendra indisponible. Je sais pas si il est ensuite possible de débloquer le second chemin après avoir acheté l'autre version en demat (mais il y a pas vraiment de raison, dans le pire des cas il suffira juste de sélectionner l'autre version sur le menu de votre 3DS)
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
lololeboiteux
Club des 200
Messages : 231
Enregistré le : mer. nov. 04, 2015 11:34 am
Localisation : Rouen
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par lololeboiteux »

J'avais oublie ce detail de prix merci Elka. Du coup j'osef un peu de la collector par rapport a avant xD

Avatar du membre
Aldherrian
Club des 200
Messages : 216
Enregistré le : mer. mars 11, 2015 10:57 pm
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Aldherrian »

Toutes les précos ne se sont pas faites à 90, certains ont lancé les leurs à 80 donc il est possible que d'ici la sortie, des sites comme Amazon réévaluent le produit à 80 comme ils l'ont fait sur Twilight Princess HD.

Donc ça revient à kif kif. Au niveau du collector, outre le prix, l'artbook et compagnie il y a aussi le fait de s'épargner le 3e scénario en DLC. C'est pas comme deux versions physique d'un Zelda Oracle ou Pokémon, c'est deux physiques plus un DLC donc il y a un aspect virtuellement tout physique attractif.

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

80€ ça commencerait à m'intéresser un peu plus.

M'enfin après je suis du bord de ceux qui se disent "mais qu'est ce donc que cette localisation à la con ?" donc il me reste l'option du non day-one et d'acheter d'occasion. Là les tarifs devrait être encore plus abordable :beatrice2:
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
AxelTerizaki
Bien incrusté et ne lâche rien
Messages : 349
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 11:25 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par AxelTerizaki »

Surtout que lol la localisation on n'a aucune info particulière dessus, les seules infos glanées sont que "a priori" (donc à prendre avec quelques pincettes d'usage) ça sera traduit du japonais. Après dans quelles conditions, avec quelle localisation...


On aime crier à la censure, mais ce mot n'a aucun sens dans le cas présent. C'est Nintendo qui choisit de traduire comme il l'entend et en accord avec lui-même. Y'a pas de vilain éditeur qui défonce les développeurs, c'est juste l'éditeur qui applique des règles de traduction différentes selon les pays.

Donc pour la localisation, ben "on verra" et comme je le disais plutôt, ça m'empêchera nullement de prendre mon pied sur le jeu. Il faudrait qu'on en soit au niveau "google trad" pour que ça me gêne.
Meido-Rando - Le pays des Meido.
Blind Spot - Un light novel sur une malvoyante au japon

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

AxelTerizaki a écrit :Surtout que lol la localisation on n'a aucune info particulière dessus, les seules infos glanées sont que "a priori" (donc à prendre avec quelques pincettes d'usage) ça sera traduit du japonais. Après dans quelles conditions, avec quelle localisation...


On aime crier à la censure, mais ce mot n'a aucun sens dans le cas présent. C'est Nintendo qui choisit de traduire comme il l'entend et en accord avec lui-même. Y'a pas de vilain éditeur qui défonce les développeurs, c'est juste l'éditeur qui applique des règles de traduction différentes selon les pays.
AxelTerizaki a écrit :Perso j'en ai rien à cirer de cette histoire de traduciton, et j'irai pas me spoiler pour vérifier.
Je respecte ton choix de ne pas accorder d'importance aux changement qui pourrait être effectuer entre les différentes versions mais ça serait sympa de faire de même et de respecter ceux qui pour qui ça révèle une certaine importance et qui attendent de voir le tableau final pour se décider.
Je pense pas que les américains affabulent quand ils te dressent une liste de plusieurs modifications (mineures comme majeures) ou que Darksoul ait un niveau de japonais si déplorable qu'il ne puisse pas comparer un texte jap d'un texte us.
Mais bon, comme tu dis tu ne vas pas vérifier pour pas te spoiler, donc tu sais pas de quoi je/tu parles...
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
AxelTerizaki
Bien incrusté et ne lâche rien
Messages : 349
Enregistré le : mar. sept. 21, 2010 11:25 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par AxelTerizaki »

Bah ce qui m'énerve dans cette histoire c'est qu'on en fasse des caisses alors qu'en fait, on a aucune info concrète si ce n'est de vagues infos. Je parle de la traduction européenne hein, bien sûr, pas de l'américaine dont on a eu moulte screenshots et comparaisons.

Ayant fait de la traduction, j'essaye juste aussi de nuancer les propos de beaucoup de gens ici ou là qui s'imaginent que de faire une traduction purement littérale n'est pas toujours très avisé, même pour un JV.
Meido-Rando - Le pays des Meido.
Blind Spot - Un light novel sur une malvoyante au japon

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

J'ai encore jamais vu personne critiquer la version européenne, comme tu dis on a aucune info dessus. Disons juste que la plupart du temps on a la version américaine adapté pour nos contrées donc pas mal de personne présume que ça sera encore le cas pour celui là.
Et les changements qui sont critiqués, pour la plupart, concerne des changements explicite de personnalités, les adaptateurs ayant tendance à donner plus d'importance a des ressorts comiques de personnes pour les transformer en blagues.
Enfin quand on écarte toutes les sous merdes qui hurlent au scandale quand on retire les appels du pied graveleux aux sales otaku alors que ça n'apporte rien et que c'est même dangereux pour les jeux.
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Itsukushimu
Princesse Pampa
Messages : 3871
Enregistré le : ven. oct. 17, 2008 8:17 pm
Localisation : Dans les montagnes Savoyardes

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Itsukushimu »

Compte tenu que FE Awakening a été littéralement traduit de l'anglais vers le français, je me permets d'émettre de gros doutes quant à la qualité finale de la localisation de Fates. Ça d'une part, plus le shitstorm autour de la traduction à fait que je n'ai pas acheté l'édition collector. Du coup je suis en wait and see, mais si Nintendo a décidé de s'y prendre de la même manière qu'Awakening, ça sera sans moi. :/
BE QUICK! OR BE DEAAAAD!

Image
Image

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9518
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Amo »

ElKa a écrit : Et les changements qui sont critiqués, pour la plupart, concerne des changements explicite de personnalités, les adaptateurs ayant tendance à donner plus d'importance a des ressorts comiques de personnes pour les transformer en blagues.
Tant que les personnages restent cohérents dans leur propre version...

Si tu veux les personnages de la version jap, apprends le jap et joue à la version jap.

Avatar du membre
Audrey Azura
Trap saphiste
Messages : 1284
Enregistré le : sam. mai 14, 2011 6:26 pm

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Audrey Azura »

Amo a écrit :
ElKa a écrit : Et les changements qui sont critiqués, pour la plupart, concerne des changements explicite de personnalités, les adaptateurs ayant tendance à donner plus d'importance a des ressorts comiques de personnes pour les transformer en blagues.
Tant que les personnages restent cohérents dans leur propre version...

Si tu veux les personnages de la version jap, apprends le jap et joue à la version jap.
C'est connu : tous les gamers parlent parfaitement anglais et japonais, afin de pouvoir jouer à leur jeux sans avoir besoin de traduction. Après tout, ce n'est pas le job des traducteurs de donner une version fidèle à l'originale. D'ailleurs, personnes ne critiquent les versions françaises de Hokuto no Ken ou de City Hunter.
Image

The two Alices are not books for children, they are the only books in which we become children.
- Virginia Woolf

Les contes de fées n'apprennent pas aux enfants que les dragons existent, mais qu'ils peuvent être vaincus.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9518
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Amo »

Audrey Azura a écrit :
Amo a écrit :
ElKa a écrit : Et les changements qui sont critiqués, pour la plupart, concerne des changements explicite de personnalités, les adaptateurs ayant tendance à donner plus d'importance a des ressorts comiques de personnes pour les transformer en blagues.
Tant que les personnages restent cohérents dans leur propre version...

Si tu veux les personnages de la version jap, apprends le jap et joue à la version jap.
C'est connu : tous les gamers parlent parfaitement anglais et japonais, afin de pouvoir jouer à leur jeux sans avoir besoin de traduction. Après tout, ce n'est pas le job des traducteurs de donner une version fidèle à l'originale. D'ailleurs, personnes ne critiquent les versions françaises de Hokuto no Ken ou de City Hunter.
C'est pas pareil ce que tu me dis là.

City Hunter et Ken le Survivant c'est des sociétés français qui reprennent le boulot de sociétés et de créateurs japonais qui n'ont aucune implication dans le processus de traduction. Bref des occidentaux qui refont le truc à leur envie propre. Si du coup la nouvelle version donnée est différente, elle est également inacceptable parce qu'elle n'a elle même aucune cohérence dans la nouvelle oeuvre qu'elle créée. Exemple concret: quand un personnage des Chevaliers du Zodiaque change de nom, de caractère voire même de voix selon l'épisode, on est là dans un problème grave puisque la "version française" n'a du coup pas la moindre cohérence au sein même de son propre univers.

Fire Emblem c'est différent: c'est Nintendo qui dit à Nintendo d'adapter le contenu du jeu Nintendo en les faisant réecrire par des gens de Nintendo.
J'aime bien cet exemple mais dans Fire Emblem Awakening, j'aime autant la version jap de Henry que sa version occidentale. L'un est un clown sadique au passé tragique, l'autre un psycho over the top. Les deux restent cohérents au sein de leur propre version.
Dans Pokémon Rouge, la version jap de Erika est tendre et douce, la version française plus combattive et sournoise.
Ca pourrait être un souci mais, à mon sens, ce n'est pas un vrai problème tant qu'on garde en cohérence et qu'on ne produit pas une nette contradiction entre le texte et l'image.
Ce qui reste difficile à faire dans le cadre d'un jeu vidéo mais la VF de MGS y est presque arrivé par moments.

Ce n'est pas pour rien qu'on utilise des termes précis. On utilise version française, pas traduction française quand on parle d'une oeuvre étrangère qui vient chez nous.

TL;DR - Je suis pas aussi à cheval que vous sur la "fidélité" et si je l'étais, en tant que littéraire, ce n'est certainement pas dans la traduction que je l'aurais cherché.

Avatar du membre
Meles Badger
I drink your milk shake !
Messages : 1354
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 11:06 pm

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Meles Badger »

Amo a écrit :J'aime bien cet exemple mais dans Fire Emblem Awakening, j'aime autant la version jap de Henry que sa version occidentale. L'un est un clown sadique au passé tragique, l'autre un psycho over the top. Les deux restent cohérents au sein de leur propre version.
Sur cet exemple, c'est pas forcément vérifiable mais j'ai lu que la version jap' d'Henry était de toute façon elle aussi une parodie. Donc grosso modo, il y a juste eu un changement parce qu'ils ont pensé que culturellement, le caractère parodique du personnage ne passerait pas forcément avec une version littérale.

My 2 cents.
ImageImage

Avatar du membre
ElKa
Nazidere
Messages : 4122
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 7:43 pm
Localisation : Là où mène la voie du Getter
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par ElKa »

Amo a écrit :Si tu veux les personnages de la version jap, apprends le jap et joue à la version jap.
J'veux les personnages de Fire Emblem Fates, pas ceux de l'esprit d'un type qui s'est amusé à tout remodeler pour on ne sait quelle raison, point. Quand ça concerne un dialogue de soutien qui a pas énormément d'importance, je grince des dents mais tant pis, quand ça modifie des passages pour ne pas heurter la sensibilité d'une autre culture où chais pas quoi, s'normal, c'est le principe d'une localisation. Quand ça change potentiellement ton regard sur le conflit et l'histoire du jeu sans la moindre raison, c'est nope et ça me semble tout à fait légitime de gueuler.
Et rien ne me fera changer de position.

Après j'avoue volontiers ne faire chier que par principe, j'ai assez peu d'espoir que ce jeu puisse atteindre la qualité d'écriture que j'ai décidé comme base et j'ai déjà des échos qui vont, hélas, dans ce sens. Et puis quand je vois les dialogues de soutien modifiés je dois avouer que généralement je n'aime ni la version JAP ni la version US :rin2:
Image

Je me bats au nom de Nausicaä, sous les ordres de Yang Wen-li, pour l’éradication des races inférieures la gloire et le bonheur de Ahiru.

Avatar du membre
Amo
Figure maternelle
Figure maternelle
Messages : 9518
Enregistré le : mar. mai 15, 2007 10:43 pm
Localisation : Labyrinthe Électre
Contact :

Re: [Capes, épées et PERMADEATH] La saga Fire Emblem

Message par Amo »

Sauf que c'est pas "un type".
Nintendo et leurs localisations, c'est un fonctionnement méga ordonné et méga strict, qui laisse depuis quinze années peu de places aux délires solos.
Si c'est dans le jeu, c'est pas parce qu'un trad l'a écrit tout seul dans son coin: c'est vraiment le fruit d'une équipe large qui a obtenu 300 avals sur le chemin et qui est sous la surveillance d'une très très grosse boîte, qui est très stricte sur la question.
Je dis pas ça dans le vent, je me base sur des propos de traducteurs qui ont bossés pour Nintendo Europe (sur Pokémon Black/White par ex), et qui m'expliquaient que c'était pareil chez Nintendo America.

Bref: la politique de Nintendo depuis des siècles c'est de pas hésiter à modifier/réecrire leurs jeux en fonction de la langue et de la culture.
Dans ce cadre là, tu ne veux pas les personnages de Fire Emblem Fates: tu veux les personnages de Fire Emblem Fates version japonaise, en somme.

Là ou je suis plus géné sur l'histoire c'est que souvent on dépende des ricains au lieu de nous laisser créer notre propre version européenne. Le raccourci "américains = européens" dans l'industrie du JV me donne parfois envie en soupirer. Mais bon, c'est pas toujours vrai: nous on a eu le cul de Tharja, c'est une petite victoire :yamada:.

Répondre